Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2018, 01:41

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Problème de communication ?
Message Publié : 12 Mars 2010, 22:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
En ce moment sur d'autres topics, il y a pas mal de témoignages de membres qui décrivent leurs expériences peinibles vécues au lit. Je me demande : beaucoup de mésaventures ne pourraient-elles pas être évitées en communiquant plus facilement sur ce qu'on attend de l'autre ?
Si j'étais S et que ma copine me disait qu'elle aimerait faire l'amour moins souvent ou d'une façon plus tendre, ce serait possible que je change d'habitude suite à une telle discussion.

Alors je me demande si beaucoup de problèmes ne seraient pas résolus avec une communication plus efficace... Du coup, la vie de couple avec un S serait plus facile. A votre avis c'est réaliste ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mars 2010, 01:07 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Je pense que c'est réaliste tant que le S n'est pas sous la contrainte de son désir. Lorsque le désir est là, ce désir est plus fort que la raison, les choix, et les sentiments. :(


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mars 2010, 08:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Bah c'est clair qu'il est préférable de mettre cartes sur table dès qu'on sent que les sentiments entre en jeu...

Mais je vais vous dire: j'ai été agréablement surprise par l'attitude de certains sexuels, au cours de la dernière semaine. Ces gens n'ont pas un mode de vie conventionnel (ils se définissent comme polyamoureux), la plupart sont très affectueux, tactiles et charnels avec leurs partenaires. Mais ils sont aussi très respectueux, francs et intègres dans leur cheminement, ça saute aux yeux. Bref, je me sentais suffisamment à l'aise avec eux pour leur avouer mon asexualité suite à une série de questions...ils l'ont très bien pris et n'en ont pas fait de cas! Je m'attendais au même inepties qu'à l'habitude, mais non, rien. Quel soulagement! :mrgreen:

En fait, ils ont tous affirmé que ça ne les dérangerait pas de fréquenter une personne asexuelle, si le courant passait bien sur les autres plans (sentimentalement, intellectuellement, spirituellement) et qu'ils avaient la permission de satisfaire leurs besoins sexuels en dehors de la relation. Honnêtement, ce n'est pas le genre de propos qui me choquent parce que je n'ai jamais cru que l'exclusivité sexuelle garantissait la qualité de l'attachement et de l'engagement entre deux partenaires. Je crois que l'amour et le désir physique sont deux choses bien différentes et bien distinctes. Et ils étaient du même avis que moi :shock: En tout cas, cette rencontre m'a vraiment redonné confiance en mon potentiel relationnel. Ça a confirmé que je pouvais être autre chose qu'une weirdo pour certains sexuels...

Mais pour revenir à la question initiale: Pour que cela soit réalisable, je pense que les deux partenaires doivent être capables d'un minimum de tolérance et d'ouverture d'esprit, tout en acceptant de faire quelques compromis au besoin. Essayer de discuter avec une personne bornée qui s'acharne à rester sur sa position ne mène nulle part...

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mars 2010, 12:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
En effet c'est réaliste, mais il faut rapidement, dès qu'il y a quelque chose qui s'installe, mettre les choses au clair pour que chacun ne perde pas son temps.

Ce sujet tombe plutôt bien, le garçon qui est venu me draguer il y a de ça deux mois, et dont j'avais parlé, m'a embrassée hier. :lol:
Bon en fait nous avons discuter, mis des choses au clair etc, on s'est dit qu'on allait doucement démarrer quelque chose et puis bon à la fin il m'a embrassée.
Bref, nous ne sommes pas en couple, du moins pas pour moi car je n'ai pas de sentiments pour lui, il ne m'attire pas spécialement sauf quand je suis dans ma phase euphorique "envie de toucher et embrasser" :oops: .
Nous avons aborder le sujet du sexe, je lui ait clairement dit que pour moi ce n'était pas possible, il a dit que ça lui allait, bien sûr je lui ait dit qu'au bout d'un moment ça lui manquerait, il m'a dit que oui mais que pour l'instant il s'en fiche.

Je ne me pose pas de questions, je ne me prends pas la tête, on avance au jour le jour (carpe diem) et on verra ce qu'il adviendra, si au bout d'un ou deux mois il en a envie et qu'il lui faut asolument faire l'amour ou plutôt coucher, eh bien nous nous arrêterons là et il se trouvra une "sexuelle".
Je ne suis certainement pas le genre de fille à dire : "ok tu peux aller te soulager ailleurs et revenir vers moi ensuite me toucher et m'embrasser", non merci, j'ai de la dignité, de la fierté, je n'ai pas envie de passer après une autre fille quand même. Sur ce point là, chacun fait ce qu'il veut évidemment...
Je crois mettre mise quand même un peu dans une galére, car il est évident que ça ne nous ménera nulle part, mais bon il faut bien vivre. :D
Et puis zut, pour une fois j'ai envie de vivre et ne plus m'interdire de passer du bon temps (rien de sexuel :D ), sous prétexte que ce n'est pas du sérieux. Si j'attends de trouver "le bon", j'ai encore de longues années devant moi à être vieille fille!!!


Bon bref, oui c'est mieux d'avoir une conversation claire dans un couple pour que tout ce passe au mieux.

PS : désolée si je vous ennuie avec ma vie, fallait que ça sorte!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mars 2010, 19:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
LadyOldTime a écrit :
Je ne suis certainement pas le genre de fille à dire : "ok tu peux aller te soulager ailleurs et revenir vers moi ensuite me toucher et m'embrasser", non merci, j'ai de la dignité, de la fierté, je n'ai pas envie de passer après une autre fille quand même.


...Mais tu es aussi le genre de fille à embrasser un gars pour qui tu n'as pas de sentiments :langue: Tu perçois le polyamour comme un manque de dignité et de fierté. Moi, je le perçois comme un signe de respect et de considération envers les besoins du partenaire sexuel. Je ne peux pas exiger à l'autre de taire ses besoins uniquement parce que je n'ai pas les mêmes que lui. Pour moi, ça relève de l'égoïsme et c'est incompatible avec l'amour.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Mars 2010, 15:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
stardust a écrit :
Moi, je le perçois comme un signe de respect et de considération envers les besoins du partenaire sexuel.


Je respecte très bien ça, chacun fait ce qu'il veut, mais je ne me vois pas accepter qu'il aille voir ailleurs pour ses besoins, et revenir auprès de moi ensuite et me faire des bisous. Si ce que je peux lui donner ne lui suffit pas, eh bien nous restons amis et il se trouve une fille avec qui il pourra avoir tout ce qu'il désire.
Pour ma part, je ne vais pas aller voir ailleurs sous prétexte qu'il y ait une chose qu'il soit incapable de me donner.
Je ne suis pas pour la polygamie. :mrgreen:


Et oui je n'ai pas de sentiments pour lui mais je l'embrasse quand même, et ça n'empêche pas que j'ai du respect à son égard.
Ensuite, nous avons parler de la sexualité, je lui ait dit qu'avec moi il ne se passerait rien, et malgré ça, il est d'accord pour vivre quelque chose, je ne le force pas à taire ses besoins sexuels. Pour le moment on prend le temps de se découvrir, voir ce qu'on peut s'apporter, si au bout d'un moment il en a besoin et qu'il ne peut plus faire sans, eh bien nous nous arrêterons là sans conflits et on restera amis.
Parce qu'il n'est pas question que je me soumette à ses désirs et me force à coucher, et je ne vais pas non plus l'interdire d'assouvir ses besoins.
Pour le moment on avance doucement sans penser à la suite, et on verra bien comment ça se passera. Donc il n'y a rien d'égoïste là-dedans, je prends très bien en compte ce qu'il ressent et ce dont il a besoin. Je ne vais pas l'obliger à rester avec moi si ça ne fonctionne pas, c'est logique.

Et puis en étant asexuel(elle) on a déjà beaucoup de mal à vivre une relation sereine, alors si c'est pour être avec un/une S et dire : "ok tu peux allé voir ailleurs", il y a le risque qu'il/elle y prenne goût et rompe parce qu'il/elle a trouvé mieux ( = relation avec sexe) ou encore s'attacher à cette personne et se voir dire : "désolée on s'arrête là j'ai trouvé mieux que toi, il/elle me donne plus", dans ce cas là autant rester célibataire, ça pose moins de problème et on ne souffre pas, sinon ça ne sert à rien!
Mais bon après, on voit toutes et tous les choses différement, c'est comme ça. ;)

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Juin 2010, 11:50 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Certains S essaie d'avoir une vie sexuelle épanouie mais pas necessaire acquis dans le couple .


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Avr 2014, 18:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2014, 22:03
Alic a écrit :

Alors je me demande si beaucoup de problèmes ne seraient pas résolus avec une communication plus efficace... Du coup, la vie de couple avec un S serait plus facile. A votre avis c'est réaliste ?


Claro que si ! Le manque de communication est un des problèmes majeur dans l'épanouissement sexuel.

Maintenant, il n'est pas facile de dire ce que nous ressentons, car les S ne nous comprendront pas forcément, choisissent de penser qu'on ne les aime pas assez, ou que nous sommes refoulés, ou....

Taire ce que nous pouvons ressentir est aussi les protéger...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Avr 2014, 22:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Claro que no ! Désolée mais pour être passée par là, le dialogue ne permet pas à un S de transformer sa frustration sexuelle ( qu'on lui impose qu'on fasse pas ou peu l'amour) en compréhension par amour. Si seulement c'était si simple... :roll:

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Avr 2014, 07:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2014, 22:03
Alic a écrit :
beaucoup de mésaventures ne pourraient-elles pas être évitées en communiquant plus facilement sur ce qu'on attend de l'autre ?



BEAUCOUP ne veut pas dire tous, et c'est aussi ce que je disais !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL