Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 18 Août 2018, 13:56

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 08 Sep 2010, 17:44 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Un des problèmes aussi, c'est que lorsque les enfants grandissent, il est très difficile, pour les parents, de trouver la bonne manière de leur parler. Si les parents donnent un conseil, les enfants prétendent qu'ils sont assez grands pour savoir ce qu'ils ont à faire et coupent la conversation par un je ne suis plus une petite fille, ou je ne suis plus un petit garçon . Si les parents ne donnent pas de conseils, les enfants leur jette qu'ils s'en fiche complétement et qu'ils ne sont pas présents quand on a besoin d'eux. S'ils disent des phrases banales, ça devient des ordres ou des reproches.
Pas facile d'être parents et d'avoir des enfants-adultes à la maison. :(
La solution. Parler en CNV. :D


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Sep 2010, 21:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Août 2010, 16:57
Localisation : 06
c vrai, cela va mieux à partir de 19 ans avant c l'enfer avec les ados. Avec la fatigue, je ne pesais plus que 49 kg à un moment car nerveusement et physiquement c'était trop difficile heureusement c fini mais je suis contente qu'ils est grandi


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Sep 2010, 11:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
LeDisparu a écrit :
LadyOldTime a écrit :
Je pense que quand une personne cherche la dispute sans rasion, c'est qu'il y a un problème derrière, mais il faut savoir lequel.


Il ne faut pas savoir lequel si c'est une personne da la famille, de l'entourage proche et qui est censée de t'aimer et de te protéger; parce que si on s'efforce de savoir pourqoui quelqu'un de proche jette des insultes autour de lui, les pensées tombent nécessairement dans l'abîme de l'idée dangereuse que c'est à cause d'un mot faux, d'un regard faux ou de quelque chose d'autre de faux qu'on a dit/fait etc.


Je ne sais pas si j'ai bien compris ton raisonnement, mais en tout cas si une personne proche de moi m'insulte sans cesse et sans raison, j'ai envie de savoir d'où vient le problème, parce que dans un cas pareil il y a un problème. Ce n'est pas parce que cette personne nous aime et qu'on l'aime, qu'on doit la laisser nous étouffer de ses frustrations (s'il y a ) sans rien dire.
Non, il faut en parler, mettre tout à plat pour retrouver une harmonie au lieu de se faire la gueule et de se disputer pour rien chaque jour.

Après, si c'est une dispute de rien du tout une fois de temps en temps, okay, on fait comme si on n'avait rien entendu et il n'y a pas de conflits. Mais si la chose se réitére plusieurs fois dans une semaine, là on doit afronter le conflit afin de résoudre ce qui ne va pas.
Il faut aussi savoir que les caractères sont différents, que quelqu'un peut laisser passer une dispute sans rien dire et que l'autre sera réactif(ve) car c'est sa façon d'être.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Sep 2010, 21:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2010, 22:05
LadyOldTime a écrit :
Je ne sais pas si j'ai bien compris ton raisonnement, mais en tout cas si une personne proche de moi m'insulte sans cesse et sans raison, j'ai envie de savoir d'où vient le problème, parce que dans un cas pareil il y a un problème. Ce n'est pas parce que cette personne nous aime et qu'on l'aime, qu'on doit la laisser nous étouffer de ses frustrations (s'il y a ) sans rien dire.
Non, il faut en parler, mettre tout à plat pour retrouver une harmonie au lieu de se faire la gueule et de se disputer pour rien chaque jour.


Oui, tu as tout à fait raison. Ca ne sert à rien d'étouffer ses frustrations. Et si ca te dérange plus de rester silencieux(ou d'assumer un air de mépris indifférent en cas extrême) que d'en parler et que te d'en disputer, alors, dispute-toi et crie et fais de fracas, si nécessaire.

(Oh là là--- les mots se brouillent devant mes yeux... "que d'en parler et que te d'en disputer" - est-ce que c'est de francais correct?)

Mon raisonnement était plutôt ceci: si tu cherches de raisons pour le comportement de ta mère, tu fais déjà la supposition sous-jacente que ce comportement peut avoir des raisons qu'une personne raisonnable pourrait comprendre(et il y a le danger que tu attribues ces raisons à toi-même, comme si la faute des excès de ta mère était partiellement ou même entièrement attribuable à toi). Mais selon mon avis les parents doivent aimer leur enfants, les supporter, les encourager, les protéger et si on cherchait des raisons pour le comportement d'une mère qui saoûle sa fille sans cesse, on donnerait à entendre que ce comportement soit de quelque facon raisonnable, donc justifiable, donc, peut-être, excusable. Mais il n'y a jamais l'excuse pour des parents qui maltraitent leur enfants. Après tout, les enfants ne sont pas responsables du fait de leur existence, c'est eux, les parents, qui les ont mis au monde et donc il se faut qu'ils aident leurs enfants de toute facon dans le monde.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Sep 2010, 17:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Je suis d'accord avec ta dernière phrase, c'est eux qui nous mettent au monde et qui décident donc de notre existence, alors le moins qu'ils puissent faire je pense, c'est de nous accepter tels que nous sommes et de nous "supporter"!!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Sep 2010, 18:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
J'ai tendance à penser que les disputes se produisent surtout lorsqu'on vit sous le même toit. Parfois, genre entre 18-25 ans, c'est aussi à cause d'un malaise lié aux études, au futur emploi, bref à l'avenir professionnel.
Quand je vivais chez mes parents et que je ne savais pas quoi faire de ma vie, il y avait plus de conflits que lorsque j'ai commencé à voir de la lumière au bout de mon tunnel professionnel. J'étais pas bien dans ma tête, forcément, et mes parents devaient s'inquiéter aussi. Le boulot est d'ailleurs un sujet tabou quand on en a pas et qu'on a aucun espoir d'en avoir.

Depuis c'est rare qu'on se prenne la tête, en général ce sont pour des broutilles que j'atténue avec humour si c'est au téléphone, ou avec humour et gros bisous si je suis chez mes parents (ma mère est la seule personne avec laquelle je sois physiquement collante. Enfin, elle et mes chats :lol: ).
Faut dire aussi que l'on est pas spécialement rancuniers chez moi, on se fait trèèès rarement la gueule plus d'une journée, au pire le lendemain matin c'est fini.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Sep 2010, 00:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Août 2010, 16:57
Localisation : 06
c tout à fait ça Kitaki, je l'est vu avec mes enfants dès qu'ils avaient du travail et moins des soucis financiers, ils étaient transformés et nous étions joyeux sinon, c'était tropde nervosité du a l'angoisse qui les faisait devenir odieux.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL