forum-asexuel.fr
http://forum-asexuel.fr/

Quand l'asexualité était encore inconnue en France
http://forum-asexuel.fr/viewtopic.php?f=30&t=203
Page 2 sur 2

Auteur :  Korrigane [ 08 Juil 2009, 15:01 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

Si je fais ça, ça va jaser dans les chaumières bretonnes :lol: Par contre je risque de faire de nouvelles connaissances, ne serait-ce que pour expliquer le mot "assexuel" déjà ! J'aurai peut-être de bonnes surprises, qui sait ? Parmi les usages de la bibliothèque où je travaille, il y a peut-être un gentil homme, assexuel mais qui n'ose m'aborder ! (là je devrais plutôt répondre au sujet "aromantisme"...)

Auteur :  Voyageuse [ 04 Mai 2014, 12:28 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

Cet article est intéressant. Dans cette société hypersexualisée, les asexuels sont vus comme des anormaux et je me sentie longtemps anormale. Depuis quelque temps, je vois sur internet qu'il y en a d'autres comme moi. :lol:

Auteur :  ewe [ 05 Mai 2014, 10:56 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

En lisant ce sujet que Voyageuse a bien fait de remonter, je pensais au mot "platonique" qui lui est bien connu. Je me demandais pourquoi, alors que j'ai toujours connu ce mot, je n'ai jamais tilté en pensant à moi, et qu'il m'a fallu voir le mot "asexuel" bien tardivement pour me comprendre... :gratte:
Du coup, la question que je pose est : faites-vous une différence entre platonique et asexuel ?
Pour ma part, autrefois quand je ne me connaissais pas asexuelle et que je n'avais jamais entendu parler d'asexualité, le mot platonique signifiait pour moi une relation homme/femme avec des sentiments presque d'ordre amical...sans attirance physique. C'est probablement pour ça que ce terme ne m'a jamais semblé me convenir.

Auteur :  délicate75 [ 05 Mai 2014, 12:54 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

HELLO :mrgreen:

Vous n'avez pas de désir c'est pas compliqué à comprendre ( sauf pour les nymphos) :lol: :lol: :lol: :lol: peut être que je peux me mettre facilement à la place des gens ou alors je suis très ouverte d'esprit :roll:
Vous n'êtes pas anormaux :confus

Si vous ne souffrez pas de votre différence alors tout va bien ;) Moi je dirai aux autres tant mieux pour vous si vous éprouvez du désir sexuel soyez heureux et basta!

L'amour platonique ça existe si ça existe croyez moi ( je l'ai vécu) J'étais follement amoureuse je voulais tout le temps être dans ses bras ( ok j'avais 20 ans et trop platonique )( je me suis dévergondée plus tard vers 23 ans) :mrgreen: J'avoue que je la désirais mais elle pas trop ( elle était hétéro) mais bon ça n'a pas empêché la tendresse entre nous ( les câlins )
Avoir envie de faire l'amour à une personne par amour c'est un acte d'amour :bise:
C'est beau et sincère mais ( lorsque l'autre ne t'aime pas vraiment de la même manière c'est dur) :cry:

Il a eu des expériences que j'ai adoré avec certaines personnes et même si il y avait pas de sentiments ;) ( alors si vous pensez que je suis un animal alors ok je suis un animal tendre ( une femelle féline douce qui aime beaucoup la sensualité) donc pas un animal bestial comme certain(es) :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
On est tous différents ;)

:bise: :bise: :bise:

Auteur :  Shiroi-chan [ 05 Mai 2014, 21:58 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

ewe a écrit :
Du coup, la question que je pose est : faites-vous une différence entre platonique et asexuel ?

Peut-être que "platonique" ne s'applique qu'à une relation particulière de la personne, ou une partie de la relation. Par exemple, l'alchimie entre les 2 personnes fait qu'elles vivent une relation platonique, mais elles ont une sexualité "normale" sinon. Ou alors c'est une phase, et plus tard leur relation devient sexuelle.
Dans ce cas, "asexuel" se différencierait par la continuité de la personne à ne pas pratiquer le sexe :gratte:


Sinon, au vu de la définition de "platonique", il s'agit d'un amour pur, parfait. Donc l'asexualité c'est juste pour les amours banals :roll:

Auteur :  ewe [ 05 Mai 2014, 22:20 ]
Sujet du message :  Re: Quand l'asexualité était encore inconnue en France

Arf, on est donc banalement atypiques :gratte: :mrgreen:
Je crois que ce que tu dis plus haut sur platonique c'est bien ça...asexuel c'est vraiment comment on est (une seule personne indépendamment de la relation) tandis que platonique ça peut caractériser à un moment donné une relation. Pas facile à expliquer mais j'ai mieux compris la différence des deux en te lisant.

Page 2 sur 2 Le fuseau horaire est UTC+2 heures
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/