Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 21 Oct 2017, 12:13

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Nouveau et présentable
Message Publié : 14 Avr 2014, 21:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
choooj a écrit :
J'ajouterai que ta constante recherche de la performance n'est pas vécue comme un plaisir (ça le devrait pourtant) puisque tu décris ça comme une enième démonstration de ta différence avec le commun des mortels.

Pourquoi est-ce important de te comparer aux autres ? Faut-il que tes perspectives soient calquées sur leurs exigences ou les limitations qu'ils t'imposent ? Et tout d'abord tu ne connais pas le tiers du quart de ce que les autres vivent ou pensent alors à quoi crois tu te référer vraiment ? De qui et par rapport à quoi attends-tu de la reconnaissance et ça changerait quoi au final puisque toi-même tu pousses le bouchon à chaque fois plus loin ; c'est un mécanisme interminable.


Et bien c'est comme je l'ai écrit et comme il semble le comprendre lui-même, un besoin de reconnaissance derrière lequel se cache le besoin d'être aimé des autres. Ce besoin vient de la situation de harcèlement vécue depuis l'enfance, qui elle-même est sûrement liée à cette faille qu'il a et qui consiste à s'être senti différent car surdoué, même s'il ne le savait pas à l'époque. Il sentait le décalage avec les autres, et ce sentiment de différence rend fragile et s'amplifie dès qu'on commence à être mis à l'écart voire harcelé par les autres. C'est la confiance en la relation possible d'amour (au sens large) qui est mise à mal. Pas de confiance en l'amour, pas d'amour possible, il recherche cet amour, et reproduit le mécanisme en se constituant cette même barrière (exceller en tout) qui l'a conduit à se faire harceler. Voilà, ça s'appelle un cercle vicieux, et pour en sortir il faut le comprendre mais surtout se faire aider car seul on ne peut le faire, quelque soit le degré de lucidité ou d'intelligence qu'on ait.

choooj a écrit :
Mon conseil : oublie deux secondes ton entourage et replonge dans la 5e symphonie. C'est, je crois, un excellent fil conducteur.
Qu'as-tu ressenti lorsque tu l'as jouée "comme il faut", et les fois suivantes ? Quels sont les morceaux que tu joues sans te jeter de défi technique et qui te font du bien ? Recentre-toi sur tes émotions, et sélectionne uniquement celles qui te font frétiller.

Oui excellent conseil, qui est d'ailleurs ce qui est pratiqué dans certaines thérapies. Se reconnecter à soi, en un mot.

choooj a écrit :
Au fait pourquoi tu aimes ton métier et pourquoi cette matière plutôt qu'une autre ? Cela m'a interpellé je l'avoue: un gars qui trouve l'éducation traditionnelle inadaptée à sa propre personne, qui malgré tout décide d'y faire carrière.
Cela a un petit goût de revanche, de révolution/détricotage discret du système.


Peut-être une revanche, et puis peut-être aussi parce que ce métier est un métier de relation aux autres, de contact, lié à l'enfance, donc là aussi il permet de rejouer le passé en tentant de le changer ou de le maîtriser (analyse psy mais je me trompe peut-être).
Après, j'ai envie de dire, il y a tant de profs désabusés ou planqués derrière une forme d'immobilisme, que lorsqu'on voit une personne motivée et concrètement efficace, pourquoi bouder son mérite ? Il se cache sûrement bien des histoires ou des failles psychologiques chez tout un tas de personnes qui exercent leur métier avec passion. La passion c'est une forme de résilience, j'estime. Du moment qu'on dépasse ce qui a causé du mal, alors on peut dire qu'on a obtenu une revanche, en effet.

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouveau et présentable
Message Publié : 15 Avr 2014, 15:22 
Hors-ligne

Inscription : 26 Mai 2013, 16:49
Je ne réfute aucun de tes commentaires Ewe. Je dis juste que ce qui nous conduit au moment présent (si ça fait mal) ne doit pas être ce qui nous pousse vers l'avenir.

Pour y parvenir, il peut évidemment se faire coacher par un psy .
Mais permettons lui également de travailler sur lui-même par lui-même. Mes questions avaient pour seul but de le bousculer,
et de le pousser à l'introspection avec un angle d'attaque différent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouveau et présentable
Message Publié : 15 Avr 2014, 22:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Mais j'étais en fait assez d'accord avec toi dans l'ensemble :respect:
Sauf que je pense que peu importe ce qui nous pousse en avant, du moment qu'on avance, c'est le principal.

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouveau et présentable
Message Publié : 19 Juin 2016, 19:34 
Hors-ligne

Inscription : 19 Juin 2016, 19:28
Bonjour Guld!

Je ne sais pas si ton message est toujours d'actualité ou non, mais c'était juste pour te dire que je suis du Haut-rhin, et tout comme toi, je désespère de trouver des personnes asexuelles dans notre région!
Ce serait tellement sympa de pouvoir se dire que tout à côté de nous, des personnes nous ressemblent!
:)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouveau et présentable
Message Publié : 08 Oct 2017, 09:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Oct 2017, 07:55
Bonjour Guld :)

Moi aussi j'ai été victime d'harcèlement scolaire et je pense que l'asexualité que je vis actuellement est profondément liée à mon passé...
Puisqu'on est dans la partie "Forum de bienvenue", je vais me décrire sur la période actuelle (fin 2017)... ;)

Je ne suis pas forcément surdoué, juste que, étant seul, j'ai beaucoup de temps consacré à la méditation...

Ce qui me permet de bien comprendre le monde qui m'entoure...

Le sexe n'est que bestial chez moi... Aucun désir pour personne MAIS une belle excitation devant la "pornographie gay"...
Avec le recul, je m'aperçois que j'en ai toujours eu "besoin" pour satisfaire mes organes génitaux...
J'emploie ce terme purement médical car je n'éprouve du désir pour personne et seules des "stimulations sensorielles" sont capables de me faire aller jusqu'au bout comme on dit poliment....

Je me mets à la "place de l'homme" que je regarde... Étant plus jeune, les caresses sur les zones érogènes de mon corps étaient capables de me stimuler... Maintenant, à 40 ans, ça suffit pas pour faire quoi que ce soit et ce depuis pas mal d'années...

Il y a quelques années (vers 2010), j'ai pris un bain moussant avec une femme, une "vieille connaissance"... Dans le bain, je n'avais aucune envie, aucun fantasme, aucun désir... Elle a tenté de me masturber après le bain mais "sans succès", je n'avais que de l'excitation...

Son corps n'avait aucune emprise sur moi, je veux dire que la vue de son corps m'était indifférente sexuellement parlant...

À un moment, une demie heure après, quand on s'était rhabillé, elle a posé sa tête contre moi devant la télé... - Avec le recul, je sais qu'elle attendait des caresses de ma part, un peu comme on caresse un chat qui se met sur nos genoux... - je n'ai rien fait, rien pensé à ce moment précis...

Je sais maintenant, en 2017, que je ne pourrais jamais me mettre en couple avec une femme, (à moins que, comme moi, elle soit asexuelle) car je ne pourrais jamais la satisfaire... (sexuellement parlant)...
Avec un homme, c'est différent, je pourrais avoir une amitié forte, asexuel ou non, je sais que je pourrais le laisser voir des mecs s'il est homo (pas tous les jours, bien sûr). Le reste du temps, je pourrais le satisfaire... (du moins ses frustrations en stimulant son sexe entre-autres...)

Etant un homme, moi aussi, je sais "comment ça marche"... Même si je ne comprends toujours pas pourquoi les hommes sont excités quand ils entendent une femme jouir... Stimulation visuelle oui, auditive... :gratte:

Depuis peu, je m’intéresse un peu plus à l'asexualité mais je n'ai vu/lu que des témoignages de femmes...
Comment sont les autres hommes "asexuels"?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL