Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 23 Mai 2018, 05:01

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26 Fév 2010, 07:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Je pense pareil...être en couple m'apparaît davantage comme une perte de temps et d'énergie...voire une forme d'aliénation affective, carrément. J'ai beaucoup de mal avec le principe de la séduction. Dans ma tête, ça revient à quêter constamment l'attention, l'approbation et l'affection de l'autre en se soumettant à ses moindres besoins, désirs, attentes. Être docile, marcher droit, répondre aux caprices, sous peine de se voir retirer la considération, le respect et l'amour de l'autre. Faut dire que l'être humain est conditionné et conditionnel par définition...incapable de penser, de ressentir et d'agir en dehors de la réalité de son ego. Je trouve ça triste et bête. Mais bon, c'est la vie apparemment :roll:

Je crois que l'essentiel est d'être confortable avec soi-même. Sans dire que je m'aime, je me tolère un peu plus qu'avant. J'essaie d'accéder à l'indulgence par moi-même, et non par le regard idéalisé d'une tierce personne. Ça fait toute la différence, selon moi. Ça ne me place pas en position de dépendance ou de vulnérabilité. Au moins, je suis assez lucide pour ne pas provoquer mon malheur. Toujours ça de pris...Puis comme me l'a déjà dit une psy: «À choisir entre deux maux, on choisit le moindre.» Alors je choisis la solitude...qui n'est pas si mal, tout compte fait :mrgreen:

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 00:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
LadyOldTime a écrit :
Oui bof, ça ne me dit trop rien, au début c'est vrai c'est bien, tout est beau, parfait etc mais au bout de quelques semaines, quelques mois, l'autre se laisse aller, nous aussi, le naturel revient au galop, on montre notre vraie personnalité et là...c'est moins bien.

Hein ? Au contraire, je trouve ça mieux le naturel ! Ce qui me dérange le plus dans la vie à deux c'est les faux semblants du début. Je n'aime pas non plus particulièrement les filles trop maquillées toujours sur leur 31. Un fille mal coiffée en tenue débraillée du dimanche matin je trouve ça tout aussi mignon, sinon plus. :mrgreen:

*~stardust~* a écrit :
J'ai beaucoup de mal avec le principe de la séduction. Dans ma tête, ça revient à quêter constamment l'attention, l'approbation et l'affection de l'autre en se soumettant à ses moindres besoins, désirs, attentes. Être docile, marcher droit, répondre aux caprices, sous peine de se voir retirer la considération, le respect et l'amour de l'autre. Faut dire que l'être humain est conditionné et conditionnel par définition...incapable de penser, de ressentir et d'agir en dehors de la réalité de son ego. Je trouve ça triste et bête. Mais bon, c'est la vie apparemment

Aarf, j'ai trouvé plus mysanthrope que moi. :D
Etre docile, marcher droit, c'est dans une relation dominant/dominé ça. :/
Il y a des couples qui ne fonctionnent pas comme ça.

Je pense que l'amour inconditionel aussi existe. Mais c'est plus facile quand on connaît déjà les défauts de l'être aimé et qu'on les a intégrés comme faisant partie de sa personnalité. Et si on aime la personnalité de quelqu'un alors on aime aussi ses défauts.

Quand on se sent prêt à vivre en couple c'est qu'on souhaite aussi découvrir les désirs de l'autre et les respecter car le bonheur de son conjoint entre en compte (sinon ce n'est pas de l'amour mais un vague sentiment d'appartenance ou de possession).

:/


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 01:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Alic a écrit :
LadyOldTime a écrit :
Oui bof, ça ne me dit trop rien, au début c'est vrai c'est bien, tout est beau, parfait etc mais au bout de quelques semaines, quelques mois, l'autre se laisse aller, nous aussi, le naturel revient au galop, on montre notre vraie personnalité et là...c'est moins bien.

Hein ? Au contraire, je trouve ça mieux le naturel ! Ce qui me dérange le plus dans la vie à deux c'est les faux semblants du début. Je n'aime pas non plus particulièrement les filles trop maquillées toujours sur leur 31. Un fille mal coiffée en tenue débraillée du dimanche matin je trouve ça tout aussi mignon, sinon plus. :mrgreen:


Par là je voulais dire montrer ses plus gros défauts(égoïsme, avarice, narcissisme etc)qui ne viennent pas tout de suite, ou les choses du genre aller au toilette la porte ouverte, laisser traîner ses sous-vêtements sales, roter, avoir des gaz à côté de l'être aimé :mrgreen: . C'est ça que je voulais dire par le naturel, moi non plus je n'aime pas les faux semblants et les gros mensonges qu'on ne découvrent qu'après un bon moment...


Citer :
Etre docile, marcher droit, c'est dans une relation dominant/dominé ça. :/
Il y a des couples qui ne fonctionnent pas comme ça.


Ah je n'aime pas ça non plus, et dans une grosse partie des cas c'est ce qui se passe dans un couple, j'ai eu assez d'exemples pour pouvoir dire ça. Dans un couple les deux personnes doivent être au même niveau, pas de dominant(e)-dominé(e) et pourvoir être libre de ses actes sans que l'autre nous dise quoi faire, comment être etc...

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 01:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Je ne crois pas à l'amour désintéressé ou inconditionnel, chez l'être humain. On entre en relation avec les autres dans la mesure où on peut en retirer quelque chose...Nous ne sommes point attentionnés et généreux par altruisme, mais parce que ça vient avant tout combler certains de nos besoins. Exemple: Je sais que ma mère donnerait sa vie pour moi. Mais elle le ferait en partie parce que son rôle de parent définit la quasi-intégralité de son identité et parce qu'à ses yeux, ma vie est plus importante que la sienne. Elle se valorise beaucoup par l'attention et l'affection qu'elle me confère. En faisant des compromis et des sacrifices pour moi, ça lui donne l'impression d'être importante, utile, adéquate...une ''bonne mère'', quoi! Ça la rassure et apaise quelques unes de ses angoisses existentielles.

Je ne projette pas avoir d'enfants, mais advenant le cas que je changerais d'idée pour X ou Y raisons...je sais que j'essaierais moi aussi de transcender mes limites pour le bien-être de cet enfant-là. Mais ça ne ferait pas de moi une bonne mère pour autant. Je serais juste une femme qui ferait de son enfant sa priorité, sa raison de vivre. Ma mère m'a déjà dit que si elle ne m'avait pas eu dans sa vie, elle aurait abandonné (lire: se serait donné la mort) depuis très longtemps. Elle a trouvé une raison d'être en me mettant au monde. Cela va donc de soit qu'elle m'aime: ma présence comble un besoin chez elle. Je crois que le même principe de codépendance peut s'appliquer aux relations amoureuses et aux amitiés. Qu'on en soit conscients ou non, les jeux de pouvoir et les rapports de force entre humains sont omniprésents.

Je sais que c'est un peu aseptique et chirurgical comme façon de penser...Mais c'est la mienne :/

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 02:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Pareil, je ne crois pas vraiment à l'amour inconditionnel, désintéressé et qui dure toujours...."On" a besoin d'amour pour se sentir bien et pour avoir quelque chose dans la vie. Personnellement, je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'amour dans ma vie, c'est rare quand j'en reçois, et quand c'est le cas je ne suis pas à l'aise et je ne sais pas comment le prendre et que faire avec!

Je crois que mes difficultés qui font que je n'arrive pas à être en couple viennent tout droit de moi-même, de ma personnalité, de mon caractère et de mes troubles. Je comprends de jour en jour pourquoi je ne vais pas vers les autres(=hommes) et que quand l'un d'entre eux s'approche de moi, je fais tout pour le faire fuir.
Je suis extrêmement difficile à vivre, changer d'humeur et d'avis deux fois par jour c'est épuisant déjà pour moi, alors pour les autres n'en parlons pas, je n'ai pas envie d'imposer mes états d'âme à quelqu'un.
C'est la raison pour la quelle je ne préfére pas m'approcher de Mr D, parce que ce serait malhonnête de ma part d'aller vers lui tout en sachant que du jour au lendemain je pourrais le détester et ne plus vouloir qu'il m'approche et quelques temps après revenir à ses côtés. :roll:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 02:13 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
*~stardust~* a écrit :
Qu'on en soit conscients ou non, les jeux de pouvoir et les rapports de force entre humains sont omniprésents.

Le pouvoir et les rapports de force sont omniprésents parce qu'on nous éduque de cette manière. Les parents comme les éducateurs demandent aux enfants de se comparer aux autres et d'être les meilleurs. Lorsqu'on comprend que le rapport de force n'est qu'une question d'éduction, on recherche les relations égalitaires et complémentaires. Mais ce n'est pas facile parce que la plupart des humains ne comprennent pas ce genre de relation. Ils n'ont pas appris à fonctionner sans dominer l'autre. Mais lorsqu'on rencontre des personnes qui ont abandonné cette notion de pouvoir, de domination, d'être le plus fort, c'est un vrai bonheur.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 03:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Je pense que même le plus sage des sages peut, à un moment ou à un autre, céder à la tentation de dominer l'autre, l'espace d'un instant...L'absolu n'est pas de ce monde. Moi aussi, ça me purge profondément, ce genre d'attitude...mais j'ai le sentiment que l'être humain est tellement ''petit'', tellement lâche et faible...qu'il est illusoire de s'attendre à beaucoup de respect de sa part. Encore moins d'un respect désintéressé et inconditionnel!

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 11:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Oct 2008, 23:06
*~stardust~* a écrit :
Je pense que même le plus sage des sages peut, à un moment ou à un autre, céder à la tentation de dominer l'autre, l'espace d'un instant...L'absolu n'est pas de ce monde. Moi aussi, ça me purge profondément, ce genre d'attitude...mais j'ai le sentiment que l'être humain est tellement ''petit'', tellement lâche et faible...qu'il est illusoire de s'attendre à beaucoup de respect de sa part. Encore moins d'un respect désintéressé et inconditionnel!

Image Je te trouve un peu catégorique et dur par rapport au genre humain.
C'est vrai qu'il y a dominants et dominés (couple ou amis) mais pour ne plus subir ça, il faut vivre seul au milieu du désert sans plus aucun contact humain!
La domination et la soumission font parties de ce que nous vivons chaque jour, même et surtout au travail.
Dans un couple par contre chacun a son propre rôle à jouer et il ne faut pas le réduire à cette idée de domination inacceptable de l'un sur l'autre. Si le respect n'est pas présent, ce n'est pas un couple mais une hiérarchie.
Je peux t'assurer qu'un amour inconditionnel et désinteressé j'en vis un actuellement, sans domination, sans obligation, dans le plus grand respect Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 17:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Oui, encore une fois, je suis d'accord. :D

Il est vrai comme dit stardust que même quand l'amour a l'air désintéressé, ça ne l'est pas tout à fait. L'amour inconditionnel peut effectivement s'expliquer par le bien que ça nous fait quand l'autre est présent, mais pour moi, ça reste quand même un amour inconditionnel car il n'y a pas de marchandage. (on reçoit quelque chose de la part de l'autre mais sans rien lui demander et sans que celui ci ait besoin de faire des efforts à part celui d'exister.)


LadyOldTime a écrit :
Par là je voulais dire montrer ses plus gros défauts(égoïsme, avarice, narcissisme etc)qui ne viennent pas tout de suite, ou les choses du genre aller au toilette la porte ouverte, laisser traîner ses sous-vêtements sales, roter, avoir des gaz à côté de l'être aimé :mrgreen: . C'est ça que je voulais dire par le naturel, moi non plus je n'aime pas les faux semblants et les gros mensonges qu'on ne découvrent qu'après un bon moment...

Ben moi aussi, je voulais parler de ça. Je suis déjà tombé amoureux d'une personne égoiste, plutôt avare et narcissique : comme je disais, ça faisait parti de sa personnalité et je l'aimais comme ça... et ça a duré des années sans rien recevoir en retour, c'est pour ça que je sais de quoi je parle quand je parle d'amour inconditionnel.... :|

Et pour les gaz... ben quoi ? T'en a jamais eu toi ? :gratte:
Après, si on rote exprès pour embêter l'autre forcément... :massue:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2010, 17:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Oui, j'ai aussi des gaz je ne suis pas un robot :mrgreen: , mais bon parfois il faut essayé de se retenir. Souvent il y en a certains qui au bout d'un moment sont à l'aise et hop se laissent aller, je pense que c'est plus rare pour les filles, non!?!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL