Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 16 Juil 2018, 11:01

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Quelles thérapies avez-vous faites ou seriez-vous prêts à faire pour essayer de devenir sexuels ?
Psychothérapie 4%  4%  [ 1 ]
Psychanalyse 4%  4%  [ 1 ]
Thérapie comportementale et cognitive 0%  0%  [ 0 ]
Thérapies émotionnelles genre EFT/EMDR/TAT 0%  0%  [ 0 ]
Hypnose 0%  0%  [ 0 ]
Sophrologie 0%  0%  [ 0 ]
Autres 0%  0%  [ 0 ]
Toutes ces thérapies 0%  0%  [ 0 ]
Aucune 91%  91%  [ 21 ]
Nombre total de votes : 23
Auteur Message
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 11 Sep 2010, 11:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
LeDisparu a écrit :
Mhh... je doute de ce que tu deviendras plus heureux si tu essayeras d'abandonner la rigueur avec laquelle te tu contrôles. (Mais, bien sûr, ca serait un effort qui valait la peine de l'essayer, et peut-être tu réussiras même!) Ce que me semble mieux, c'est de relâcher un peu le contrôle, sans l'abandonner. Peut-être tu ne te peux pas te laisser aller à grand mesure, mais évidemment tu te pourrais laisser aller dans les petites choses, les petits plaisirs et et les petites insouciances.


Je doute aussi sur le fait que je sois heureuse un jour, du moins je n'ai pas la même conception du bonheur que d'autres peuvent avoir. Quand des personnes savent que je ne sors jamais, que je ne bois pas, que je suis célibataire etc ils me disent souvent : "tu dois t'ennuyer, tu dois être malheureuse comme ça", ça me fait rire intérieurement parce qu'au contraire, c'est ce genre de vie qui me rendrait malheureuse, je n'ai pas besoin de faire la fête chaque week-end pour être bien, j'ai juste besoin de calme et de me retrouver dans mon univers.

Citer :
Oh, surtout ne va pas voire un psy! …. Si à cause du problème que tu as décrit tu avais besoin d'un psy, j'aussi, j'aurais besoin d'un psy. Et ca, c'est à guère une pensée édifiante... :pleure:

A mon avis, la seule chose qui exige réellement une visite chez un psy, c'est la contemplation d'une tentative de suicide.

Mais quant aux autres problèmes... soigne toi-même ou écrit des messages ici et il y aura certainement toujours des petits cons prétentieux comme moi qui te donneront des conseils banals comment mener ta vie.


Un psy n'est pas là en dernier recours, c'est à dire que lorsqu'on ne pense qu'au suicide. Du moment où on a beaucoup d'interrogations, qu'on n'arrive pas à avancer dans notre vie privée et sociale, le psy est bienvenue. Il ou elle est là pour nous écouter, nous conseiller ou juste nous apporter une épaule sur laquelle on peut vider nos malheurs sans avoir la crainte que tout soit divulger.
Je dis beaucoup de choses sur le forum, j'ai beaucoup de conseils et de réponses gentilles et ça me fait du bien, mais malgré ça, ce n'est pas l'idéal on va dire. Parce que les membres ne sont pas là pour m'écouter me plaindre et pour passer leur temps à m'épauler, ce n'est pas leur rôle ni leur job, alors qu'un psy est justement fait pour ça.
Donc je pense que quand on se sent mal et perdu, on peut aller voir un psy, qui n'est pas destiné aux fous ou aux tentatives extrêmes. ;)

kitaki a écrit :
Mais cette façon de tout décortiquer, pour moi c'est à l'opposé de l'idée que je me fais d'une vie à la Carpe Diem, qui est plus légère, plus insouciante, moins analysée...


Tout dépend de mon humeur, il y a des jours (rares), où je me moque de tout, je ne pense à rien et je ne me fais pas de soucis, ce sont mes moments Carpe Diem. Mais malheureusement je passe beaucoup plus de temps à tout analyser, à tout décortiquer comme tu le dis, et donc pour moi la notion de Carpe Diem devient un peu un "rêve" inaccessible. En gros je n'arrive pas à me lâcher, j'ai une conscience trop présente pour être insouciante.
C'est pour ça que je parle de psy, parce que j'imagine que des séances pourraient peut-être m'aider à lâcher prise et faire en sorte que je puisse enfin vivre.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 11 Sep 2010, 12:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Lady si ça peut t'aider, tu devrais y aller. Tu n'as pas grand chose à perdre, si ça peut te permettre de te sentir mieux ce sera tout bénéfique, sinon bah tu seras fixée sur l'utilité des psys ;)

LadyOldTime a écrit :
Je doute aussi sur le fait que je sois heureuse un jour, du moins je n'ai pas la même conception du bonheur que d'autres peuvent avoir. Quand des personnes savent que je ne sors jamais, que je ne bois pas, que je suis célibataire etc ils me disent souvent : "tu dois t'ennuyer, tu dois être malheureuse comme ça", ça me fait rire intérieurement parce qu'au contraire, c'est ce genre de vie qui me rendrait malheureuse, je n'ai pas besoin de faire la fête chaque week-end pour être bien, j'ai juste besoin de calme et de me retrouver dans mon univers.

Aaaah que ça me fait plaisir de lire ça ! Je suis PAREIL, mais vraiment ! Je ne sors pas si je n'en ai pas la nécessité, parce que je me sens bien chez moi, ça ne me rend pas malheureuse pour autant.
Faire la fête, faire des rencontres, voir du monde quoi, ça me rend mal à l'aise parce que j'aime être seule ou en entourage (très) restreint ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 11 Sep 2010, 14:59 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Eh bien, on est au moins trois à ne pas aimer sortir et faire la fête.
Pour le psy, choisis-le bien. Parfois parler peut aider, mais parfois le psy peut encore plus embrouiller. :massue: Si tu as besoin d'être consolée ou rassurée, un psychologue me semble préférable, si tu veux te poser des questions sans trouver les réponses :roll:, choisis un analyste, et si tu veux rééquilibrer le mental et le physique, alors là c'est un super-marché - VIP pour le prix - de méthodes et de thérapies. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 11 Sep 2010, 21:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2010, 22:05
LadyOldTime a écrit :
Parce que les membres ne sont pas là pour m'écouter me plaindre et pour passer leur temps à m'épauler, ce n'est pas leur rôle ni leur job, alors qu'un psy est justement fait pour ça.


Tu penses donc si une personne n'est pas payée pour le faire, elle n'aurait pas l'envie de t'écouter et de passer son temps à t'épauler? - Ma diagnose: manque de confiance en soi-même. - Tu peux bien perdre l'argent pour écouter un psy faire la même diagnose banale après des séances interminables. Ou bien le psy se penche sur le côté de manque d'assurance, ou bien il appartient à l'école psychanalyse selon Freud et va se répandre sur "ton blocage sexuel". Régale-toi bien! :/


Dernière édition par LeDisparu le 12 Sep 2010, 20:52, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 11 Sep 2010, 23:09 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Brigadoon a écrit :
Eh bien, on est au moins trois à ne pas aimer sortir et faire la fête.

ouh ouh .. ne m'oubliez pas :D ; c'est pas mon truc non plus !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 12 Sep 2010, 17:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Eh bien nous sommes 4, le club des 4 (filles). :)
Je préfére aussi être en comité resteint avec ma famille ou mes anciens amis retrouvés. Les fêtes à gogos avec de la musique, de la fumée de cigarette, de l'alcool, des gens avec qui faire de nouvelles rencontres, je n'aime pas ça. C'est le genre de situation qui me met mal à l'aise, rencontrer des personnes si je n'en ai pas envie ça ne m'incitera qu'à me braquer.

kitaki a écrit :
Lady si ça peut t'aider, tu devrais y aller. Tu n'as pas grand chose à perdre, si ça peut te permettre de te sentir mieux ce sera tout bénéfique, sinon bah tu seras fixée sur l'utilité des psys ;)

Je verrai ça d'ici quelques semaines, il doit sûrement y avoir un psy sur le campus, ça ne me coûtera rien d'y aller pour voir ce que ça donne.
Brigadoon, je remarquerais rapidement si le psy veut m'embrouiller le cerveau ou m'aider à y avoir clair. ;)

ledisparu a écrit :
Tu penses donc si une personne n'est pas payé pour le faire, elle n'aurait pas l'envie de t'écouter et de passer son temps à t'épauler? - Ma diagnose: manque de confiance en soi-même. - Tu peux bien perdre l'argent pour écouter un psy faire la même diagnose banale après des séances interminables. Ou bien le psy se penche sur le côté de manque d'assurance, ou bien il appartient à l'école psychanalyse selon Freud et va se répandre sur "ton blocage sexuel". Régale-toi bien! :/

Je ne pense pas qu'une personne qui n'est pas payée ne voudra pas m'écouter et qu'au contraire une personne payée le fera, mais ce que je veux dire, c'est que nous avons tous nos problèmes et devoir écouter et épauler quelqu'un sans arrêt à un moment, c'est prise de tête.
J'ai deux connaissances à qui je parle de temps en temps et je sens très rapidement au bout de quelques minutes de conversations que mes histoires les saoûlent, je n'ai pas envie de créer de tensions. Voilà pourquoi je préférerais le plus souvent me confier à un psy, parce que c'est son rôle d'entendre les gens (sans mettre le salaire en jeu).

PS : je n'ai pas de blocage sexuel (je préfére le préciser!!). :respect:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 16 Avr 2014, 17:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2014, 22:03
aucune, parce que je ne saurais pas choisir...

devenir sexuel, pour mon couple, oui, si ça pouvait me faire vraiment devenir S... Mais sans vouloir le rester si pour une raison ou une autre, mon couple se terminait. Pas envie d'être comme ces S, en manque, courir après n'importe qui pour en avoir

d'un autre côté, mon couple ne se porte pas trop mal sans "sexe réel"...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 16 Avr 2014, 18:57 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
:gratte: pour quoi faire ? :mrgreen:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 17 Avr 2014, 12:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Panda a écrit :
aucune, parce que je ne saurais pas choisir...

devenir sexuel, pour mon couple, oui, si ça pouvait me faire vraiment devenir S... Mais sans vouloir le rester si pour une raison ou une autre, mon couple se terminait. Pas envie d'être comme ces S, en manque, courir après n'importe qui pour en avoir

d'un autre côté, mon couple ne se porte pas trop mal sans "sexe réel"...


Tu ne sais pas choisir car tu ne sais pas bien les définir...si ce n'est que ça, un peu de documentation et le problème est réglé :)

Devenir S ne veut pas dire devenir comme un animal décérébré et obsédé par le sexe. On peut être S et garder tout ce que tu as acquis jusque là dans ta relation à l'autre. Tu ne vas pas devenir un autre, tu vas juste ajouter une corde à ton arc, qui en plus pourrait plaire à ta copine. Maintenant, la question est de savoir si tu en aurais envie, ça doit venir d'une envie ou d'une souffrance, sinon ça ne marchera pas.

Pour quoi faire, Gianni ?
Et bien ça dépend pour qui, hein... peut-être que certains aimeraient au fond être S car ce serait plus simple. Parce qu'ils souffrent en étant A. Peut-être parce qu'ils ont identifié que cette asexualité a une cause, celle d'un traumatisme vécu, et qu'en fait sûrement que l'asexualité n'est qu'un des symptômes de ce trauma...dans ce cas il peut être intéressant de se pencher sur la question.
Après, c'est sûr, bien choisir son psy ou sa thérapie...histoire de ne pas perdre son temps et son argent avec un bon à rien.

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: thérapies
Message Publié : 17 Avr 2014, 12:24 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
ewe a écrit :
Pour quoi faire, Gianni ?
Et bien ça dépend pour qui, hein...


:mrgreen: je parlais pour moi :mrgreen:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL