Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 15 Oct 2018, 16:46

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aimeriez vous etre en couple d'Asexuel(le)s ?
Oui , j'y crois que ca va pouvoir se faire. 16%  16%  [ 4 ]
Oui , mais ca va etre difficile. 32%  32%  [ 8 ]
Non , je suis très septique. 12%  12%  [ 3 ]
Non , je ne suis pas sur . 16%  16%  [ 4 ]
Je ne sais pas du tout . 16%  16%  [ 4 ]
Ne veut pas le dire. 8%  8%  [ 2 ]
MISC - Ni l'un - Ni l'autre. 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 25
Auteur Message
Message Publié : 16 Juin 2010, 17:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2009, 03:07
LadyOldTime a écrit :
Pour ma part la libido devient de plus un plus un poids que je supporte de moins en moins. Quand elle se manifeste elle dirige mes pensées et me fatigue (mentalement :D ) entre autres. J'aimerais la faire taire, faire en sorte qu'elle ne se manifeste plus mais ce n'est pas facile, voire c'est impossible. Ou alors il faudrait que je trouve un chirurgien sans morale qui accepte de me retirer la partie du cerveau qui engendre tout ce qui est d'ordre sexuel pour ENFIN être débarassée. Parfois (souvent même) on est esclave de notre libido alors qu'on a rien demander et qu'on aimerait en être exempt. :roll:


Si ta libido te dérange? Alors tu n'es pas vraiment asexuelle, mais plutôt abstinente ou est-ce que je me trompe? :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juin 2010, 17:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
On peut être asexuel(le) et avoir une libido à moins que je ne dise une bêtise. Avoir une libido ne veut pas dire qu'on ait du désir sexuel envers quelqu'un, car elle est là naturellement on ne peut rien faire contre.
Abstinente, je ne pense pas car dans ce cas là ça voudrait dire que j'ai du désir pour quelqu'un mais que par choix je ne couche pas. Or, jusqu'aujourd'hui le désir que j'ai eu était (est) mental, et non pas diriger vers quelqu'un en particulier.

Après, tout ça est tellement compliqué que pour définir justement les choses, ce n'est pas aisé et il faut du temps avant que ça puisse être correctement définie.

Et quand je dis que ma libido me dérange, c'est quelle se manifeste par moments, ce qui est en somme tout à fait normal, mais contre mon mental. Elle se déclenche sans raisons, sans que j'ai de pensées à caractère sexuel, voilà pourquoi elle me dérange!!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Juin 2010, 19:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2009, 03:07
Oui, on peut-être asexuel et avoir une libido, ce qui est naturel chez une personne en bonne santé. Mais, avoir des pensées d'ordre sexuelles ou érotiques ne devrait pas être un problème, à moins que l'on ressente une frustration de ne pas être en mesure concrètement de les assouvir. :respect:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Juin 2010, 20:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Ce n'est pas une frustration de ne pas pouvoir les assouvir mais une frustration de les avoir en tête sans une réelle envie. On n'en veut pas mais elles sont là!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Juin 2010, 17:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Sankara a écrit :
Oui, on peut-être asexuel et avoir une libido, ce qui est naturel chez une personne en bonne santé. Mais, avoir des pensées d'ordre sexuelles ou érotiques ne devrait pas être un problème, à moins que l'on ressente une frustration de ne pas être en mesure concrètement de les assouvir. :respect:

Ouha, c'est exactement ce que je pense aussi à propos de l'asexualité. C'est pour ça que c'est difficile de se définir ou non comme asexuel par moments.

Mais bon, de mon côté, ça ne m'intéresse plus trop de savoir si je suis A ou pas finalement : ça ne cahngera pas grand chose dans ma vie de le savoir. :hausse:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Juin 2010, 23:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Alic a écrit :
Mais bon, de mon côté, ça ne m'intéresse plus trop de savoir si je suis A ou pas finalement : ça ne cahngera pas grand chose dans ma vie de le savoir. :hausse:



Pareil pour moi, même si parfois j'ai besoin de remettre les choses en place dans ma tête, mais sinon je me fiche du "titre" donné. En ce qui me concerne je suis une personne qui ne couche pas, et pour les gens, si on me demande, c'est pareil, je n'utilise pas d'étiquette.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Juin 2010, 11:41 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
ce qui est important, c'est de pouvoir échanger et savoir qu'on n'est pas seul. Au début, on est super heureux de la découverte: wouahhh , en fait je suis "A" , il y en a plein d'autres comme moi, finalement :youpi:
ça donne un sensation de liberté, une espèce de poids en moins :dance: et au fil du temps, cette euphorie diminue ... normal.
Après on s'en fiche de se coller une étiquette ou non, de se définir ... cela n'a plus grande importance, car un certain côté de nous est rassuré.
Enfin, c'est comme cela que je l'ai vécu :respect: ...
cela a changé beaucoup de choses dans ma vie, même si ce n'est pas l'essentiel pour l'heure, tant pis :hausse:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Déc 2012, 15:29 
Hors-ligne

Inscription : 12 Nov 2012, 22:07
oui je pense que c'est une drogue vu certains dires que j'ai entendu par des gens que je connais et ce qui ecrit


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Déc 2012, 16:11 
Hors-ligne

Inscription : 02 Mai 2012, 23:16
Localisation : bretagne
pour prendre mon experience perso, le sex n'est pas une drogue, je peux m'en passer pendant quelques temps; je préfére la serrer dans mes bras et l'enbrasser tendrement et lui dire mon amour (c'est mon addiction).

_________________
BE HAPPY, DON'T WORRY


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Juil 2016, 18:15 
Hors-ligne

Inscription : 16 Juin 2016, 14:53
kenybox a écrit :
Le sexe est-il une drogue ?
Devient on dépendant de certaines pratiques sexuelles ?
Peut on arreter facilement le sexe ?


Le sexe est il une drogue , oui ! Comme la cigarette ou encore l'alcool ( meme la cafeine ) lol :) :P

Il y a des femmes mais aussi beaucoup plus d'hommes qui "font l'amour environs 5 à 6 fois par semaine" ***, des hyper-sexel(le)s, quoi ?
Et ils / elles ont envie d'essayer de nouvelles possitions, de nouveaux lieux, à plusieurs , en allant de plus en plus loin de leur quete de jouissance - etc ...
Et se sente attristé(e) / triste / malheureux(se) - quand et ils / elles se retrouvent très déprimés lorsque leurs amant(e)s les quittent ou ne partique plus la fellxxxx pour beaucoup d'homme qui aime cettre pratique par la personne aimée ( désolé , mais il faudrait moderer tout ca si ca deviens trop precis / chocant ! Mais il faut appeler un chat un chat ).




Bref, peut se soigner de la dépendance du sexe ( accoutumance ) ***.
Puisque biologiquement au niveau du cerveau , il y a des hormones du plaisir qui sont libérés que procurent les relations sexuelles - Donc on s'accoutume tres vite aux relations sexuels d'ou cette montée de la frequence de rapports sexuels pour etre bien , voire etre tres bien , pour ceux qui ont beacoup de libido .

Ca peut paraitre etre tres drole mais parlons en serieusement ...
-> des junkies du sexe. :roll:

Bonne soirée.

^^



Pour moi, l'exhibitionnisme était un drogue .
C'est une habitude .J'adorais me masturber .
Lorsque j'en ai été sevré,j'ai eu une période assez longue de dépressions assez sévère que le thérapeute a su bien maitriser.
J'étais pris entre le désir d'en finir avec mes pulsions sexuelle indécentes et le désir de garder les caractéristiques d'un mâle pour pouvoir continuer a travailler efficacement .Mon travail en dépendait .
Maintenant,je suis a la retraite .Je n'ai plus besoin d'être vigoureux et fort .
Autrement la perte des pulsions sexuelles ne m'ont pas manqué longtemps.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL