Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 18 Juil 2018, 12:39

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Jan 2012, 21:15 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Voilà que je vais vous poser une question qui revient me chatouiller les neurones ... ça veut dire quoi être amoureux surtout quand on ressent les choses asexuellement parlant ? :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Jan 2012, 17:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Désolée je l'avais vue, j'ai voulu attendre et prendre le temps de répondre, et j'ai oublié :mrgreen:

Ca veut dire quoi être amoureux, notamment d'un point de vue asexuel... Ma foi, je n'en sais rien. Ca fait plusieurs minutes que je cherche, mais je n'ai pas vraiment de réponse à cette question.
Je suppose que c'est ce qu'on ressent quand on aime tellement quelqu'un qu'on est prêt à faire des choses que l'on n'aurait jamais faites avant, et qu'on ne remarque même plus les autres hommes (ou femmes), mais la sexualité n'entre pas en compte. Je dirais plutôt que c'est la réciprocité de cet état qui importe, on peut dire qu'on est amoureux que si l'autre est amoureux de nous. Enfin, c'est comme ça que je vois la chose à ce jour. En gros je différencie "avoir des sentiments amoureux" et "être amoureux".

Mais je n'ai jamais connu ça. Avoir des sentiments autre qu'amicaux pour quelqu'un, je connais. Inspirer des sentiments amoureux à quelqu'un d'autre sans le vouloir, je connais aussi. Que des sentiments soient réciproques mais que rien ne soit possible, pareil, j'ai connu. Mais que ce soit concrètement partagé et "effectif", je ne connais pas, je n'ai jamais été en couple donc je ne peux que faire des suppositions ;)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Jan 2012, 21:13 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
kitaki a écrit :
Je dirais plutôt que c'est la réciprocité de cet état qui importe, on peut dire qu'on est amoureux que si l'autre est amoureux de nous. Enfin, c'est comme ça que je vois la chose à ce jour. En gros je différencie "avoir des sentiments amoureux" et "être amoureux".

:best: je suis d'accord avec ce tu dis ...je partage complètement ton ressenti

Citer :
Avoir des sentiments autre qu'amicaux pour quelqu'un, je connais.

+1 :(

Citer :
Inspirer des sentiments amoureux à quelqu'un d'autre sans le vouloir, je connais aussi.

:gratte:ça ch'ai pas :confus

Citer :
Que des sentiments soient réciproques mais que rien ne soit possible, pareil, j'ai connu.

oh, ça c'est horrible :pleure:


Citer :
Mais que ce soit concrètement partagé et "effectif", je ne connais pas,

+1 :|

Citer :
je n'ai jamais été en couple donc je ne peux que faire des suppositions ;)

mouiii... enfin avec les années, on finit par pouvoir répondre un peu à la question, en écoutant les autres et soi-même.

je suis super contente que comme moi, tu différencies le fait de te sentir amoureuse et celui d'être amoureux (et que ce soit partagé).
parce que sans partage, il n'y a rien finalement et c'est sans doute mieux de tourner la page. A quoi ça sert de "souffrir" ou simplement d'être triste seule dans son coin :roll: ou pire d'espérer du vent :zen:

Merci Kitaki ;)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 06 Jan 2012, 18:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Tifenn a écrit :
Citer :
Inspirer des sentiments amoureux à quelqu'un d'autre sans le vouloir, je connais aussi.

:gratte:ça ch'ai pas :confus

Peut-être que tu ne t'en es pas aperçue ;) Je suis persuadée que l'on a tous déjà rendu triste quelqu'un sans le savoir, ou hanté ses pensées, provoqué une attirance, etc. sans le savoir. Bref, on a tous été la cible d'un admirateur secret (ou d'une admiratrice secrète). ;)
Pas forcément au sens où cet admirateur aurait été complètement fou de nous, mais juste quelqu'un qui pense à nous, nous admire, nous cherche du regard, tout en espérant un jour créer un lien sans toutefois oser le provoquer :)
Ou quelqu'un qui prend sur lui, ose nous proposer un café après des semaines ou des mois, et se heurte à notre refus (quelqu'en soit la raison d'ailleurs, on ne va pas se forcer à accepter si on n'en ressent pas l'envie).
Eh oui Tifenn, toi aussi tu as dû faire souffrir des gens, petite vilaine :mrgreen:

Citer :
Citer :
Que des sentiments soient réciproques mais que rien ne soit possible, pareil, j'ai connu.

oh, ça c'est horrible :pleure:

C'est pas évident, c'est vrai. La première fois que ça m'est arrivé, c'était un problème de distance, sans aucune possibilité de rapprochement. On n'avait pas prévu de s'attacher l'un à l'autre, on avait fait connaissance sur un forum tout ce qu'il y a de plus banal. On a fini par se disputer, ne plus se parler, et redevenir amis. On se contacte encore de temps en temps, il est désormais en couple et heureux, et c'est très bien comme ça :)
La deuxième fois, on avait réussi à créer un lien (du moins, j'avais réussi...), mais on ne se comprenait pas, on ne se cernait pas, on avait des projets de vie différents... Et d'un point de vue affectif, aucun de nous deux ne savait ce qu'il voulait. Et puis il était quand même un peu paumé dans sa tête, il cherchait toujours à préserver l'image qu'il donnait de lui (très solitaire, asocial) mais ça ne correspondait pas à ce que je percevais en lui (un grand timide au coeur tendre était caché derrière son côté rustre lol).
Et il avait besoin de quelqu'un à protéger, probablement pour se rassurer lui-même, sauf qu'entre nous deux c'était moi la "forte" du duo, ça le déstabilisait.
Là encore, la distance géographique s'est imposée. En étant physiquement présente à ses côtés j'arrivais parfois à le sortir de sa coquille, mais avec la distance j'ai perdu toute chance, il n'a même pas voulu qu'on garde contact.
J'aimerais bien savoir ce qu'il est devenu, et s'il a trouvé une fille qui lui correspond peut-être mieux. Avec du temps j'aurais pu m'en rapprocher davantage. Je manquais un peu d'audace également, si c'était maintenant, étant plus sûre de moi et encore plus joueuse, je l'aurais "provoqué".
L'ironie de la situation, c'est que je le soupçonnais d'être guère intéressé par le sexe, potentiellement A, probablement A-romantique, au pire hypo-S. :roll:

Citer :
mouiii... enfin avec les années, on finit par pouvoir répondre un peu à la question, en écoutant les autres et soi-même.

je suis super contente que comme moi, tu différencies le fait de te sentir amoureuse et celui d'être amoureux (et que ce soit partagé).
parce que sans partage, il n'y a rien finalement et c'est sans doute mieux de tourner la page. A quoi ça sert de "souffrir" ou simplement d'être triste seule dans son coin :roll: ou pire d'espérer du vent :zen:

Merci Kitaki ;)

Mais de rien, ça me fait plaisir de voir qu'on voit les choses de la même manière ^^

Tu as entièrement raison quand tu dis que sans partage il n'y a rien finalement. C'est exactement ça. C'est plutôt triste quand on y pense, de se dire qu'il n'y a rien derrière tout ce qu'on ressent :(


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 00:44 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
kitaki a écrit :
Peut-être que tu ne t'en es pas aperçue ;) Je suis persuadée que l'on a tous déjà rendu triste quelqu'un sans le savoir, ou hanté ses pensées, provoqué une attirance, etc. sans le savoir. Bref, on a tous été la cible d'un admirateur secret (ou d'une admiratrice secrète). ;)
mais juste quelqu'un qui pense à nous, nous admire, nous cherche du regard, tout en espérant un jour créer un lien sans toutefois oser le provoquer :)

arrêtes ... ça me rend triste ! tu te rends compte que je suis peut-être passée à côté d'un type charmant qui n'a pas osé... et qui était peut-être "A" :cry:


Citer :
Ou quelqu'un qui prend sur lui, ose nous proposer un café après des semaines ou des mois, et se heurte à notre refus (quelqu'en soit la raison d'ailleurs, on ne va pas se forcer à accepter si on n'en ressent pas l'envie).

:gratte: non, je ne vois pas ... :oops: j'ai toujours accepté un café ou un déjeuner, c'est après avoir fait connaissance que je refuse ou réciproquement :hausse:


Citer :
Eh oui Tifenn, toi aussi tu as dû faire souffrir des gens, petite vilaine :mrgreen:

AH, tu crois, c'est pas très gentil mais c'est rassurant :mrgreen:


Citer :
Tu as entièrement raison quand tu dis que sans partage il n'y a rien finalement. C'est exactement ça. C'est plutôt triste quand on y pense, de se dire qu'il n'y a rien derrière tout ce qu'on ressent :(

mais ça aide à passer le chemin... on ne va se morfondre pour un indifférent


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 01:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Je sais pas quoi répondre à cette discussion, je suis un peu étonné par la place que vous donnez à la réciprocité.

Quant à la question initiale, j'avais déjà répondu sur l'autre topic : pour moi, être amoureux quand on est A, ça se différencie de l'amitié par le besoin de tendresse. :oui:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 12:05 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Alic a écrit :
Je sais pas quoi répondre à cette discussion,

Par exemple , dire ce que tu penses aux affirmations de Kitaki ... car elle pourrait aussi te dire que tu as fait souffrir des gens, petit vilain :mrgreen:

Citer :
je suis un peu étonné par la place que vous donnez à la réciprocité.

c'est quand même l'essentiel, non ? Cela n'a pas de sens (enfin pour Kitaki et moi) de se dire "amoureuse" seule dans son coin :cry:

Citer :
Quant à la question initiale, j'avais déjà répondu sur l'autre topic : pour moi, être amoureux quand on est A, ça se différencie de l'amitié par le besoin de tendresse. :oui:

Oui, aussi mais il y a des amitiés mixtes qui sont débordantes de tendresse (tout dépend du tempérament amical de chacun :lol:) mais qui ne vont pas jusqu'à être amoureux non plus
hummm, tout dépend aussi de ce que toi, tu entends par besoin de tendresse ... et ta définition du mot lui-même :respect:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 14:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Tifenn a écrit :
arrêtes ... ça me rend triste ! tu te rends compte que je suis peut-être passée à côté d'un type charmant qui n'a pas osé... et qui était peut-être "A" :cry:

Et inversement, quelqu'un est peut-être passé à côté de toi si un jour tu n'as pas osé ;)

Citer :
:gratte: non, je ne vois pas ... :oops: j'ai toujours accepté un café ou un déjeuner, c'est après avoir fait connaissance que je refuse ou réciproquement :hausse:

Tu es plus ouverte que moi alors, j'ai toujours refusé ce genre de propositions, mais au final j'ai tort, j'ai dû passer à côté d'hommes charmants aussi :/
Je devrais faire comme toi, accepter de prendre un café ou quelque chose comme ça, et puis voir après ce que ça donne... Mais le refus c'est plus fort que moi. La dernière fois qu'on m'a demandé mon numéro, c'était deux jeunes hommes (plutôt mignons et apparemment sympathiques) que j'avais renseignés dans la rue, mais je me suis entendue leur répondre non de manière automatique. :gratte:
Faudrait que j'essaie de faire comme toi, accepter de faire connaissance et aviser après.

Citer :
mais ça aide à passer le chemin... on ne va se morfondre pour un indifférent

C'est sûr, c'est plus compliqué quand on sait que l'autre tient à nous :/

Alic a écrit :
Je sais pas quoi répondre à cette discussion, je suis un peu étonné par la place que vous donnez à la réciprocité.

Parce que (pour moi) un amour à sens unique, ça n'apporte rien. Les "Oh je suis heureuse simplement à l'idée d'aimer quelqu'un comme toi", ou encore "Même s'il ne m'aime pas, s'il est heureux, alors je suis heureuse aussi", c'est des foutaises. Tu peux aimer qui tu veux et aussi fort que tu le peux, s'il ne t'aime pas, tu restes seul.
Et je dirais même plus, un amour à sens unique peut te fermer aux autres possibilités.


Quant au besoin de tendresse, ça dépend de chacun je suppose, mais c'est vrai dans mon cas. Je ne suis pas très tactile, mais si j'ai des sentiments pour quelqu'un j'ai envie de le toucher. Mais si c'est à sens unique, ça ne mène à rien :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 20:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Oct 2011, 19:17
Localisation : IdF
il n'y a pas de réponse universelle à cette question.

Oui il y a des personnes sous le coup d'une grande attirance sexuelle ou physique quand elles sont amoureuses.
Il y en a d'autres qui sont sous le coup d'une grande emotion.
D'autres qui sont plus "mentales" : la personne occupe alors leur pensée
pour certains c'est au premier regard "tomber amoureux" pour d'autres c'est au fil du temps "devenir amoureux" en quelque sorte.

et on peut sans doute y ajouter d'autres choses. Si vous manquez de vécu vous pouvez trouver des exemples dans votre entourage , simplement gardez vous d'en faire une généralité. :)

finalement le sentiment se matérialise de differentes façons selon les personnes.

Je ne suis pas d'accord avec l'idée qu'être amoureux ça n'existe que si c'est réciproque. Je pense que si c'est réciproque on peut bien entendu se retrouver dans des situations nouvelles qui permettent en effet de ressentir de nouvelles choses ou de faire ce qu'on ne fait pas habituellement. Certes. Mais si on attend de voir si on est aimé avant de tomber amoureux il y a le risque d'aimer non pas la personne mais ce qu'elle représente. Ce n'est pas la même chose et encore moins une bonne chose.
Pour moi être amoureux existe simplement en rencontrant ou en connaissant mieux une personne.. et le sentiment se retrouve libre de grandir et se matérialiser si c'est réciproque.

_________________
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2012, 20:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Mai 2011, 21:46
Localisation : Metz (57)
kitaki a écrit :
Alic a écrit :
Je sais pas quoi répondre à cette discussion, je suis un peu étonné par la place que vous donnez à la réciprocité.

Parce que (pour moi) un amour à sens unique, ça n'apporte rien. Les "Oh je suis heureuse simplement à l'idée d'aimer quelqu'un comme toi", ou encore "Même s'il ne m'aime pas, s'il est heureux, alors je suis heureuse aussi", c'est des foutaises. Tu peux aimer qui tu veux et aussi fort que tu le peux, s'il ne t'aime pas, tu restes seul.
Et je dirais même plus, un amour à sens unique peut te fermer aux autres possibilités.



Je suis d'accord sur le fait qu'un amour à sens unique est une bonne source de souffrance (selon le degré de la chose aussi).
Mais je pense que le fait qu'il n'y ait pas de réciprocité n'est pas forcement quelque chose de mauvais.
Pouvoir aimer est déjà un bon sentiment en soi, mais c'est surtout le fait d'avoir quelqu'un qui nous soit spécial. Et donc que si nous possédons quelqu'un comme ça, ça puisse nous remplir un p'tit peu notre coeur, nos pensées. Alors oui... même si la personne n'est pas aux cotés comme on peut l'espérer, elle a quand même une place. Bon je ne sais pas si je suis très claire dans ce que je dis m'enfin.

Sinon pour tenter de répondre à la question initiale.
Les sentiments ont ils un sexe? (Vous avez 4h :mrgreen: )
Plus sérieusement, je pense qu'être amoureux qu'on soit A ou S, c'est la même chose. Je suis souvent "choquée" qu'on puisse dire qu'on n'peut etre amoureux en étant A, que ce n'est que de l'amitié.
La complicité, la tendresse, l'attention, l'envie de partager un bout de chemin cote à cote, penser à la personne au point d'en être hanté etc... C'est vrai que ça peut se ressentir dans l'amitié également me direz vous. Mais il suffit alors d'écouter son propre corps :) Car lui aussi ressent les choses, pas juste notre tête qui fume H24 en se posant trop de question.

(Pis de toute façon, la bonne manière de voir qu'on est amoureux, c'est quand on refuse catégoriquement de l'admettre, ou alors c'est juste moi ça :lol:)

_________________
Un adulte est un enfant périmé.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL