Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 22 Juil 2018, 14:15

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 13:46 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
p'têt ben qu'oui p'têt ben qu'non ! :mrgreen: Réponse de Normand :lananere:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 14:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 2013, 14:39
Ca me fait rire ce genre de suspicion.

D'autant que l'on retrouve pas mal d'homosexuel(le)s parmi les personnes en couple avec une personne de sexe opposé.
Donc à partir de là je peux suspecter n'importe qui moi aussi, après tout ce n'est pas comme si c'était marqué sur le front. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 16:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mars 2014, 14:28
Citer :
Qu'en sais-tu ? Tu as essayé ?

A vous lire je suis mdr !!!

Comme je le dis dans un autre post j'ai travaillé avec un homo pendant longtemps et quand tous les jours au moment de prendre la douche je voyais ce bibendom tout poilu en slip au vestiaire ça ne m'attirait pas du tout, beurk !!!

Mais pour la déconne c'était toujours S évidemment :mrgreen:

_________________
<< Erotique toujours, pornocrate jamais.. >>

"La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance."

Maitre yoda


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 16:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Parce que ceux qui sont S et hétéro, ils ont bien entendu essayé avec une personne du même sexe pour s'assurer qu'ils sont bien hétéro... hum certains peut-être, mais enfin pas besoin d'essayer pour savoir, bien souvent.

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 17:05 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
:mrgreen: Justement ! justement ! L'argument de l'homo qui demandait cela voulait prouver ques les homos refoulés sont légions ! :mrgreen: Je suppose qu'il se donnait la vocation de donner des cours particuliers :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Avr 2014, 17:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Chacun a le droit de rêver ... :roll:

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 10 Avr 2014, 16:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2014, 22:03
Je me suis effectivement posé la question, mais selon les différentes "pratiques" qu'ils ont... ça va du "bof !" au "ça, jamais !" !
Donc, sur le plan sexuel, je ne suis pas plus avancé qu'avant ! :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 13 Avr 2014, 11:15 
Hors-ligne

Inscription : 13 Avr 2014, 08:58
Bonjour à tous :D

Je voudrais faire connaissance avec des personnes asexuelles. C'est la raison pour laquelle je me suis inscrite sur ce forum.
Je me présente je suis une femme de 35 ans qui me sent assez proche des personnes asexuelles sans l'être vraiment moi-même en tous cas à moitié cela va vous paraître un peu complexe mais je vais essayer de vous transmettre mon état d'esprit chose pas simple.

Mon parcours: Adolescente entre 12 et 17 ans j'étais dans mon monde à moi pas trop intéressée par les gars comme les autres filles qui étaient tout le temps amoureuses moi jamais! Je pensais qu'il fallait absolument que je tombe sur la PERSONNE IDEALE j'étais très émotionnelle pas du tout sexuelle! J'attendais de tomber amoureuse de ressentir ce sentiment très fort comme les autres. Mes copines avaient des relations et donc je sortais aussi avec un gars à l'époque pour rentrer dans une sorte de normalité pour faire comme les autres ou bien même je pense pour essayer de ressentir ce sentiment à nouveau mais rien à faire impossible pour moi! Il était un ami avec qui il y avait des câlins de la tendresse! Après quelques mois il voulait aller plus loin et moi je ne pouvais pas c'était encore trop tôt pour moi. Il a été très patient avec moi! Il a attendu un an sans aller plus loin ( sans faire l'amour physique) Il était peut être amoureux? De mon côté je ressentais pas ce sentiment très fort c'était un ami avec qui j'avais une belle complicité mais ce n'était pas de l'amour d'amoureux.

Ce sentiment est arrivé un jour ENFIN c'est arrivé je suis tombée amoureuse d'un gars ( j'avais 11 ans) évidemment à cet âge là c'est platonique mon cœur battait comme un fou je pensais à lui tout le temps j'avais qu'une seul envie être dans ses bras.
Il s 'en fichait de moi j'étais trop jeune :roll:
J'ai changé d'école un an plus tard et je suis tombée de nouveau amoureuse mais cette fois d'une FILLE!!! MON COEUR BATTAIT COMME UN MALADE QUAND JE LA VOYAIS!!! C'était platonique j'avais envie d'être dans ses bras. Au début ( j'avais 12 ans) Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait lorsque j'ai compris que j'étais amoureuse à cet âge là je savais que ça devait être un secret ne jamais en parler à personne!!! Consciente que si j'en parle j'allais avoir que des ennuis parce qu'une FILLE NE PEUT PAS TOMBER AMOUREUSE D UNE FILLE!!! Pour éviter d'être rejetée mal comprise j'ai gardé ça pour moi.

Plus tard vers la vingtaine c'était de nouveau pareil aucune attirance pour quelqu'un aucun sentiment fort! Je me posais des tas de questions mais qu'est ce qui ne tourne pas rond chez moi?
Du plaisir sexuel j'en avais beaucoup avec moi même je connaissais très bien corps ;) mais pourquoi ne rien ressentir alors pour personne? Puisque le désir était présent. J'ai fini par croire que j'étais une coincée alors je me suis lâchée il fallait que je me teste il faillait que je fasse des expériences par pure curiosité!!

J'ai eu mes expériences pas beaucoup juste quelques unes. Certaines étaient géniales je n'ai pas de regret mais ce n'était que sexuel sans sentiments amoureux ça n'arrivait pas mais ça me laissais indifférente j'allais pas me forcer!!
C'était ainsi je n'y pouvais rien!!

A l'âge de 19 ans j'ai rencontré une jeune femme de 18 ans on avait une sacrée complicité on était inséparable elle était devenue ma meilleure amie :D

Elle était plutôt coquine tout le contraire de moi :mrgreen: Elle me parlait tout le temps des expériences avec certains hommes plus âgés elle était très portée sur le sexe elle s'assumait complètement sans complexes.
Un an et demi plus tard j'ai commencé à ressentir de l'amour pour elle c'était puissant!!! Je pensais à elle tout le temps ça me rendait dingue quand on ne pouvait pas se voir un jour elle me manquait!!! Elle était comme une drogue je ne pouvais pas m'en passer!!!
Impossible de lui en parler puisque nous étions des amies!!!!
Un jour comme par magie elle m'a avoué qu'elle éprouvait une attirance envers moi! Pour moi c'était choquant!! C'était même étrange!!
J'ai pris la fuite ça me faisait tellement peur!!!
Je lui ai dit que c'est immoral d'éprouver du DESIR pour sa meilleure amie car je suis comme une sœur donc entre nous c'était de l'amour FRATERNEL!!!

Au fond de moi je refoulais mes sentiments pour elle!! Ce n'était pas acceptable!! Un AMOUR INTERDIT!!
On est sorti ensemble pendant 4 ans c'était mon premier VERITABLE AMOUR!! Elle était pas vraiment amoureuse de moi!!! Elle se disait plutôt hétéro donc c'était pour elle impossible d'être avec une femme!!!!

Notre relation était affective pas trop sexuelle sauf au début mais elle n'avait pas trop de désir pour moi. Moi j'avais des sentiments et du désir mais je me contentais d'être avec elle pendant des heures dans ses bras à la serrer fort contre moi cela me suffisait j'étais follement amoureuse!! Il y avait notre complicité féminine et des tas de points communs.

Vers mes 22 ans je pensais ne pas avoir de préférence donc je pensais que j'étais bi plus tard vers mes 25 ans j'avais ce désir qui s'était réveillé ce désir pour les femmes cette attirance très forte que je ne ressentais pas avec les hommes.

Je vous ai écrit un véritable roman j'espère pouvoir vraiment être comprise par des gens sur ce forum et partager nos histoires et nos vécus.

Je me qualifie comme une personne sensuelle-sexuelle c'est à dire que je n'ai pas d'absence de désir envers une personne mais j'ai des réticences pour certaines pratiques sexuelles j'aime la sensualité sans que ce soit forcément trop sexuel.
Il m'est difficile de rencontrer une femme ( je préfère les femmes) sans qu'elle soit trop sexuelle dès la première rencontre!!! Je préfère la tendresse et la sensualité mais malheureusement cela ne suffit pas pour certaines c'est là que je rejoins les personnes asexuelles
Je me sens à moitié asexuelle! Je souhaiterais rencontrer des personnes qui sont peut être comme moi qui ont la même sensibilité.
J'espère avoir été claire en passant ce long message!!

En attendant de rencontrer des gens sympas et compréhensibles je vous remercie de m'avoir lu.

:mrgreen:

Délicate75


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 13 Avr 2014, 12:18 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Bonjour,
Si j'ai bien compris, tu dis avoir éprouvé du désir pour ta meilleure amie et ensuite que tu peux éprouver du désir pour les femmes.
Donc, selon moi, mais juste selon moi, tu es la seule à pouvoir te qualifier, tu ne serais pas asexuelle.
Un ou une asexuelle n'éprouve pas de désir pour autrui.
Il me semble que tu es homosexuelle, mais que tu éprouves certaines réticences à le concrétiser et à t'accepter en tant qu'homosexuelle.
On ne choisit pas son orientation et dans un monde où l'homosexualité serait la norme sociale, ce sont les hétéros qui auraient des difficultés pour s'épanouir.
Il serait peut-être bien que tu comprennes où se situent ces réticences.
Peut-être que c'est une réticence sociale, ou familiale, ou une simple pudeur qui a besoin d'être apprivoisée.
Ou peut-être pas, si tu aimes et si tu veux conserver cette pudeur.
Ceci dit, même si tu n'es pas asexuelle, le forum t'est grand ouvert. :bise:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 14 Avr 2014, 12:45 
Hors-ligne

Inscription : 13 Avr 2014, 08:58
HELLO ;)

Merci pour la réponse à mon long message! Je vais encore devoir essayer de vous faire comprendre mon ressenti par rapports aux autres en particulier les femmes gay! Tout d'abord je voudrais préciser que j'ai aucun souci avec mon homosexualité je m'accepte et je me sens bien avec moi-même. Quand je parle de la part en moi qui est asexuelle c'est peut être assez compliqué de vous transmettre mon ressenti.

J'ai fréquenté le milieu homo-femmes pendant 2 ans et demi je vous assure que c'est un véritable GUETTO j'ai eu quelques aventures mais à chaque fois c'était toujours des femmes trop sexuelles avec des pratiques à danger ( MST entre femmes il y en a un paquet)

La plupart ne se PROTEGENT PAS le premier soir pour un plan sexe ou plusieurs!!! Les aventures ce n'est pas ce qui maque dans ce milieu! Je suis ouverte d'esprit sans juger ces femmes mais ce qui me dérange c'est celles qui ne comprennent pas mes réticences sexuelles!!!
On peut très bien passer un moment SOFT et SENSUEL avec une personne pas besoin de pratiquer le kamasutra dès la première nuit!!!

Pour les personnes trop sexuelles je ne suis pas assez sexuelle puisque je suis TROP SOFT à leur goûts et en plus je me protège tout le temps même quand la relation devient stable.
J'explique ma part d'asexualité du moins j'essaie: Je peux être dans les bras d'une personne sans avoir tout le temps envie d'aller plus loin la tendresse me suffit la sensualité se masser se câliner je suis très tendre comme personne.
L'amour physique le sexe appelez ça comme vous voulez :mrgreen: Ce n'est pas un tout pour moi je peux me contenter de beaucoup de tendresse je peux m'en passer en gardant que la sensualité que j'aime partager avec une femme.

Coiffer masser maquiller tendresse cela me suffit mais pas aux femmes trop S

Je me sens très proche des gens A c'est la raison pour laquelle je voudrais rencontrer des A amicalement bien entendu.
Je pense que nous avons des tas de choses à échanger ensemble.

Il y a une grande part de spiritualité en moi.

Merci pour votre accueil chaleureux ;)

:bise:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL