Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 14 Nov 2018, 00:56

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Fév 2011, 21:16 
Bonsoir à tous !

Je m'appelle Cloé et j'ai tout juste vingt ans. Je me suis inscrite aujourd'hui sur ce forum. Je suis asexuelle et c'est avec plaisir que j'ai récemment découvert des sites et des forums traitant de l'asexualité et la défendant. Je n'ai jamais "touché" qui que ce soit de ma vie, et je suis heureuse comme ça (je n'ai même jamais eu de petit ami).

Je voulais vous parler de ma répugnance à l'égard de la sexualité. Non seulement, je ne veux pas avoir de rapports, mais ça va beaucoup plus loin que ça.

J'en ai marre d'en entendre parler. J'ai l'impression que l'être humain sexuel (je veux dire non asexuel) est obsédé par ça, pourtant je sais bien que ce n'est pas le cas ; il y a des gens qui ne pensent qu'à ça, c'est vrai, mais d'autres non. J'ai aussi l'impression que l'Homme pense que les relations sexuelles sont un acte nécessaire et incontournable dans la vie d'un couple, même si dans la réalité, beaucoup peuvent s'en passer et être satisfaits ainsi. J'ai du mal à croire que le coït puisse être un signe d'amour et d'attachement. J'ai plutôt l'impression qu'il sert à répondre aux pulsions des hommes et des femmes, à les permettre de se défouler sans aucune considération pour leurs partenaires.

Je suis donc dégoûtée par l'Homme. Je sais que les rapports sexuels sont naturels et qu'il en faut bien pour se reproduire, mais j'ai l'impression qu'ils souillent un être humain au sens figuré du terme. A mes yeux, faire l'amour, c'est sale. Moi, je rêve d'un monde ou la sexualité n'existerait pas, ou la reproduction se ferait par d'autres moyens (ne me demandez pas d'imaginer lesquels)... Il y a des périodes ou je tolère plus l'idée que les humains coïtent que d'autres, mais je suis en permanence dans le même état d'esprit.

Il m'arrive parfois dans des moments de colère de souhaiter l'extinction de l'espèce humaine, voire de souhaiter des mutilations pratiquées sur ceux qui ne sont pas vierges, telles que le démembrement du pénis et l'excision dans d'atroces souffrances. Bien sûr, personne ne mérite cela. Mais c'est le mépris qui me pousse à imaginer ça.

Ce qui me répugne le plus, ce sont les pratiques sexuels qui incluent la participation de la bouche, comme la fellation et le cunnilingus. Je trouve cela très sale et très dégradant. Je ne comprends pas ça puisse exister, même si on ne peut pas reprocher quoi que ce soit aux personnes qui les pratiquent.

La pornographie, c'est quelque chose que je ne comprends pas et n'approuve pas. Pour moi, c'est ce qu'il y a de pire.

Au collège et au lycée, on nous a rabâché les oreilles avec les préservatifs. Je sais que c'était pour une bonne cause, mais pour moi, c'était de la part des intervenants une manière de se mêler de notre EVENTUELLE sexualité, ce qui ne m'a pas plu du tout.

Je suis sûre que certaines personnes jugent les asexuels anormaux. Je dis ça parce que toute personne qui agit comme un anti-conformiste, qui n'agit pas comme les autres est repoussée. Je suis écoeurée par l'intolérance et le manque d'ouverture d'esprit de certains individus.

Je tenais à préciser que je n'ai jamais été endoctrinée par qui ni quoi que ce soit. Je n'ai pas été élevée dans une famille d'intégristes religieux. Mes parents ne m'ont pas parlé de sexualité. Je n'ai jamais subi de traumatisme. Ce dégoût est apparu il y a environ un an et demi, comme ça, sans que personne ne m'en parle. A cette époque, j'étais bien assez grande pour penser par moi-même. Ceux qui sont endoctrinés, ce sont ceux qui pensent qu'il faut absolument avoir des rapports sexuels dans sa vie et le pensent parce que la société nous pousse à le penser. Il faut qu'ils réalisent que leur esprit est conditionné, mais ça, c'est valable pour beaucoup de choses.

Je tiens à préciser que je ne juge pas négativement les personnes sexuelles, j'ai juste exprimé mes sentiments vis-à-vis de la sexualité.

Je vous parle de tout ça car ça représente un poids pour moi, et je n'en ai jamais parlé à personne. J'espère que je ne vous semble pas antipathique avec mes pensées violentes. Je ne suis pas quelqu'un de méchant. Je discuterais volontiers avec quelqu'un comme moi, ou pas forcément comme moi !


Haut
  
 
Message Publié : 23 Fév 2011, 02:49 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Bonjour Cloé
Citer :
J'ai du mal à croire que le coït puisse être un signe d'amour et d'attachement.

Normal, étant donné que tu es asexuelle. Et pourtant, c'est véritablement un signe d'amour et d'attachement pour les sexuels.
Citer :
J'ai plutôt l'impression qu'il sert à répondre aux pulsions des hommes et des femmes, à les permettre de se défouler sans aucune considération pour leurs partenaires.

Que ça les défoule, c'est possible. Mais sans aucune considération pour leurs partenaires, dès l'instant où ils sont d'accord tous les deux sur les actes qu'ils accomplissent, il y a considération. Sinon, ce serait du viol, pas un acte sexuel entre adultes consentants.
Citer :
Il m'arrive parfois dans des moments de colère de souhaiter l'extinction de l'espèce humaine, voire de souhaiter des mutilations pratiquées sur ceux qui ne sont pas vierges, telles que le démembrement du pénis et l'excision dans d'atroces souffrances. Bien sûr, personne ne mérite cela. Mais c'est le mépris qui me pousse à imaginer ça.

Là, c'est vraiment un gros moment de colère. :D
Citer :
Ce qui me répugne le plus, ce sont les pratiques sexuels qui incluent la participation de la bouche, comme la fellation et le cunnilingus. Je trouve cela très sale et très dégradant. Je ne comprends pas ça puisse exister, même si on ne peut pas reprocher quoi que ce soit aux personnes qui les pratiquent.

Effectivement, on ne peut rien leur reprocher tant qu'ils n'obligent personne à le faire.
Citer :
Au collège et au lycée, on nous a rabâché les oreilles avec les préservatifs. Je sais que c'était pour une bonne cause, mais pour moi, c'était de la part des intervenants une manière de se mêler de notre EVENTUELLE sexualité, ce qui ne m'a pas plu du tout.

C'est surtout une manière de protéter les jeunes. Tout le monde sait que les jeunes n'écoutent rien. :roll: Il est donc nécessaire de rabacher. :D
Citer :
Je suis sûre que certaines personnes jugent les asexuels anormaux. Je dis ça parce que toute personne qui agit comme un anti-conformiste, qui n'agit pas comme les autres est repoussée. Je suis écoeurée par l'intolérance et le manque d'ouverture d'esprit de certains individus.

Euh, je ne veux pas t'agresser, mais être tolérant, c'est aussi accepter que les autres aient des relations sexuelles et qu'ils pratiquent ces relations comme ils en ont envie, sans être jugés. Pour être acceptés en tant qu'asexuels, on doit accepter que les sexuels soient sexuels. On peut dire qu'on n'a pas envie de faire ce qu'ils font, mais pas les rejeter.
Citer :
A cette époque, j'étais bien assez grande pour penser par moi-même.

Sans doute, mais peut-être qu'il faudrait revoir cette pensée.
Citer :
Il faut qu'ils réalisent que leur esprit est conditionné.

Il y a un conditionnement, c'est vrai, qui peut être agaçant quand on ne pratique pas, comme le sport, et certains sont conditionnés lorsqu'ils veulent avoir des rapports à tout prix, avec n'importe qui, pour être comme les autres, pour se sentir normaux. Mais il y aussi une grande majorité de gens qui ont des relations sexuelles parce qu'ils sont amoureux et que leur désir réciproque les pousse l'un vers l'autre.
Citer :
Je tiens à préciser que je ne juge pas négativement les personnes sexuelles,

Eh bien, comment ce serait si tu les jugeais négativement. :roll:
Citer :
J'espère que je ne vous semble pas antipathique avec mes pensées violentes.

Nonnon, juste égarée dans un monde très sexualisé où tu ne trouves pas ta place. Ce qui te fait peur, et quand on a peur, le reflexe de défense est d'être agressif. :bise:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Fév 2011, 14:40 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Jan 2011, 18:45
Localisation : sud ouest
Ce n'est plus de l'agressivité mais de la rage , Waowww !

Bonjour a toi Cloé , désolé mais j'etais surpris par autant de rage :zen:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Fév 2011, 15:12 
Citer :
Euh, je ne veux pas t'agresser, mais être tolérant, c'est aussi accepter que les autres aient des relations sexuelles et qu'ils pratiquent ces relations comme ils en ont envie, sans être jugés. Pour être acceptés en tant qu'asexuels, on doit accepter que les sexuels soient sexuels. On peut dire qu'on n'a pas envie de faire ce qu'ils font, mais pas les rejeter.


Ben, je ne les rejette pas, c'est que j'ai un sentiment qui m'éloigne d'eux psychologiquement même si mon attitude à leur égard est normal. Je connais plein de gens qui ne sont pas vierges, voire qui ont des enfants, et je les aime bien, je ne les rejette pas pour autant. Je m'efforce de ne pas penser du mal des sexuels parce que je sais qu'ils n'ont rien à se reprocher, mais...c'est difficile d'éviter les pensées négatives.
Ce qui me dérange le plus, c'est la peur d'être moi-même rejetée ou regardée de travers. En même temps, je ne crie pas sur tous les toits qui je suis, mais si un jour quelqu'un d'autre que sur ce forum l'apprenait, j'appréhenderais sa réaction.


Dernière édition par Cloé le 24 Fév 2011, 20:36, édité 1 fois.

Haut
  
 
Message Publié : 23 Fév 2011, 21:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Salut salut Cloé. Comme je te comprends... :roll: Je ne vais pas faire un roman, mais tu peux parcourir les sujets où j'ai posté, tu verras qu'on a sans doute des pensées communes. ;)

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Fév 2011, 15:12 
Salut ! Ca me fait plaisir, je ne suis pas toute seule. Oui, j'ai déjà lu tes commentaires, et il me semble que j'ai perçu ça chez toi.


Haut
  
 
Message Publié : 24 Fév 2011, 15:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
En effet, ça se perçoit rapidement. :)

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Fév 2011, 15:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2011, 22:18
Localisation : Clermont-Ferrand
Salut !
Je n'ai pas encore beaucoup posté sur ce forum mais j'aurais pu écrire un texte comme le tien : je ressens la même chose, même si j'essaie de ne pas être aussi virulente et de m'adapter comme je peux. Pas facile à vivre au quotidien.

_________________
J'ai gardé un cœur d'enfant. Sur mon bureau, dans un bocal de formol.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Fév 2011, 20:34 
Citer :
Pas facile à vivre au quotidien.


C'est vrai parce que beaucoup de choses nous évoquent ça... J'en arrive à ne plus oser dire le mot "chatte" en parlant d'un animal de peur d'une mauvaise interprétation, et c'est pareil pour le mot "excité".


Haut
  
 
Message Publié : 24 Fév 2011, 22:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Malheureusement, le mot "chatte" est totalement effacé de mon répertoire, parce que oui, à chaque fois qu'on le prononce, il y a toujours quelqu'un ou plus, pour sourire ou carrément pouffer de rire, et faire une petite blague salace, ça m'énerve. Alors je préfére dire "un chat femelle".
Pareil pour le verbe "exciter", on peut le dire quand on est impatient de voir quelqu'un, ou d'avoir quelque chose qu'on attend depuis un moment , comme un cadeau ou autre. Mais quand on parle d'excitation, les gens le réfèrent quasi toujours au sexe. :massue:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL