Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 23 Avr 2018, 09:50

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 27 Août 2016, 15:28 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Cause à effet ???
Une éventualité à laquelle je n’avais jamais songé auparavant, ne faisant pas forcément de rapprochement, car je ne me sentais pas concerné… Mais, vu sous un autre angle…

Quand on parle de la baisse de libido d’un S, la fatigue est souvent évoquée. On associe donc la fatigue à la baisse de libido, de désirs…

Chose que j’avais constaté aussi, en couple A/S, ou, le cumul de fatigue pouvait m’enlever le peu d’énergie sensuelle que je pouvais avoir en moi…

Or, je suis hyperactif, je remplie mes journées (et nuits) à ras bord, et ce depuis tant d’années ! Déjà ado… la fatigue n’est pas forcément percevable, mais réelle…

Et si elle avait toujours été présente au point de tuer les désirs éventuels dès l’adolescence ?

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 28 Août 2016, 00:39 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Citer :
la fatigue n’est pas forcément percevable, mais réelle…

J'ai longtemps souffert de déshydratation sévère, ce qui inquiétait mon médecin. Mais je ne voulais pas l'entendre et je lui opposais que je n'avais pas soif. Je pensais que mes problèmes étaient ailleurs et qu'il se gourait de diagnostic. Jusqu'au jour où je me suis obligée à boire - de l'eau :oops: - et là, je me suis rendu compte qu'avoir soif était mon état ordinaire depuis des années, voire sans doute depuis l'enfance, et donc je le considérais comme normal.
Mais c'est justement lorsqu'on pense qu'un état anormal est normal qu'il est le plus dangereux.
Il serait intéressant de savoir pour quelle raison tu as tellement besoin d'être épuisé. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 28 Août 2016, 16:18 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Brigadoon a écrit :
Citer :
Il serait intéressant de savoir pour quelle raison tu as tellement besoin d'être épuisé. :roll:


:mrgreen: Ce n'est pas d'être épuisé, dont j"ai besoin, mais de m'occuper, de ne pas rester inactif ! :mrgreen: :/ M'occuper physiquement, ou "cérébralement" ... Peut-être une tare dans la famille ? Mais aussi un esprit curieux, avide de connaitre de nouvelles choses, de faire de nouvelles choses... Je revenais épuisé de mes vacances, car je n'arrêtais pas de "courir" pour découvrir tout ce que je pouvais !

D'aussi loin que je me souvienne, mes journées ont toujours été trop courtes :mrgreen: Dormir ? temps perdu :mrgreen:

Cette année, je bats tous mes records, puisque je commence à bosser à 5h30, jusque 22h, au plus tôt... :oops: ( :gratte: si j'étais S, où caserai-je le "temps" sexe ? :mrgreen: )

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 28 Août 2016, 18:55 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Gianni a écrit :
Mais aussi un esprit curieux, avide de connaitre de nouvelles choses, de faire de nouvelles choses... Je revenais épuisé de mes vacances, car je n'arrêtais pas de "courir" pour découvrir tout ce que je pouvais !

Ça, je connais bien, et c'est génial.
Citer :
D'aussi loin que je me souvienne, mes journées ont toujours été trop courtes :mrgreen: Dormir ? temps perdu :mrgreen:

Sans s'obliger à dormir dix heures par jour, il est important de se donner des moments de pause pour que tout ce qu'on apprend soit assimilé, trié, classé, transformé.
Sinon, il y a surcharge et épuisement.
Depuis que je fais quelques minutes de temps à autre de méditation pleine conscience, j'ai beaucoup plus d'énergie.
Un bien grand mot pour dire d'écouter, de ressentir, d'être ici et maintenant, en regardant toutes ses pensées comme si on était à l'extérieur de soi.
L'avantage, c'est qu'on peut le faire n'importe où, n'importe quand, même en faisant quelque chose, comme faire la cuisine, ou manger, ou faire son ménage.
Donc pas d'impression de temps gaspillé. :D
Citer :
si j'étais S, où caserai-je le "temps" sexe ? :mrgreen: )

Bonne question.
Je pense que si tu étais S, tu en ferais moins parce que le temps sexe, serait plus important que le temps travail.
Peut-être même que tu ferais un autre travail et que tu réserverais tes talents culinaires pour ta petite femme, ou ton petit mari.
Ou pour tes nombreuses conquêtes. :best:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 28 Août 2016, 22:15 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Pas certain que je trouverai le temps... :mrgreen: Il y a beaucoup de S qui privilégient leur carrière, au point de perdre leurs conjoints...

Les moments de poses étaient plus faciles, avant... là, je m'en ménage un peu pour reposer "la machine", mais j'ai rarement été autant occupé, et j'adore ça ! et encore, je suis en bas régime, car certaines fonctions m'y obligent... :mrgreen:

Méditation pleine conscience est probablement ce que je fais depuis des années, sans lui attribuer de nom... je me "regarde" pour "m'analyser" et comprendre mes faits et gestes...

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 29 Août 2016, 00:48 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Gianni a écrit :
Méditation pleine conscience est probablement ce que je fais depuis des années, sans lui attribuer de nom... je me "regarde" pour "m'analyser" et comprendre mes faits et gestes...

Non, justement, on n'analyse rien et on ne cherche surtout pas à comprendre.
C'est ça qui est relaxant.
Et plus encore.
C'est vraiment génial.
Pendant les très bonnes séances, on se fond dans l'univers.
Waouh!
Un orgasme cosmique en quelque sorte. :best:
Alors les S peuvent aller se r'habiller. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 29 Août 2016, 10:50 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Il existe un tas de livres sur le sujet : la méditation.
Cela m'intéresserait et en même temps, cela m'intrigue :gratte:

Je ne fais pas partie des personnes surmenées, tout juste un peu de stress, mais suffisamment pour m'affaiblir ou m'en rendre malade parfois.
Je suis plutôt une anxieuse "rentrée". Rien ne se voit mais à l'intérieur, ça bouillonne dur et à mon insu, le plus souvent. Quand je m'en aperçois, il est souvent trop tard, les symptômes sont installés :(


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 29 Août 2016, 12:43 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Tifenn a écrit :
Il existe un tas de livres sur le sujet : la méditation.
Cela m'intéresserait et en même temps, cela m'intrigue :gratte:

En fait, que ce soit l'hypnose, la méditation, la sophrologie, le yoga, les arts martiaux, la prière, ce n'est que différentes facettes d'un même diamant.
Wa! c'est beau ce que j'écris.
Chacun met au point sa petite méthode et met un nom dessus, plus ou moins alambiqué, mais la base est la même.
C'est un état on ne peut plus naturel, mais on complique pour pouvoir vendre, très cher, des livres, des séances, et des formations.
J'ai commencé avec le livre de Kevin Finel, auto hypnose qui donne de très bonnes bases et est facile à lire. 20 euros sur Amazon.
Pris quelques séances avec un hypno avec la demande d'apprendre l'auto-hypnose. Très cher. Mais, bon, je pouvais arrêter quand je voulais.
Abonnement aux vidéos de Kévin Finel et de son équipe. Plusieurs centaines d'heures. Environ 100 euros.
Et sur Internet, plein de livres et de vidéos gratuits.
Mais pouvoir se recadrer en quelques secondes quand on n'est pas bien, ça n'a pas de prix. :best:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 30 Août 2016, 15:08 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Brigadoon a écrit :
Non, justement, on n'analyse rien et on ne cherche surtout pas à comprendre.
C'est ça qui est relaxant.


:shock: "regarder" sans rien faire, juste se relaxer :shock: :o
:gratte: Mon cerveau en ébullition ne le supportera pas :mrgreen: , enfin, si, je tomberai dans les bras de Morphée ! :best:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fatigue, hyperactivité...
Message Publié : 30 Août 2016, 21:12 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Gianni a écrit :
:shock: "regarder" sans rien faire, juste se relaxer :shock: :o

Je me rends compte que c'est vraiment difficile à expliquer. :gratte:
On ne fait pas rien puisqu'on écoute, on observe, on ressent, et c'est justement le fait d'être totalement dans le présent et non pas en train de penser à un passé qui n'existe plus ou a un avenir qui n'existe pas qui relaxe parce que ça coupe toutes les pensées qui vont dans tous les sens et qui sont porteuses de stress.
Ça coupe aussi l'imagination pour être uniquement dans le concret, dans le réel.
Imagine que tu es en train de faire un plat génial dans ta cuisine et que tu as autour de toi une dizaines de marmitons qui te dérangent à chaque instant pour te demander des conseils, te dire qu'il n'y a plus de ceci ou cela, qu'ils n'ont pas très bien compris ce que tu leur as demandé et que tu dois réexpliquer. En plus, tu as un inspecteur des impôts qui épluche tes comptes sur une table du restaurant et deux ou trois clients que tu soupçonnes d'être des clients mystères qui tiennent chacun un blog. Sans compter ton copain jaloux qui ne lâche pas ton tablier en voulant absolument te faire admettre que tu l'as trompé.
Et imagine que quelqu'un pose tout autour de toi des murs éphémères, juste le temps que tu ne sois pas dérangé par les uns et les autres en te disant qu'il gère tout pendant que tu fais tranquillement ton plat. Tu pourrais être entièrement concentré sur ce que tu fais, goûter les mélanges subtils, apprécier les formes et les couleurs, sentir les textures, écouter chaque son de la cuisson.
Citer :
:gratte: Mon cerveau en ébullition ne le supportera pas :mrgreen:, enfin, si, je tomberai dans les bras de Morphée ! :best:

L'ébullition diminuera tranquillement si tu coupes la source de chaleur qui la provoque.
Quant à dormir, étant donné qu'on est dans ce qu'on appelle une hyper vigilance ça devient tout simplement un choix. :oui:
Mais bon, soyons sérieux, c'est comme le sport, on n'entre pas dans l'équipe de France la première fois qu'on tape dans un ballon.
C'est peut-être pas le meilleur exemple. :roll:
Et je suis une toute jeune débutante, mais c'est vraiment intéressant.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL