Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 16 Août 2018, 23:23

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Etes-vous pour ou contre une A-pride ?
Oui 31%  31%  [ 9 ]
Non 59%  59%  [ 17 ]
Je m'en moque 7%  7%  [ 2 ]
Ne sais pas 3%  3%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 29
Auteur Message
Message Publié : 18 Juil 2009, 21:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
C'est très difficile à dire et à en parler :( ...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Mars 2010, 01:24 
Hors-ligne

Inscription : 13 Fév 2010, 13:05
oui je suis d'accord avec melancolie si ca peut permettre de faire avancer les choses et aux asexuels d'etre mieux compris ,mais en toute tolerence bien sur


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Mars 2010, 01:24 
Hors-ligne

Inscription : 13 Fév 2010, 13:05
oui je suis d'accord avec melancolie si ca peut permettre de faire avancer les choses et aux asexuels d'etre mieux compris ,mais en toute tolerence bien sur


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Mars 2010, 16:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Je suis contre mais chacun fait ce qu'il veut, oui on est asexuels(elles) et je ne vois pas trop l'intérêt d'aller le crier sur les toits, on garde ça pour nous car c'est privé et puis voilà. Le principal c'est qu'on se sente bien tels que nous sommes et que notre famille nous accepte, car après tout ce n'est pas une chose inacceptable.

On nous prend déjà pour des malades mentaux, des phénomènes, l'asexualité et considérée comme une mode, alors si on se met à faire une A-Pride qu'est-ce que ça va être !!

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Mars 2010, 19:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2009, 03:07
Moi je serai pour parce que je crois que la meilleure façon de faire connaître l'asexualité est de ne pas avoir peur du ridicule car il n'y a rien d'honteux et de rabaissant d'être asexuel. Les gay-pride ont souvent la réputation d'être ridicule et superficielle car la T.V. ne montre seulement qu'une partie de la parade où l'ont aperçoit les pires trucs. Ce qu'il ne montre presque jamais par contre c'est les groupes communautaires et les organismes qui composent 90% de la parade.

Néanmoins, je trouverai cela marrant de voir des asexuels en costume d'ange ou des lit jumeaux sur des chariots et des filles et garçons marchant main dans la main sur la rue. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Mars 2010, 17:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
J'ai voté non, plus par scepticisme qu'autre chose.

L'homosexualité est facile à définir, et donc à représenter.

L'asexualité c'est plus compliqué, nous-mêmes on a du mal à en donner une définition qui convienne à tous les A et qui soit parfaitement irréprochable pour un S.

Après, il y a aussi le côté phénomène de foire ou A tournés au ridicule qui m'ennuie. Le concept d'homosexualité c'est plus facile à accepter pour les gens (majoritairement S) car ça reste une sexualité (active).
L'absence de sexualité, pour beaucoup de gens, c'est soit un choix "par défaut", soit la conséquence d'un quelconque traumatisme, mais le fait d'être à l'aise avec sa non-sexualité c'est inconcevable pour eux.

Pas plus tard qu'à midi, une collègue parlait d'une femme qu'elle connaissait, que ses amis voulaient caser en lui arrangeant des rdv, alors que cette femme ne veut ni mari ni enfants. Le terme exact qu'ils emploient pour la décrire c'est "elle n'a pas d'avenir". J'ai été plutôt choquée de constater une telle étroitesse d'esprit, mais j'ai apparemment été la seule à l'être.
Donc être montrée du doigt, non merci :/


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Mars 2010, 14:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Ce que tu dis est plus qu'une étroitesse d'esprit, mais malheureusement ce genre de chose ne sera jamais compris. Un peu dans le même genre, l'autre "fou" dont je parle dans un autre sujet, m'a demandé quand on a commencé à parler, si je voulais des enfants et j'ai répondu non. Sans pouvoir donner aucunes explications, il a dit que je n'aimais pas les enfants, il a été catégorique sans chercher plus loin. C'est une chose qui m'a profondément agacer, ce n'est pas parce qu'on ne veut pas d'enfants qu'on a pas d'avenir, qu'on est égoïste et j'en passe...
Personnellement je pense avoir beaucoup trop de problèmes psychologiques et physiques pour pouvoir assumer l'éducation d'un enfant, de plus je n'en suis pas particulièrement fan. J'ai beaucoup de petits cousins, plus un filleuil et une nièce qui va arrivée et ça me suffit, quand je les voient je suis heureuse et j'adore rester en leur compagnie. Mais avoir mes propres enfants ça ne m'intéresse pas du tout. J'ai l'impression que très souvent les gens voient les enfants comme des poupées à câliner, et quand ça grandit, ills ne les supportent plus... :roll:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Mars 2010, 18:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Pour les enfants je suis un peu comme toi, c'est pas que je ne les aime pas, c'est que je ne ressens pas le besoin d'en avoir, et je n'éprouve rien devant un bébé (donc je me vois mal devoir m'en occuper 7j/7 pendant des années...).

Mais la plupart des gens ne se demandent pas s'ils veulent réellement avoir des enfants, pour eux c'est "logique", c'est une étape obligatoire dans une vie, tout ceux qui physiquement peuvent en faire doivent en faire...

Un peu comme la non-envie d'une sexualité, la non-envie d'avoir des enfants est incomprise et on passe pour des égoïstes qui ne veulent s'occuper que d'eux-mêmes. Ben on est toujours moins égoïstes que ceux qui font naître un enfant dans un monde pourri et une famille qui l'est parfois tout autant. :|


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Mars 2010, 18:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Je suis tout à fait d'accord, comme pour la sexualité les gens pensent que c'est dans l'ordre des choses et que ça doit se faire, j'ai l'impression qu'ils ne réfléchissent pas deux secondes en se disant :"et si je ne passer pas par là?".

Pareil les bébés je ne ressens pas grand chose devant eux, je suis plutôt mal à l'aise en fait, je n'ai pris mon neveu dans mes bras que deux fois depuis qu'il est né....surtout peur de le faire tomber. :lol:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Mars 2010, 23:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2009, 03:07
kitaki a écrit :

Après, il y a aussi le côté phénomène de foire ou A tournés au ridicule qui m'ennuie. Le concept d'homosexualité c'est plus facile à accepter pour les gens (majoritairement S) car ça reste une sexualité (active).


L'homosexualité est encore mal accepter par une majorité de gens sur notre planète. La preuve est qu'elle est encore criminalisée dans une centaine de pays, dont 8 où les homosexuels subissent la peine de mort. L'actuel président de l'Assemblée générale de l'ONU Ali Treki qui est un lybien s'est même prononcé contre la dépénalisation de l'homosexualité dans le monde en affirmant qu'en tant que musulman il trouvait cela innaceptable et critique les pays qui l'on décriminalisé prétextant que ce n'est pas une forme de démocratie :(

De plus l'homophobie est encore très présente dans nos sociétés libérales, les gays et lesbiennes sont plus tolérés mais doivent encore se battrent pour des droits sur le mariage ou l'adoption et de plus 40% des suicides proviennent d'une question d'orientation sexuelle. L'asexualité par contre ne suscite pas dans l'esprit des gens la peur ou le dégout mais plutôt une impression de défaut de fabrication ou de blocage. Il faut faire attention de rester réaliste quand on compare aux homosexuels, un A ne se fera pas battre dans la rue, rejeter par sa famille (enfin j'espère pour vous), perdre son emploi parce qu'il n'a pas envie d'avoir de sexe. :gratte:

Sinon, pour ce qui est du choix de ne pas vouloir d'enfants je suis entièrement d'accord avec vous. :bise:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL