Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 23 Jan 2018, 00:06

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 14 Avr 2014, 12:50 
Hors-ligne

Inscription : 13 Avr 2014, 08:58
OUPS DESOLEE POUR LES ERREURS DE FRAPPE!!! JE TAPE TROP VITE :o


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 14 Avr 2014, 13:30 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
délicate75 a écrit :
J'explique ma part d'asexualité du moins j'essaie: Je peux être dans les bras d'une personne sans avoir tout le temps envie d'aller plus loin la tendresse me suffit la sensualité se masser se câliner je suis très tendre comme personne.
L'amour physique le sexe appelez ça comme vous voulez :mrgreen: Ce n'est pas un tout pour moi je peux me contenter de beaucoup de tendresse je peux m'en passer en gardant que la sensualité que j'aime partager avec une femme.

D'accord, là, je comprends. :respect:
Effectivement, ça ressemble beaucoup à de l'asexualité. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 14 Avr 2014, 14:24 
Hors-ligne

Inscription : 13 Avr 2014, 08:58
HELLO :mrgreen:

Je suis ravie et si heureuse d'avoir fait passer ce MESSAGE ;) J'essaie d'être le plus précis possible!! Vous pouvez me poser toutes vos questions je répondrai avec joie ;)


A très bientôt!

:bise:

Délicate75


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 15 Avr 2014, 18:19 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Juste pour info, une petite aparté ;)
Quand on écrit en majuscule sur un forum, cela signifie qu'on crie :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 15 Avr 2014, 21:52 
Hors-ligne

Inscription : 13 Avr 2014, 08:58
Bonsoir ;)

Il m'arrive d'écrire un mot ou parfois plusieurs mots en majuscule juste pour insister sur ce qui est important pour moi c'est une façon d'écrire mais juste selon moi :) parfois commencer par un grand HELLO comme je fais c'est mon côté chaleureux :mrgreen:

Je suis aussi auteur donc j'écris tout le temps c'est dingue ce que j'écris même si ce n'est pas pour mes propres textes :roll:

Bien à vous

Mes salutations à tous

:bise:

Délicate75 ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 17 Avr 2014, 00:35 
Hors-ligne

Inscription : 09 Avr 2014, 23:21
Bonjour Délicate75 (et tou(te)s les autres) !

Je te rejoins sur beaucoup de points. En effet, je me définis comme biAsexuelle, ayant eu , contrairement à toi plus de relations amoureuses avec des hommes, qu'avec des femmes.
Je fantasme (c'est pas interdit au A ? Si oui, tant pis...) par contre plus sur les femmes et la seule relation qui m'a laissée du regret est celle que j'ai eu avec une femme : un partage émotionnel que je n'ai jamais éprouvé avec un homme. Par contre, l'aspect sexuel ne me convient avec aucun genre. Je peux éprouver un vague désir lors de jeux d'approche mais qui s'éteint aux premiers contacts.
Pour reprendre ta façon d'exprimer les choses, avec moi-même, cela ne me pose aucun problème, tant qu'il n'y a pas de pénétration. Je dirais donc qu'il y a chez moi, non pas une absence réelle de pulsions sexuelles mais une absence de désir envers l'autre et surtout un profond déplaisir envers tout échange de fluides (beurk!!!) et un ennui profond pour les ébats de ce genre. Comme je l'ai dit dans un autre article, je préfère faire et partager des gâteaux, dormir, lire...
Je n'ai aucun problème avec mon côté bi-, même si je ne parle jamais de mon attirance envers certaines femmes alors que je parle plus facilement de mon asexualité (peu quand même, blasée de l'incompréhension que je rencontre). Et dire que je suis A et bi, c'est un peu trop pour la plupart des gens.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 29 Avr 2014, 18:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2014, 14:12
Hello à tous et à toutes :respect:

Pour mon cas personnel je confirme que mon A n'est pas une homosexualité refoulé, tout simplement parce que j'ai essayé !!! Et là si toujours pas de désir... en plus pas d’attirance du tout :confus pire encore j’éprouvai du rejet et limite du dégout :shock: cependant je respecte les orientations et attirances de chacun :respect: on vit dans un monde libre il parait :/

Donc attiré par les femmes oui car rien de plus beau que les courbes féminines ;) mais pas de désir même avec elles :confus donc un pur A qui l'assume mais du coup à dû se marié avec une compagne omniprésente :mrgreen: la solitude :D mais bon une fois que l'on est habitué, pas de quoi en faire un drame :lol:

Bonne continuation à toutes et à tous.

_________________
Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 15 Juin 2014, 22:49 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Je n'ai jamais écarté la possibilité de l'homosexualité, et me considérais comme bi quelque part, bi mais sans éprouver le désir de pratiquer, ni avec un sexe, ni avec l'autre.

Ce qui est étrange, c'est le nombre de femmes qui, même si elles n'éprouvent rien, veulent du sexe pour se sentir désirées, comme si elles étaient humiliées de ne pas l'être. Vous savez à présent que je suis en couple avec un S, et notre relation est plus platonique que sexuelle, ou plus exactement sensuelle, loin des clichés sur les relations entre hommes...

Peut-être serions nous depuis plus longtemps ensemble, si je n'avais pas eu peur de relations trop sexuelles... si j'avais su que ce que nous faisons serait bon pour lui...

ce qui nous ramène à un autre sujet, finalement : le manque de communication ; pouvoir dire ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire...

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 16 Juin 2014, 01:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2014, 17:35
Pour ma part je n'ai jamais rien ressenti pour les hommes, mon seul coup de foudre était une femme

Je ne pense pas avoir de préférence particulière, c'est plus au cas par cas. On verra bien de quel sexe sera le prochain coup de foudre (s'il y en a un)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: homosexualité refoulée ?
Message Publié : 07 Nov 2014, 16:51 
Hors-ligne

Inscription : 06 Oct 2014, 23:48
:nonnon: je me suis posé la question, entre autre, dans mon désir de rapidité, je me disais que ce pourrait être la solution...

oui mais, voilà...

la théorie, oui, mais la pratique, ah non alors ! :mrgreen:

_________________
A comme abstinent, abstinence qui n'est en aucun cas religieuse !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL