Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 18 Juil 2018, 12:46

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 26 Juin 2011, 16:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
C'est une question que je me pose depuis hier, après avoir lu une théorie de ce genre sur un forum.

Cette théorie disait que les hommes (forum de femmes, principalement, donc la théorie est au masculin, mais il y a peut-être une certaine réciprocité) sont attirés par les femmes "fragiles", pas forcément physiquement, mais qui dégagent quelque chose qui signifie "j'ai besoin d'aide, protège la pauvre petite chose que je suis" (en gros).
Que les hommes ont besoin de se sentir utiles, d'avoir le sentiment d'apporter quelque chose à leur copine, et qu'ils sont moins attirés par une femme qui dégage une certaine force, l'impression de n'avoir besoin de personne.

Forcément, je me suis posée des questions sur moi-même.

Dans ma vie, depuis... aussi loin que je m'en rappelle, j'ai toujours mis un point d'honneur à ne pas montrer mes faiblesses, et je réussis plutôt bien. On m'a justement toujours considéré comme quelqu'un de fort, qui n'a besoin de personne (en dehors de ma famille, mais ça je ne le cache pas), qui sait encaisser et ne se laisse pas atteindre.
Je ne peux pas dire que c'est faux, puisque c'est majoritairement vrai.

Et quand je pense aux hommes auxquels j'ai pu plaire dans la rue, ils osent très rarement m'aborder.
Je repense aussi à un ancien flirt, un gars qui me plaisait et à qui je plaisais, il s'est pas mal éloigné quand il a compris que je n'étais pas une âme à sauver.

En étant A, on sait qu'on ne veut pas de sexe, on refuse l'idée de se forcer pour faire plaisir à l'autre. J'ai l'impression qu'on a une certaine force de caractère en plus.
Au final, comme on n'a pas besoin de sexe, c'est comme si on avait pas besoin d'un homme tout court.

Du coup la théorie se tient dans mon propre cas, mais j'ai pas du tout l'intention de jouer aux filles fragiles pour être attirante... Est-ce que ça me condamne à rester célibataire à vie ? :mrgreen:

Est-ce que vous pensez que cette théorie peut s'appliquer à vous aussi ?

Pour les hommes, je ne sais pas si la réciproque est vraie, j'ai l'impression que ça concerne surtout les femmes. :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 17:45 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mai 2011, 21:46
Localisation : Metz (57)
Je ne pourrais pas vraiment parler en terme d'homme. Mais plutôt en terme général de relation.

Tu n'as peut être pas tout à fait tort sur cette petite théorie. D'ailleurs pas mal de filles en jouent. Pense que ça peut leur apporter un charme etc...
Personnellement c'est le genre de personne que j'ai tendance malgré moi à mépriser. Bon je sais que ce profond mépris à été causé par quelqu'un dans le passé, mais c'est resté encré en moi. J'arrive pas à comprendre ce fonctionnement, du moins quand c'est un peu je veux bien, mais parfois ça en arrive à un point inimaginable :roll: Carrement dépendre de la personne, au point d'y remettre sa propre vie.

Je me souviens d'un ancien flirt où je m'étais carrément pris à la figure que j'étais trop sûre de moi pour cette personne (à la limite de l'arrogance), et que j'avais un coeur de pierre. Tout simplement pcqu'il est hors de question que je montre mes faiblesses.

Personnellement, même si j'ai une tendance à la protection (avec modération hein), je préfère être en compagnie de personne qui ont un caractère assez fort.
J'aime les espèces de "rapport de force". Pour moi, arriver à réellement clasher avec quelqu'un de proche, c'est une entrée libre sur le coeur. J'sais pas trop comment expliquer ça.

_________________
Un adulte est un enfant périmé.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 18:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Jin'ei a écrit :
Personnellement c'est le genre de personne que j'ai tendance malgré moi à mépriser.

Un peu pareil, je ne comprends pas les gens qui racontent leurs problèmes et autres malheurs à tout le monde. Et leur dignité, ils en font quoi ? Je détesterais que l'on me prenne en pitié... On s'intéresserait à moi pour de mauvaises raisons, en plus.

Mais du coup, même sans parler d'amour, quand tu es fort, on ne te ménage pas. Dans mon boulot, les plus faibles sont les plus paresseux. Mais "tu comprends, ils ont des problèmes, les pauvres". Donc nous autres, gens sans problème ou sans problème apparent, on paie les pots cassés.

Citer :
Personnellement, même si j'ai une tendance à la protection (avec modération hein), je préfère être en compagnie de personne qui ont un caractère assez fort.
J'aime les espèces de "rapport de force". Pour moi, arriver à réellement clasher avec quelqu'un de proche, c'est une entrée libre sur le coeur. J'sais pas trop comment expliquer ça.

Hmm j'ai pas compris "l'entrée libre sur le coeur" :oops:

Mais je préfère aussi les rapports de force. Quelque part je les trouve plus sincères que les relations où tout est plat, calme, gentil... Etrangement lisse...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 19:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mai 2011, 21:46
Localisation : Metz (57)
J'suis pas très douée pour m'exprimer clairement -_-'

Disons qu'arriver à réellement "clasher" avec quelqu'un, il faut que cette personne soit importante, sinon il n'y aurait aucune raison d'être touché, et donc de réagir en conséquence.

Par "entrée libre sur le coeur" (c'est la seule formulation que j'ai trouvé) je voulais dire que c'est arriver à un moment sans artifices, où on ne va pas réfléchir avec le cerveau, mais avec ses propres sentiments, qu'ils soient bon ou pas. Ne plus avoir la notion de modération. De "non, ça pourrait blesser" etc. Où l'on peut se montrer réellement soi même, ainsi que sa part d'ombre.

Bon après je suis peut être bizarre aussi, mais ça m'est arrivé plusieurs fois, la personne était très proche. On réagissait pareil, arriver à un point où on se sent emporter, la volonté de blesser l'autre, la faire pleurer, pour qu'elle réagisse à son tour. Peut être parce que c'est parce qu'on est important pour la personne qu'on a un tel pouvoir sur elle, pour plus profondément sentir ce lien. C'est pour ça que j'ai toujours trouvé ces moments, très intime.

Je ne sais pas si j'ai bien su exprimer la pensée, mais j'aurais essayé ^^'

_________________
Un adulte est un enfant périmé.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 19:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Jan 2011, 18:45
Localisation : sud ouest
etant un des vieux du forum ( je parle de mon age ) ,
je peut juste dire que les filles / femmes qui jouaient de la faiblesse pour me charmer ne sont pas allée bien loin .

j'ai aussi une repulsion et une certaine mefiance pour ces cas sociaux .
j'ai eu plusieures mauvaises experiences avec des filles tres interéssées , pas par moi , mais par tous ce que je pouvais leur apporter coté materiel .
Maintenant je m'en mefie comme de la peste :mrgreen:

Et puis dans ce monde sauvage il n'y a de place que pour les plus forts d'entre nous , je ne parle pas force physique mais force psycologique .

Alors non , les filles cherchant une soit disant protection a mes cotés ne m'ont jamais attirées

Ce qui m'attire en premier , faut etre honnete , le physique
en second , sa force de caractere , sa combativité , son inteligence ( desolé je ne l'ai pas placé en premier , je suis franc )
et sans oublier sa patience , parce qu'il en faut beaucoup avec moi


Dernière édition par zozo le 27 Juin 2011, 12:50, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 19:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Jan 2011, 18:45
Localisation : sud ouest
Jin'ei a écrit :
Ne plus avoir la notion de modération. De "non, ça pourrait blesser"

la personne était très proche. On réagissait pareil, arriver à un point où on se sent emporter, la volonté de blesser l'autre, la faire pleurer, pour qu'elle réagisse à son tour. Peut être parce que c'est parce qu'on est important pour la personne qu'on a un tel pouvoir sur elle, pour plus profondément sentir ce lien. C'est pour ça que j'ai toujours trouvé ces moments, très intime.

'



T'es porté sur les relations " sadiques " ?

quoique la soufrance , meme sentimentale , nous fait sentir vivants

mais ça reste quand meme un peu special


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 19:30 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mai 2011, 21:46
Localisation : Metz (57)
Euh non pas vraiment ^^' (J'avais bien dit que je passerais pour quelqu'un de bizarre lol)

Mais comme tu dis, ces moments me faisaient réellement me sentir vivante, entière (car pas besoin de se cacher), une sorte de délivrance à autrui. Après je n'ai jamais dit que j'aimais toujours me prendre la tête ;) Ce genre de chose ont du m'arriver 2-3 fois. Mais je voulais par là parler de la sincérité qui s'en dégage. 'Fin j'suis en train de m'enfoncer là on dirait

_________________
Un adulte est un enfant périmé.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 21:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Jin'ei a écrit :
Mais comme tu dis, ces moments me faisaient réellement me sentir vivante, entière (car pas besoin de se cacher), une sorte de délivrance à autrui. Après je n'ai jamais dit que j'aimais toujours me prendre la tête ;) Ce genre de chose ont du m'arriver 2-3 fois. Mais je voulais par là parler de la sincérité qui s'en dégage. 'Fin j'suis en train de m'enfoncer là on dirait

Oui je comprends mieux ^^

Mais ce sont des clashs trop extrêmes, j'aime pas trop ça parce qu'en général je déverse tout ce que j'ai pu penser de mal.
En fait je préfère les petits clashs occasionnels, si je dis à ma soeur "tu me fais ch*er" quand c'est le cas, ça évite d'accumuler des rancoeurs et la réconciliation est plus rapide. Sinon, lors d'une über-dispute, on peut rester en froid plusieurs jours. (Je parle en journées parce que dans ma famille on se fait rarement la tête très longtemps)

Quant aux gens "autres", ça dépend si la communication est possible ou pas. Si elle l'est, une discussion le lendemain peut tout arranger. Sinon, rupture totale de toute interaction facultative. Tu dois me demander un truc pour le boulot ? Je te réponds. Mais tu gardes ton bonjour, et je garde le mien.

Mais pour en revenir aux faiblesses, je repense d'un coup à l'un de mes voisins, quand j'ai emménagé. Il arrêtait pas de me proposer de l'aide à chaque fois qu'on se croisait, si t'as besoin de quoi que ce soit, même de l'argent si je peux je te donne, etc. Ok, c'est mon 1er appart, mais c'est limite vexant, j'ai pas 14 ans.
Je lui ai dit clairement que je n'avais besoin d'aide et que si j'avais un problème c'est avec ma famille que je le résoudrais. Bizarrement je ne l'ai pas revu depuis. :lol:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2011, 21:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mai 2011, 21:46
Localisation : Metz (57)
Un peu extrême peut être, mais je me souviens qu'une fois que c'était passé, que toute l'énergie s'était évaporé, on se "réconcilié", c'était un moment assez doux après.

Ah les hommes qui proposent leur aide... je suis un peu pareil, j'aime pas qu'on m'aide, je veux réussir par moi même. Dans les 1er jours de on travail (boulangerie), étant une fille, ils essayaient un peu de me ménager, et j'aimais pas ça. Je voulais prouver ma propre valeur. Donc quand j'devais soulever un sac de farine, j'ai envoyé pété l'aide, et après avoir galéré, j'ai réussi. Ils étaient mort de rire de me voir aussi borné :best:

_________________
Un adulte est un enfant périmé.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Juin 2011, 00:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Jin'ei a écrit :
Ah les hommes qui proposent leur aide... je suis un peu pareil, j'aime pas qu'on m'aide, je veux réussir par moi même. Dans les 1er jours de on travail (boulangerie), étant une fille, ils essayaient un peu de me ménager, et j'aimais pas ça. Je voulais prouver ma propre valeur. Donc quand j'devais soulever un sac de farine, j'ai envoyé pété l'aide, et après avoir galéré, j'ai réussi. Ils étaient mort de rire de me voir aussi borné :best:

Morts de rire, mais admiratifs ! :mrgreen:
Et puis, comment veulent-ils qu'on connaisse nos capacités s'ils nous aident avant qu'on leur demande... Mais en même temps, même si c'est paradoxal, le côté galant est agréable ^^


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL