Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 24 Oct 2018, 02:16

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 30 Jan 2010, 20:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
J'analyse ma situation, j'aime pas les compromis, j'aime pas une personne qui parle beaucoup ( ou tout le temps ) , j'apprécie les choses simples ,
mais si l'idée de me mettre en couple me venant a l'esprit, je me pose la question suivante , << Est ce que ca sera plus facile >> ?
Intuitivement je connais deja la réponse : NON, ca ne sera pas plus simple.

Etre célibataire c'est plus simple qu'un couple avec des enfants , pour ceux qui en veulent, mais je pense se que le couple est une dynamique
autre que le célibat, avec ses propres difficultés aussi --- mais j'insiste a dire que ce n'est pas plus facile ( que ma situation actuelle ) qu'etre en couple, c'est plus compliqué !

Mieux ? ! Je ne sais pas ? ( Je ne crois pas ! ).

C'est certains , donc il faudrait que j'arrvie a jouir de ma situation actuelle , non ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Jan 2010, 14:06 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Je suis entièrement d'accord avec toi. Etre en couple n'est pas plus facile que d'être seul-e. Ce doit même être plus difficile à gérer au quotidien. Malgré cela, lorsqu'on est célibataire, il y a un vide, que rien ni personne ne semble pouvoir combler. Il faudrait savoir si les personnes en couple ressentent le même vide. :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Jan 2010, 23:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Je pense que la vie de couple et le célibat comportent tous deux un ''revers de médaille''. Mais il est clair que lorsqu'on entre en relation avec quelqu'un, ça peut nous confronter aux aspects moins reluisants de notre petite personne. Ça nous force à sortir de nos zones de confort, car on doit faire preuve de considération, de tolérance, de respect, d'empathie et de compréhension pour maintenir la relation. On doit s'adapter, s'engager et s'attacher émotionnellement, malgré le risque d'être rejeté. C'est drôlement insécurisant. Mais je pense aussi qu'on a besoin des autres (jusqu'à un certain point) pour pouvoir évoluer et s'épanouir pleinement. Car qu'on le veuille ou non, nous sommes tous interreliés et codépendants. Nous avons tous besoin d'interagir avec quelqu'un à un moment ou à un autre. Cela dit, le couple n'est pas l'ultime idéal ou référence en matière d'amour, et encore moins un gage de bonheur!

Aimer quelqu'un implique d'avoir son bien-être à coeur et de le laisser vivre en dehors de notre ego. Pour certaines personnes, c'est beaucoup de boulot...

Puis Brigadoon, on peut très bien ressentir le vide et la solitude tout en étant en couple.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Dernière édition par *~stardust~* le 31 Jan 2010, 23:27, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Jan 2010, 23:24 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
*~stardust~* a écrit :
Puis Brigadoon, on peut très bien ressentir le vide et la solitude tout en étant en couple.

C'est bien ce que je pensais. :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Jan 2010, 23:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Je vais pas faire la thèse du " PRO - Happy Couple " .
C'est sur que des fois etre célibataire = cool ? Pourquoi ?
C'est comme comparé la primaire et la fac niveau difficulté ( meme si ce n'est pas tres comparable ) ? :oops:
Ou encore un cochon d'inde et un Serpent a domestiquer ... :shock:

Non, sérieusement, lorsque je vais pas bien , mon frere me dis toujours :
- << Ben, cherches toi une copine >> !
Style une bonne relation sexuelle te ferait du bien, mais c'est la l'erreur de tous :
le sexe n'arrange pas vos problemes, et etre en couple encore moins .
Et meme je pense que c'est de pire en pire , a rentrer dans des histoires betes et peu passionnantes ( pour moi ) --- a tester ( ! ) .


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Jan 2010, 23:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Brigadoon a écrit :
C'est bien ce que je pensais. :gratte:


Bah si je me fis à ce que j'ai expérimenté et à ce que de nombreuses personnes qui étaient en couple m'ont confié, la relation amoureuse n'éloigne pas le sentiment de vide.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Fév 2010, 00:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Si tu veux parler d'un sujet existentiel, qui est le vide existentiel, c'est un sentiment universellement ressenti par tous
( Oh ! mortels que nous sommes ) --- depuis sa naissance , jusqu' a notre mort !

Un petit peu de théorie , lol :)

http://www.psychologies.com

Trouver un sens à sa vie :
Là où, pour motiver nos gestes, Freud parle de désir et Adler de pouvoir, Viktor Frankl évoque le sens :
« Je parle de “recherche d’un sens à la vie” par opposition au principe de plaisir sur lequel est fondée la psychanalyse freudienne.

Lutter contre le vide existentiel :
En être atteint, c’est perdre toute motivation de vivre : le vide remplace le plein de la vie.
Il donne l’impression de subir une fatalité incontournable.

« Le vide existentiel peut prendre plusieurs aspects, explique Frankl.
La recherche d’un sens à la vie est parfois remplacée par la recherche du pouvoir, incluant sa forme la plus primitive, soit le désir de gagner toujours plus d’argent.
Dans d’autres cas, c’est la recherche du plaisir qui y est substituée.
C’est pourquoi la personne qui souffre de frustration existentielle essaie parfois de compenser le vide qu’elle éprouve en recherchant les plaisirs sexuels. »

(Découvrir un sens à sa vie).


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Fév 2010, 00:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Oui, comme je l'avais mentionné dans un autre topic: J'ignore si ma vie a une valeur et un sens. Tout ce que je sais, c'est que j'ai besoin de lui accorder une valeur et un sens pour pouvoir vivre. Sans quoi, le désespoir et la folie auront raison de moi.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Fév 2010, 15:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Jan 2010, 21:29
Pour moi être en couple m'a apporté une certaine dépendance que je n'avais pas avant...
Maintenant je vais avoir besoin d'être avec lui sans quoi je vais éprouver ce fameux vide...

Mais la relation en couple apporte énormément de compromis... C'est fou ce qu'il faut en faire pour l'autre, ça devient limite épuisant et parfois ça me rend complètement folle :evil:

Pour cela quand j'étais encore seule, je crois que mon existence était plus tranquille, bien qu'il me manquait un petit quelque chose, cela ne me manquait pas longtemps, étant donné que je ne savais pas ce que ça faisait d'être en couple...
Si aujourd'hui en revanche je me retrouvais encore seule, sachant ce que cela fait d'être en couple, je crois que j'aurais beaucoup plus de mal à vivre mon célibat...

Puis finalement, je suis comme ça, j'aime bien les choses un peu compliqué, qui mettent un peu de piment dans la vie :D

_________________
"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve."
Philippe Chatel


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Fév 2010, 20:06 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
je ne sais que dire, n'ayant jamais vécu en couple.

Mais il m'arrive de vivre à deux pendant les vacances, bon ok, pas plus de 15 jours, mais je ne prends pas dur ! c'est même très agréable. ah, il n'y pas de sentiment "amoureux" :nonnon: :nonnon: :lol: mais quand chacun respecte l'espace de liberté de l'autre à dose raisonnable, je pense que les compromis qu'on peut être amené à faire ne sont rien ou presque rien par rapport à la joie d'être deux à partager beaucoup de choses.

Parfois, je me dis que quand on a vécu "solitaire" depuis presque tout le temps, ce doit être un choc. Mais si on dit au revoir à ce mode de vie par sentiments partagés, on peut sans doute être agréablement surpris... et y trouver son compte.
et puis chaque couple peut "inventer" son mode de partage de vie qui lui convient... ;)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL