Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 25 Juin 2018, 06:27

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Jan 2012, 22:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Jin'ei a écrit :
Mais je pense que le fait qu'il n'y ait pas de réciprocité n'est pas forcement quelque chose de mauvais.
Pouvoir aimer est déjà un bon sentiment en soi, mais c'est surtout le fait d'avoir quelqu'un qui nous soit spécial. Et donc que si nous possédons quelqu'un comme ça, ça puisse nous remplir un p'tit peu notre coeur, nos pensées. Alors oui... même si la personne n'est pas aux cotés comme on peut l'espérer, elle a quand même une place. Bon je ne sais pas si je suis très claire dans ce que je dis m'enfin.

Si si, c'est limpide ;)
Je conçois que ça peut être une bonne chose pour certains, mais ça ne me correspond pas. Je ne fais pas dans l'altruisme, l'amour totalement désintéressé au mieux c'est de l'utopie, au pire c'est un peu idiot (au sens "dommage"). Quel est l'intérêt à passer sa vie à aimer quelqu'un (ou quelques-uns) qui ne nous aime(nt) pas ? :/
Mon coeur est grandement occupé par ma famille, mes animaux, et quelques amis. Quelques places sont provisoirement occupées par quelques hommes que j'aimerais connaître davantage. Une place reste libre et réservée à celui (ou celle, qui sait) que j'aimerai et qui m'aimera. Sans réciprocité, il restera dans les cases provisoires. Cette dernière place est uniquement réservée à un amour réciproque, et quand elle sera remplie elle débordera probablement sur les cases provisoires.

Citer :
Je ne suis pas d'accord avec l'idée qu'être amoureux ça n'existe que si c'est réciproque. Je pense que si c'est réciproque on peut bien entendu se retrouver dans des situations nouvelles qui permettent en effet de ressentir de nouvelles choses ou de faire ce qu'on ne fait pas habituellement. Certes. Mais si on attend de voir si on est aimé avant de tomber amoureux il y a le risque d'aimer non pas la personne mais ce qu'elle représente. Ce n'est pas la même chose et encore moins une bonne chose.
Pour moi être amoureux existe simplement en rencontrant ou en connaissant mieux une personne.. et le sentiment se retrouve libre de grandir et se matérialiser si c'est réciproque.

Mais si tu apprends à aimer cette personne pour elle-même, sans réciprocité, tu n'en retires que de la frustration, de l'espoir vain, de la souffrance de manière générale. Tu sais que tu l'aimes pour ce qu'il est, ses qualités comme ses défauts, mais tu sais également que toi tu ne lui plais pas. Et il n'y peut rien, c'est ça le pire, tu ne peux pas lui en vouloir, mais c'est dur à encaisser quand même. Je dirais même que c'est justement dur à encaisser parce que tu n'y peux rien, c'est juste comme ça.

Idem en amitié, il n'y a rien de bien à être ami avec quelqu'un qui ne nous considère pas comme tel.

Cette notion de réciprocité est vraiment importante pour moi. S'il y a une attirance mutuelle, là oui il faut apprendre à se connaître et aimer l'autre dans son tout, et si ça se concrétise, c'est là que tu es amoureux. Mais ça reste ma vision des choses ;)

Citer :
Sinon pour tenter de répondre à la question initiale.
Les sentiments ont ils un sexe? (Vous avez 4h :mrgreen: )
Plus sérieusement, je pense qu'être amoureux qu'on soit A ou S, c'est la même chose. Je suis souvent "choquée" qu'on puisse dire qu'on n'peut etre amoureux en étant A, que ce n'est que de l'amitié.
La complicité, la tendresse, l'attention, l'envie de partager un bout de chemin cote à cote, penser à la personne au point d'en être hanté etc... C'est vrai que ça peut se ressentir dans l'amitié également me direz vous. Mais il suffit alors d'écouter son propre corps :) Car lui aussi ressent les choses, pas juste notre tête qui fume H24 en se posant trop de question.

Il y a quelques temps j'aurais pensé comme toi, maintenant j'avoue que je n'en sais rien :gratte: Je répondrai davantage le jour où je connaitrai un amour réciproque et concret ;)

Citer :
(Pis de toute façon, la bonne manière de voir qu'on est amoureux, c'est quand on refuse catégoriquement de l'admettre, ou alors c'est juste moi ça :lol:)

Héhé, si un jour tu nous dis que tu n'es pas amoureuse, on saura que c'est faux ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 22:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Kitaki a écrit :
Idem en amitié, il n'y a rien de bien à être ami avec quelqu'un qui ne nous considère pas comme tel.

Justement non, pour moi, ce n'est pas pareil : l'amour peut être à sens unique mais un ami, tu l'aides s'il en a besoin et il t'aide en cas de besoin, sinon c'est pas un ami. :zen:

Tifenn a écrit :
c'est quand même l'essentiel, non ? Cela n'a pas de sens (enfin pour Kitaki et moi) de se dire "amoureuse" seule dans son coin

Je pense comme Ma-L et Jin'ei qui ont bien exprimé ma pensée.
De toutes façons c'est évident, on ne peut pas contrôler ses propres sentiments. Donc donner une condition de réciprocité, c'est une bonne résolution mais comment vous faites pour la respecter ? La méthode Coué ne marche pas en tous cas. :roll:

Tifenn a écrit :
Oui, aussi mais il y a des amitiés mixtes qui sont débordantes de tendresse (tout dépend du tempérament amical de chacun :lol:)

Sauf qu'on ne pense pas à son ami 24/24. Pour la tendresse entre ami, ça peut prêter à confusion vis à vis de l'autre et ce n'est pas lui rendre service. :confus


Citer :
mais qui ne vont pas jusqu'à être amoureux non plus hummm, tout dépend aussi de ce que toi, tu entends par besoin de tendresse ... et ta définition du mot lui-même :respect:

Des calins asexuels sous la couette ça te va comme image ? :mrgreen: Tu penses toujours qu'on peut le faire entre amis ? :lol:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 23:36 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Je pense qu'être amoureux est un ressenti.
On se sent amoureux ou on ne se sent pas amoureux.
Et on n'y peut rien. On ne peut pas plus choisir d'être amoureux quand on ne l'est pas que de ne pas l'être quand on l'est. Et je pense que c'est totalement indépendant des sentiments de la personne qu'on aime ou qu'on n'aime pas.
Je pense même que la vraie réciprocité en amour est rare. Il y a souvent un des deux qui aime plus que l'autre, quand il n'y en a pas un qui aime et l'autre qui est aimé.
C'est peut-être cette association qui donne l'impression de réciprocité.
En revanche, il me semble qu'il y a davantage de réciprocité en amitié et que l'amitié nait et s'épanouit dans l'échange et le partage.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Jan 2012, 12:22 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
kitaki a écrit :
Tu peux aimer qui tu veux et aussi fort que tu le peux, s'il ne t'aime pas, tu restes seul.
Et je dirais même plus, un amour à sens unique peut te fermer aux autres possibilités.

:oui: c'est possible ça

Jin'ei a écrit :

Pouvoir aimer est déjà un bon sentiment en soi, mais c'est surtout le fait d'avoir quelqu'un qui nous soit spécial. Et donc que si nous possédons quelqu'un comme ça, ça puisse nous remplir un p'tit peu notre coeur, nos pensées. Alors oui... même si la personne n'est pas aux cotés comme on peut l'espérer, elle a quand même une place. Bon je ne sais pas si je suis très claire dans ce que je dis m'enfin.

oui, je crois comprendre ce que tu dis pour avoir vécu cela ... j'avais une espèce de force en moi (qui m'a bien aidée, je dois le reconnaître dans certains passages de ma vie difficile). Et puis là, on rejoint une norme, style "moi aussi, j'ai quelqu'un dans mon ptit coeur, mais c'est secret" D'ailleurs, je finissais par vivre ça comme un "adultère" , la femme qui dit rien parce qu'elle a une histoire avec un homme pas libre :roll:
Mais un jour, tu prends conscience que tes pensées vont vers un fantôme alors tu reviens dans la réalité !
Il y a juste une chose, c'est que pour moi, l'amour est loin d'être une possession...

Jin'ei a écrit :

Sinon pour tenter de répondre à la question initiale.
Les sentiments ont ils un sexe? (Vous avez 4h :mrgreen: )
Plus sérieusement, je pense qu'être amoureux qu'on soit A ou S, c'est la même chose. Je suis souvent "choquée" qu'on puisse dire qu'on n'peut etre amoureux en étant A, que ce n'est que de l'amitié.

ce ne sont pas vraiment les "A" qui disent ça :zen:

Citer :
(Pis de toute façon, la bonne manière de voir qu'on est amoureux, c'est quand on refuse catégoriquement de l'admettre, ou alors c'est juste moi ça :lol:)

:lol:


pour répondre à cette question de réciprocité, peut-être me suis-je mal expliquée. En fait ce que je voulais dire, c'est que ça ne sert à rien de se dire amoureux quand on ne vit pas ça à deux. Cela n'empêche pas, bien sûr, de ressentir une émotion "amoureuse", mais comme elle n'est pas partagée, mieux vaut se dire que ce n'est pas la bonne personne pour ça et essayer de se "guérir" en regardant la réalité en face.
Je crois à la notion de "destin" , même si cela a pu me jouer des tours. Quoique, c'est plutôt qu'on croit une chose, un chemin et en fait c'était pour nous en montrer un autre.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Jan 2012, 12:40 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Jin'ei a écrit :
.
Mais si on attend de voir si on est aimé avant de tomber amoureux il y a le risque d'aimer non pas la personne mais ce qu'elle représente. Ce n'est pas la même chose et encore moins une bonne chose.

C'est impossible ça, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire :oops:

Jin'ei a écrit :
.
Pour moi être amoureux existe simplement en rencontrant ou en connaissant mieux une personne.. et le sentiment se retrouve libre de grandir et se matérialiser si c'est réciproque.

oui, bien sûr... en fait c'est ce que je veux dire, si le sentiment ne se retrouve pas libre de grandir dans la réciprocité, je ne me dis pas que je suis amoureuse. Juste que j'avais un petit (ou grand intérêt pour quelqu'un) mais qui n'a pas pris forme vraiment. Cela ne mérite pas le mot"amoureux" si tu veux. Il n'y a rien, c'est du vent :confus.
Peut-être est-ce que c'est parce que je fais partie des gens qui se sont trompés trop de fois, alors je me méfie de moi-même :zen: :|



kitaki a écrit :
Mais si tu apprends à aimer cette personne pour elle-même, sans réciprocité, tu n'en retires que de la frustration, de l'espoir vain, de la souffrance de manière générale. Tu sais que tu l'aimes pour ce qu'il est, ses qualités comme ses défauts, mais tu sais également que toi tu ne lui plais pas. Et il n'y peut rien, c'est ça le pire, tu ne peux pas lui en vouloir, mais c'est dur à encaisser quand même. Je dirais même que c'est justement dur à encaisser parce que tu n'y peux rien, c'est juste comme ça.

Idem en amitié, il n'y a rien de bien à être ami avec quelqu'un qui ne nous considère pas comme tel.

Cette notion de réciprocité est vraiment importante pour moi. S'il y a une attirance mutuelle, là oui il faut apprendre à se connaître et aimer l'autre dans son tout, et si ça se concrétise, c'est là que tu es amoureux. Mais ça reste ma vision des choses ;)

ben voilà, c'est dit autrement mais c'est ça :D



Citer :
Citer :
(Pis de toute façon, la bonne manière de voir qu'on est amoureux, c'est quand on refuse catégoriquement de l'admettre, ou alors c'est juste moi ça :lol:)

Héhé, si un jour tu nous dis que tu n'es pas amoureuse, on saura que c'est faux ! :mrgreen:



Alic a écrit :
Des calins asexuels sous la couette ça te va comme image ? :mrgreen: Tu penses toujours qu'on peut le faire entre amis ? :lol:
:lol:

ah, si c'est la première image qui te vient à l'évocation du mot tendresse, je ne m'étonne plus que tu ne risques pas d'y voir d'ambiguité avec l'amitié. D'où, l'importance d'avoir la définition de chacun avant de discuter ^^'

toute cette discussion ne vaut que sur le type de sentiment qui grandit... toutes les amours ne naissent pas d'un coup de foudre, quoique ça ne change pas grand chose. C'est juste une accélération de l'attirance mais l'envie de se connaître mieux peut réduire aussi ce flash à néant :/


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Jan 2012, 00:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Jin'ei a écrit :
Mais si on attend de voir si on est aimé avant de tomber amoureux il y a le risque d'aimer non pas la personne mais ce

qu'elle représente. Ce n'est pas la même chose et encore moins une bonne chose.

Voilà, c'est ce que je pense aussi.



d'abord avant d'être amoureux à deux, il y en a bien un des deux qui tombe amoureux de l'autre, donc il y a un moment parfois très long où il n'y a pas de réciprocité : si tout le monde attendait d'être aimé avant de tomber amoureux ou si tout le monde perdait patience trop vite, plus personne ne tomberait amoureux.


Il n'y a que dans les coups de foudre qu'il y a réciprocité. Et les coups de foudre ça ne dure pas (pour d'autres, ça n'existe pas)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Jan 2012, 00:17 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Je ne suis pas d'accord, même s'il est rare , le coup de foudre qui évolue vers une histoire qui dure et tient la route, existe !
y compris les coups de foudre amicaux.

Jin'ei a écrit :
Mais si on attend de voir si on est aimé avant de tomber amoureux il y a le risque d'aimer non pas la personne mais ce
qu'elle représente. Ce n'est pas la même chose et encore moins une bonne chose

plus haut, j'ai répondu "mais c'est impossible ça".
et là en relisant, je dirai autrement, ce n'est pas cela qui traduit ce que j'ai voulu exprimer mais la même phrase à l'envers :)

On tombe amoureux, mais on attend de voir si on a une chance d'être aimé en retour avant de se dire vraiment qu'on était vraiment tomber amoureux ...
On ne se serait pas un peu éloigné de ma question initiale, là :gratte: :lol:

Pour Alic, mais pas seulement :)
je suis tombée sur une pub qui pourrait à elle seule, définir ce que je vois en premier dans le mot "tendresse"
je ne mets pas de lien, parce que peut-être, c'est interdit mais allez voir la pub du parfum "Idylle" de Guerlain tournée dans une des plus belle gare d'Europe.
Cela peut paraître banal, mais tant pis. ça me correspond bien :hausse:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Jan 2012, 15:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Tifenn a écrit :
Je ne suis pas d'accord, même s'il est rare , le coup de foudre qui évolue vers une histoire qui dure et tient la route, existe !
y compris les coups de foudre amicaux.

Je ne pense pas qu'il soit plus rare qu'autre chose, quelque soit la manière de se rencontrer, ça peut mener à une histoire qui dure ou pas.
Un peu comme une rencontre sur le net, tu peux très bien correspondre avec quelqu'un pendant des semaines, apprendre à le connaître, et finalement t'apercevoir lors d'une rencontre qu'il n'y a pas d'alchimie entre vous. :/

Citer :
Pour Alic, mais pas seulement :)
je suis tombée sur une pub qui pourrait à elle seule, définir ce que je vois en premier dans le mot "tendresse"
je ne mets pas de lien, parce que peut-être, c'est interdit mais allez voir la pub du parfum "Idylle" de Guerlain tournée dans une des plus belle gare d'Europe.
Cela peut paraître banal, mais tant pis. ça me correspond bien :hausse:

Pour moi la tendresse, c'est un peu toutes les manières de montrer à quelqu'un qu'on l'aime (amour ou amitié), qu'on tient à lui. D'ailleurs pour moi ça ne concerne pas que les humains, mais aussi les animaux. Faire un gros câlin à son chat ou son chien, c'est lui montrer qu'on l'aime.

Je suppose qu'elle peut aussi être présente dans les rapports sexuels, mais je ne m'engagerai pas sur ce terrain inconnu :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Fév 2014, 19:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Pour moi ça veut dire une émotion que je distingue bien de l'amitié et de la tendresse, ça veut dire un besoin de contact physique parce qu'une personne en particulier me plaît physiquement et pour ce qu'elle est/dégage. Pour moi ça veut dire du partage y compris très intime même si je ne ressens pas le besoin de sexe. Pour moi ça veut dire ce que ça veut dire pour beaucoup de gens S : partage, complicité, confiance, tendresse, projets à deux etc...

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Juil 2014, 17:38 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Tifenn a écrit :
Voilà que je vais vous poser une question qui revient me chatouiller les neurones ... ça veut dire quoi être amoureux surtout quand on ressent les choses asexuellement parlant ? :gratte:


C'est lorsque l'autre prend une place ENORME dans ta vie, dans ta tête, dans ton cœur.. L'autre peut devenir plus important que toi-même...

On parle de désir... Mais le désir peut-être au rendez-vous sans l'amour, et inversement. Mais, par amour, on peut envisager les choses autrement, pas pour soi, mais pour l'autre...

L'amour, c'est la première personne à qui tu penses en te réveillant, et la dernière avant de t'endormir... et qui ne quitte pas tes pensées tout au long de la journée, de la nuit.... :oops:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL