Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 21 Juin 2018, 19:55

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Fév 2014, 23:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Pour ceux que ça intéresseraient, je suis tombée sur cet article :

Marie se dit asexuelle, elle fait l'amour sans pénétration : une vision confuse du sexe

Il fait suite à celui-ci, un témoignage de Marie :

Asexuelle, je n'ai pas de désir pour mon copain : l'amour n'a rien à voir avec le sexe

Sans dire que je suis entièrement d'accord avec le sexologue, ce qui m'interpelle surtout c'est ce que dit Marie dans son témoignage :
Citer :
En effet, je suis toujours vierge, cependant il serait faux de dire que je n’ai aucune sexualité. Il m’arrive régulièrement de pratiquer le sexe oral pour donner du plaisir à mon compagnon, sans aucune demande de sa part bien entendu.

Je sais, je sais, il n'y a pas qu'une seule définition de l'asexualité, mais faire des fellations à son compagnon, sans demande de sa part (donc envie de sa part à elle), et régulièrement en plus (donc envies régulières)... ça ne colle pas trop avec la vision que j'ai de l'asexualité.
Le "a-" est censé être privatif, donc avoir une sexualité régulière et volontaire, et se considérer comme A, je ne trouve pas ça cohérent moi non plus.
Si elle était avec un S, en demande, je me dirais qu'elle y est indifférente et qu'elle le fait effectivement pour lui faire plaisir.
Mais là, si son copain est réellement A, finalement ils pratiquent par envie une sexualité dont ils n'ont pas besoin... Elle est où l'asexualité là-dedans ? :gratte:

Là où j'irais plus loin, c'est que finalement, ça me dérange de voir ce genre de témoignages, avec des personnes qui se définissent A mais qui ont une sexualité volontaire. J'irais même jusqu'à dire qu'à mon sens ça dessert la "communauté" asexuelle. L'asexualité ne peut pas être un concept crédible si les rares personnes qui témoignent pratiquent une forme de sexualité (en l'occurrence orale) par envie...

Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Fév 2014, 00:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2011, 22:18
Localisation : Clermont-Ferrand
Asexualité = absence d'attirance sexuelle pour les autres.
À ne pas confondre avec l'abstinence.
On peut être asexuel et reconnaître à l'autre la possibilité de ressentir du plaisir sexuel. Quand je suis amoureuse j'adore faire plaisir à l'autre. Je lui offre des fleurs, des cadeaux, je lui prépare des bons petits plats, je prends soin de lui... et il m'arrive aussi de lui donner du plaisir sexuel. C'est un plaisir comme un autre. Je ne suis pas une coincé ou une anti-sexe, simplement asexuelle, je n'ai aucun besoin sexuel, aucune attirance, mais j'aime faire plaisir.

_________________
J'ai gardé un cœur d'enfant. Sur mon bureau, dans un bocal de formol.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Fév 2014, 09:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Certes, et tu le fais parce que t'en as envie. Tu as envie d'avoir une sexualité et tu mets cette envie en pratique... C'est ça que je trouve étrange, vous êtes apparemment tous les deux A, et pourtant vous avez quand même une sexualité, donc qu'est-ce qui vous différencie d'un couple S ou hypo ? Le fait de ne pas en avoir besoin ? Mais pratiquer régulièrement par envie, c'est pas si loin que ça du besoin. :gratte:

Et je ne confonds pas asexualité et abstinence (je rappelais simplement que le a- devant sexualité est privatif, si ça ne concorde pas avec la définition "officielle" il aurait fallu choisir un autre mot). Mais je conçois plus facilement que dans un couple A/S, le A puisse avoir une vie sexuelle pour faire plaisir au S, alors que j'ai du mal avec l'idée qu'un couple A/A en ait une. Pour moi un couple A/A avec une vie sexuelle est un couple S. Je ne vois pas l'intérêt ou plutôt la pertinence de se définir comme A quand on a volontairement une vie sexuelle, dans un but de recherche du plaisir, parce que c'est exactement ce que font les S.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Fév 2014, 10:41 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2011, 22:18
Localisation : Clermont-Ferrand
Ça n'est pas parce que tu ne comprends pas que ça n'existe pas ;)
Ce n'est absolument pas un besoin, je ne ressentirai pas de frustration si je ne le fais plus, ça ne mettra pas mon couple en péril, c'est vraiment juste un extra.
Par contre je n'ai aucun désir sexuel, ce qui me met dans l'incapacité de vivre une relation avec un S, car la pénétration m'est difficile. Et c'est cette absence de désir sexuel qui me définit comme asexuelle, pas mes pratiques. Un homosexuel peut bien avoir des relations hétérosexuelles, il restera homosexuel.

_________________
J'ai gardé un cœur d'enfant. Sur mon bureau, dans un bocal de formol.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Fév 2014, 20:43 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Ptite Marie a écrit :
Ça n'est pas parce que tu ne comprends pas que ça n'existe pas ;)

Je n'ai jamais dit ça, le simple fait que tu en parles fait que ça existe. Je n'ai pas non plus dit que je ne comprenais pas, juste que ce n'était pas compatible avec ma vision de l'asexualité.
Ou autrement dit, la case dans laquelle tu mets ton couple n'est pas celle dans laquelle moi je le mets - ce qui n'a aucune importance de toute façon, surtout dans la mesure où ça colle entre vous.

Citer :
Un homosexuel peut bien avoir des relations hétérosexuelles, il restera homosexuel.

Il peut tout aussi bien être bi sans en avoir conscience. :ange:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Fév 2014, 23:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Déc 2009, 22:28
Pour le chirurgien sexologue qui parle dans l'article, Marie n'est peut être pas asexuelle, mais il faut dire que pour lui un asexuel est quelqu'un qui a des organes génitaux inertes (ce n'est pas dit en ces termes mais c'est la traduction du langage scientifique qu'il emploie). :mrgreen:


Une question :
- Est ce possible de ressentir du plaisir à faire quelque chose et de ne pas avoir envie de recommencer ? Personnellement, quand j'ai du plaisir à manger du chocolat je vais avoir envie d'en reprendre si on m'en propose. Je ne vais pas dire "non j'en ai pas envie mais j'en prends parce que ça me fait plaisir". :gratte:

Donc j'ai jamais compris ceux qui disent qu'on peut accéder au plaisir lors d'une relation sexuelle (avec ou sans pénétration) tout en niant avoir envie de recommencer... A moins d'aimer se priver de choses qui nous procure du plaisir ? :gratte:

Dans ce cas, l'affirmation "asexualité = pas d'attirance sexuelle" est difficile à expliquer à un sexologue qui veut valider notre asexualité par imagerie magnétique de notre cerveau pour vérifier l'absence totale de stimuli et d'excitation... surtout si on ressent du plaisir sexuel pendant l'acte.
Là on lui dit quoi sur Aven ? On lui dit qu'on peut ressentir du plaisir sexuel mais sans avoir envie de recommencer tout en ayant pas d'attirance sexuelle pour autrui car le désir sexuel et l'attirance sexuelle c'est pas la même chose (propos volontairement confus). Bref on est d'accord, nos arguments (ceux d'Aven en fait) ne veulent rien dire.

C'est pour ça que j'ai toujours préféré la définition qui se trouve sur l'entête de notre forum à nous. :D

Citer :
On peut être asexuel et reconnaître à l'autre la possibilité de ressentir du plaisir sexuel. Quand je suis amoureuse j'adore faire plaisir à l'autre. Je lui offre des fleurs, des cadeaux, je lui prépare des bons petits plats, je prends soin de lui... et il m'arrive aussi de lui donner du plaisir sexuel. C'est un plaisir comme un autre. Je ne suis pas une coincé ou une anti-sexe, simplement asexuelle, je n'ai aucun besoin sexuel, aucune attirance, mais j'aime faire plaisir.

Donc là je comprends la remarque de Kitaki : si l'un ou l'autre le fait par plaisir, alors l'un ou l'autre est susceptible d'être perçu comme non asexuel.

Personnellement, si j'étais en couple A, j'en profiterai pour ne pas le faire, mais ça n'engage que moi. :D
Et là encore ça n'engage que moi, mais je ne me considèrerai plus comme asexuel si ma partenaire me faisait des fellations qui me procurent du plaisir. :respect:

C'est d'ailleurs pour ça que je ne me considère pas totalement asexuel car je n'ai pas assez d'expérience : avec une partenaire très patiente et dont je serai amoureux, rien ne me dit que je serai pas capable d'apprécier l'acte. Et le jour où j'aurai régulièrement du plaisir lors de l'acte sexuel, je ne me considèrerai plus comme asexuel, un point c'est tout. C'est un positionnement personnel mais c'es un positionnement honnête.
Je ne serai pas aussi extrême que le sexologue en question qui dit que le cerveau ne doit recevoir absolument aucun stimuli, je serais quand même plus nuancé, mais j'irai pas me chercher des excuses en me disant que je suis quand même asexuel malgré le plaisir ressenti avec ma partenaire juste parce que je n'ai pas spécialement envie de recommencer.

Cela dit, je n'empêcherai pas ceux qui pensent le contraire de continuer à se revendiquer asexuel, mais alors dans ce cas, ils devraient au moins avoir l'honnêteté de revendiquer la définition de notre forum (pas besoin de recommencer) plutôt que celle d'aven (pas d'attirance sexuelle) :respect:

(Ce n'est pas contre toi Marie, je me pose plus de questions pour ton compagnon par contre.)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Fév 2014, 20:14 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Hum, hum.
Je suis à peu près du même avis que Kitaki et Alic, le fait de lire ou entendre "je suis en couple "A" " alors que d'une certaine façon, il y a des relations liées au sexe, cela brouille un peu le message. Mais quel message ?

D'une part, certains se reconnaissent comme asexuel(les), car n'éprouvant pas le besoin, l'envie, l'attirance de vivre une relation liée au sexe. On va dire que c'est la version "sans nuance". L'asexualité, c'est ça point.
A partir du moment, où il y aurait une relation qui fait intervenir le sexe, il ne serait plus question d'asexualité.

D'autre part, certains se reconaissent comme asexuel(les) à l'image de Marie, mais en vivant une relation qui fait intervenir le sexe, parfois, mais ce n'est pas une "obligation" pour être ensemble. L'asexualité devient un peu synonyme (dans ce cas) de relation sans "pénétration".

Qu'on se place d'un côté ou l'autre, le message sera brouillé, car l'asexualité n'est pas vue de la même façon.
L'essentiel est que chacun se retrouve dans l'une de ces définitions. Et donc, le message doit tenir compte de ça.
La visibilité de l'asexualité n'a finalement que ce mérite, celui de mettre en "lumière" ces 2 nuances, même si on peut être mal à l'aise avec la version de Marie.
Chaque couple est libre de vivre comme il l'entend sans devoir se conformer à un modèle érigé en "norme" .
Quelque part, je trouve "triste" ou "navrant" que certains aient eu besoin de croiser le chemin de l'asexualité, pour trouver un équilibre dans une relation, disons pas complètement platonique. Mais tant mieux !! mille fois tant mieux !!

Mais comme le rappelle, Kitaki et Alic, il ne faut pas oublier que l'asexualité, cela peut être vue différement. A moins que ce message là soit si difficile à émettre, à entendre, à faire passer...encore. A quand un couple ainsi ?? :gratte: qui brouillera le message dans l'autre sens :D


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Fév 2014, 21:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Tifenn a écrit :
La visibilité de l'asexualité n'a finalement que ce mérite, celui de mettre en "lumière" ces 2 nuances, même si on peut être mal à l'aise avec la version de Marie.

Justement, la 1ère n'est pas du tout mise en valeur. Si vous avez des exemples de couples dont les 2 membres se définissent A et qui n'ont aucune relation sexuelle, n'hésitez pas à les partager parce que de mon côté je n'en vois aucun.

Je commence même sérieusement à me demander si le concept du couple A tel que je le perçois (en résumé, amour platonique) existe réellement.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Fév 2014, 12:57 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
Eh oui, cest ce que je voulais dire Kitaki.
L'asexualité a plusieurs nuances, ok mais sa définition première n'est representée par aucun couple jusqu'à maintenant, du moins visible :zen:
Cela viendra peut-être un jour.... :roll:, mais cela n'empêche pas sans doute des couples de la vivrent comme toi, tu la ressens (ou moi, ou Alic ou d'autres)...

En ce qui me concerne, j'ai lu des témoignages dans ce sens, dont je vous ai fait partager la "visibilité" dans le forum dédié aux articles. Cela me convient et tant pis, si d'autres couples voient en l'asexualité autre chose que ce que j'y vois. Le plus important est d'en parler (tout le monde n'est pas prêt à "parler" de sa vie intime, dans les médias) et nous sommes libres de "piocher" dans différents articles ce qui nous correspond le plus, non ?

Je te ressemble Kitaki, et promis, si un jour, je suis en amour avec un "A", peut-être que je serais tentée d'en parler..... dans 30 ans, pour dire "oui, :best: ça existe !!!" . Au moins, je (nous) serons crédibles :respect: :P


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Mars 2014, 11:13 
Hors-ligne

Inscription : 15 Mars 2014, 11:10
Bonjour,

L'article est intéressant. Mais le fait qu'elle donne du plaisir sexuel à son compagnon ne veut pas dire quelle prend du plaisir. Elle reconnait simplement les besoins de son compagnon et se force à satisfaire ses besoins ou alors son couple serait probablement en danger.


Dernière édition par sonia15588 le 27 Juin 2014, 13:20, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL