Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 26 Fév 2018, 05:35

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Pensez-vous que les forums internet favorisent la liberté d'expression ?
1) Oui, c'est sûr. 27%  27%  [ 3 ]
2) Ca dépend des sujets. 36%  36%  [ 4 ]
3) Non, pas vraiment par rapport à des discussions en face à face. 27%  27%  [ 3 ]
4) Non, c'est même le contraire. 9%  9%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 11
Auteur Message
Message Publié : 22 Mars 2014, 19:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Oui, et, je ne peux pas faire ça ? Je suis partie et de retour j'ai trouvé plein de messages. Donc j'ai utilisé "éditer" (merci Aven de me l'avoir appris !) pour tout mettre dans un seul message. Fallait pas faire comme ça ?

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Mars 2014, 23:30 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
J'ai voté 2, car comme le dit Bri (je crois), sur un forum, je me mets des limites (je reste dans le vague. J'imagine que quelqu'un que je connais famille-amis soit visiteur et tous mes écrits feront en sorte que je sois "incognito")

Maintenant j'adore l'expression écrite, donc tapoter sur mon clavier, c'est fait pour moi. Comme le dit Lamanon, je commence des échanges "virtuels" qui pour certains se sont prolongés en réel et c'est top !
Mais je n'oublie jamais que c'est du virtuel, et autant je vais prendre part à une discussion, exprimer mon point de vue, prendre plaisir à échanger, blaguer, participer à des petits jeux d'humour entre membres mais autant quand ça vire à des à histoires (comme hélas, on assiste un peu depuis quelques temps), ça ne m'intéresse plus ou pas.
En tant que membre lambda, je m'en fiche un peu et zappe les topics qui ne m'apportent rien.
Mais, il se trouve que je suis très attachée à ce petit forum, car je fais partie de ceux qui l'ont crée et parfois, même si je reste neutre, je suis consternée de voir comment des discussions peuvent s'emballer entre personnes qui ne se sont jamais vues :o:

Enfin, je suis carrément outrée ou choquée de voir les commentaires sur certains sites d'infos, la méchanceté en liberté de ceux qui se croient tout permis, parce qu'ils sont cachés derrière leurs écrans. Mais là, je m'éloigne du sondage car il s'agit de liberté d'expression sur un forum :hausse:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Mars 2014, 00:40 
Hors-ligne

Inscription : 14 Fév 2012, 11:54
Localisation : midi pyrennees
Citer :
Pensez-vous que les forums internet favorisent la liberté d'expression ?


En apparence le net est l'un des derniers endroit de liberté ,
mais faut pas oublier que tous nos écrits sont systématiquement " fliqués "
et ces écrits peuvent se retourner contre leurs auteurs :(

Communiquer par nos écrits , cachés derrière nos écrans , a un coté froid , sans sentiments ,presque inhumain
de plus en absence d'expression de voix , de gestuel , d'intonation , de regards ...
ces écrits sont souvent mal interprétés par nos lecteurs et peuvent créer des confusions

Cette question restera sans raiponce , il est dit que ma liberté d'expression s'arrête là
ou elle empiète sur le bien être de mon voisin

Alors où est la liberté d'expression là dedans ?



Bon vu l'heure , je ne suis pas sur de bien m'expliquer :confus :confus :confus

_________________
L' Amour ce n'est pas aimer le corps mais charmer l'âme ...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Mars 2014, 03:28 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mars 2014, 14:28
Citer :
Communiquer par nos écrits , cachés derrière nos écrans , a un coté froid , sans sentiments ,presque inhumain
de plus en absence d'expression de voix , de gestuel , d'intonation , de regards ...
ces écrits sont souvent mal interprétés par nos lecteurs et peuvent créer des confusions
Oui, on est plusieurs à l'avoir écrit ;)
Citer :
Bon vu l'heure , je ne suis pas sur de bien m'expliquer..
Surtout si t'as commencé l'apéro vers 18H00 :mrgreen:

_________________
<< Erotique toujours, pornocrate jamais.. >>

"La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance."

Maitre yoda


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Mars 2014, 22:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2012, 00:55
Hm je pense qu'il me faudrait une réponse entre la 2 et la 3 (bon, même avec pleins de nuances, il faudrait toujours des nuances en plus). Je dirais qu'internet n'est ni favorable ni défavorable... Peut-être pourrait-on la considérer comme un complément à la discussion en face-à-face.

Personnellement, j'affectionne particulièrement internet et les forums car ils permettent:
1) de laisser le temps de relire les propos et de réfléchir aux siens, ce qui est bien pratique pour bien se faire comprendre et ne pas faire d'erreur j'ai dû passer une bonne heure sur ce message...
Certes il y a quelques contraintes, évoquées plus haut: tout le monde peut nous lire*, les propos peuvent être mal interprétés, on n'a pas les intonations, etc. Mais du moment où l'on fait attention à tout ça, il n'y a pas de problème. Je n'ai jamais eu de souci pour me faire comprendre, et si j'ai eu des petits soucis parfois pour comprendre, cela a été vite réglé en expliquant bien la chose. De tout façon, même en face-à-face il peut y avoir des souci de compréhension. Et je trouve que les smileys aident bien à nuancer, même s'ils peuvent être interprétés différemment aussi, et empêchent le côté "froid, sans sentiment" dont parle nikola.

2) de rencontrer des gens qui nous correspondent. Dans la "vraie vie", on évolue avec notre entourage et, si je puis dire, on n'a pas vraiment le choix des relations. Avec les forums, on fait la connaissance des gens qui ont les mêmes intérêts, les mêmes caractéristiques que nous, et donc on peut nouer un lien plus fort. Ce qui permet des échanges plus intimes qu'avec un simple ami. D'ailleurs je ne sais pas vous, mais il y a pleins de choses dont je n'ose pas parler à mon entourage, mais dont j'arrive à discuter avec des amis rencontrés sur internet (rassurez-vous, ce n'est pas non plus parce qu'on est des amis virtuels que je balance toute ma vie privée sans faire attention :roll: ). Et on peut même éviter les personnes que l'on apprécie guère, tandis que dehors, on peut tomber sur eux et se trouver bien embêtés.

Si le face-à-face permet de nuancer avec des intonations, des gestes, etc., le virtuel a aussi ses nuances que l'on ne peut utiliser en vrai: tout ce qui est ponctuation (parenthèses, étoiles,...) et même les smileys, qui sont souvent impossibles à reproduire, ou en tout cas ça ne donneraient pas le même effet (prenez ceux-ci comme exemple: :zen: :twisted: :confus :? )
Les discussions sont de toute manière différentes en face-à-face et sur internet; même si l'on discute avec la même personne, on peut avoir un ressenti très différent.

* à ce propos, cela ne s'applique pas dans tous les cas. Déjà, il y a moyen de bloquer les visiteurs ou un type de membres sur les forums. De plus, il y a des manières de communiquer entre 2 personnes seulement, comme les MP ou les chat, et même extérieurement avec skype. Cela permet de nous "lâcher" un peu plus.

Voilà, ce que je veux dire c'est que discussion virtuel ou en face-à-face, il y a des inconvénients comme des avantages et que ça ne s'utilise pas de la même manière. Chacun peut avoir sa préférence.
J'espère avoir été claire parce que c'est tout brouillon dans ma tête :gratte:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Mars 2014, 00:26 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Oui, c'est très clair, et je suis d'accord avec toi. :respect:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Mars 2014, 06:35 
Hors-ligne

Inscription : 16 Fév 2014, 14:37
je pense que la langue française est suffisamment riche pour arriver a ressentir de l'humanité , de la compassion , de la chaleur humaine a travers les écris , et la personne qui dans la vie est généralement "froide , distante , sur la réserve , fera passer tout cela aussi (inconsciemment sans doute)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Mars 2014, 11:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
ou aussi consciemment et même volontairement.

Je rejoins un peu Nikola aussi. Internet induit une forme d'échange basé sur le zapping, l'individualisme, et une façon (pas toujours) de vouloir se montrer plus que de s'intéresser aux autres.
En face à face, on ne zappe pas, on s'adapte et de ce fait on prend en considération son interlocuteur, on peut difficilement en faire abstraction alors que sur le net oui. L'anonymat y est pour beaucoup. Quelqu'un a écrit sur ce forum qu'il/elle se nous connaît pas après tout, donc il/elle s'en fout. C'est très vrai. Bien qu'en apparence on se sente tous plus ou moins plus libre de livrer des choses qu'on ne dirait pas forcément en vrai, ou en tout cas pas à des personnes qu'on connaît aussi peu qu'ici, en réalité, cela ne créé pas forcément un lien car ce n'est pas une confidence à une ou des personnes, mais plus comme si chacun on écrivait dans un journal intime. Il faut ensuite passer à la réalité (tel, se rencontrer) pour que le lien apparaisse.
Pour moi, ce n'est pas à comparer avec une correspondance épistolaire classique, car là on ne zappe pas, on communique de personne à personne en se prenant en compte mutuellement et cela parce qu'il y a un lien. Ce type d'échange favorise l'entretien d'un lien.
D'ailleurs, on voit que l'utilisation d'un forum se fait souvent sur une période qui prend fin dès que la motivation n'est plus importante, dès que le but de la démarche a été satisfait. C'est-à-dire que pour ce qui nous concerne, ce sera trouver un soutien (comme on parle à un psy, le retour n'est pas important, c'est la parole libérée qui l'est), trouver des réponses concrètes à travers des exemples similaires ou des explications. La plupart n'utilisent plus du tout le forum une fois ces motivations satisfaites. Cela veut dire que le lien n'est pas la motivation, mais qu'il n'apparaît pas non plus en cours de route, et donc ne devient pas la motivation à rester.
Il y a donc un côté factice aux échanges. On peut sembler proche et complice alors qu'en réalité ce n'est qu'une affaire de circonstance momentanée, et pas ce qui démontre qu'il y a du lien.
De plus, l'anonymat oblige à une interprétation des échanges sur la bases d'idées qu'on se fait, et non d'une réalité qu'on observe, qu'on ressent, ou qu'on connaît déjà. Donc la perception de l'autre se fait bien plus par le filtre des lieux communs, des préjugés, des cases et autres étiquettes généralistes, que dans un échange en face à face, même si déjà en face à face c'est assez fréquent que les gens fonctionnent ainsi.
Pour ma part, je suis grande utilisatrice d'internet depuis longtemps en tant que source d'informations en tout genre, mais très faible utilisatrice d'internet pour son aspect social (qui pour moi ne l'est pas). Je ne suis pas du tout intéressée par FB, pour savoir très bien comment ça fonctionne, pas par ignorance. Je ne suis pas intéressée par les commentaires sous forme de tweet, qui déforment à mon sens la valeur de l'échange et de l'information à cause d'une extrême simplification rendue obligatoire par la forme très courte. Cela détourne vers une forme d'échange qui privilégie le bon mot, au lieu du sens profond et de la réflexion. J'utilise essentiellement ce forum pour ce qui est des forums, et par le passé un autre similaire (passé qui a prit fin il y a peu et qui remonte au départ à un an et deux mois), et je vais surveiller l'info sur un forum en lien avec mon métier. C'est-à-dire que je n'y suis pas inscrite, mais que j'y trouve des infos qu'on ne peut trouver ailleurs. Je vais de la même manière parcourir des forums en lien avec mes centre d'intérêt (jardinage, art, cuisine, infos pratiques...) juste dans le but de chercher des infos sous la forme de retours d'expérience que je confronte aux infos "officielles", comme valeur d'avis, de preuve d'efficacité par l'expérience.
Je ne participe pas ici en parlant de sujets divers et variés parce que je n'ai pas l'occasion de parler de ces sujets "en vrai" (sauf l'asexualité), mais parce que je me comporte comme dans le vrai dialogue en face à face. Sauf que je constate que je dois ici me limiter, qu'il y a une part de politiquement correct qui n'existe pas pour moi en vrai (sauf dans certains contextes comme le travail), qu'il y a aussi l'absence de lien qui fait que je vais être moins portée à dire ce que je pense complètement ou sur tout.
Pour finir, ce n'est pas internet mais cela se rejoint un peu dans ce que je dis. La génération juste un peu plus jeune que moi fait un usage très conséquent du sms. Je me rappelle d'une jeune prof stagiaire (21/23 ans maxi donc) qui avait une moyenne de sms mensuelle de 700 soit au moins 30 à 50 par jour d'après elle. C'est la moyenne qui est relevée par les études sur l'usage des sms par les ados. Et en fait, ce surnombre d'échanges n'induit en rien un meilleur échange, ni une plus grande intimité, ni une plus grande liberté d'expression.
Il y a parfois beaucoup de choses qui passent par le non-verbal (ça a été dit ici je ne sais plus par qui mais c'est bien vrai). Et je pense que plus on s'échine à multiplier les échanges, plus en fait cela démontre une forme de difficulté à communiquer l'essentiel, le plus vrai, le plus sincère. Ces échanges nombreux restent très superficiels, et ne permettent pas d'intensifier des échanges plus intimes, ou plus réfléchis. C'est une réflexion, pas un jugement.

Pour ce qui est de la communication non-verbale, qu'avons-nous de plus qu'eux ?
https://www.youtube.com/watch?v=VEQXeLjY9ak

et aussi :
http://www.marketing-non-marchand.ch/10 ... fferente__

et pour ceux que l'explication un peu plus poussée des mécanismes de la communication intéressent :
http://www.cedip.equipement.gouv.fr/IMG ... 2512de.pdf
Tout message suppose un émetteur et un récepteur. Comme dans le jeu du téléphone arabe, le message initial peut être différent du message reçu.
Quelques unes des raisons sont ici :
"Tout individu qui communique est directement impliqué dans la situation de communication. Il est engagé à travers sa personnalité, son système de besoins et de motivations, ceux-ci pouvant être explicites, implicites, conscients ou non."
"Mécanismes projectifs :
Ils visent à attribuer à autrui des pensées ou des sentiments qui sont en fait éprouvés par le sujet lui-même.
Ils peuvent prendre deux formes principales :
- Assimiler la pensée d'autrui à la sienne : "Je prête à l'autre mes propres sentiments", comme s'il était "semblable à moi". Il s'agit d'un des principaux obstacles à la communication, reposant sur l'illusion d'une coïncidence entre l'autre et moi.
- Attribuer à l'autre des opinions ou des sentiments susceptibles de justifier mes propres opinions ou sentiments à son égard.
Ex: Je suis hostile à quelqu'un et je lui attribue des actions, des comportements qui prouvent son hostilité envers moi.
Ce mécanisme constitue un système d'interprétation des comportements d'autrui, me permettant de conforter mon propre système de référence.
- Mécanismes de défense :
Ils visent au maintien de l'équilibre interne de l'individu ou du groupe. Si un élément de la situation menace de bouleverser cet équilibre interne (portant sur les croyances, les attitudes, les opinions), des mécanismes apparaissent pour tenter de restaurer le système antérieur d'opinions/attitudes. Les mécanismes de défense peuvent prendre différentes formes :
- La scotomisation (non perception) :
Elle consiste pour un individu à ne pas percevoir, ne pas entendre, ne pas enregistrer les éléments qui ne correspondent pas à son système de référence.
- La mémoire sélective.
Proche de la scotomisation, elle consiste à ne retenir que les éléments qui sont en conformité avec le système de référence de l'individu considéré.
- L'interprétation (transformation) :
Elle transforme les éléments perçus pour les remettre en conformité avec le système de référence de l'individu. Ex: La rationalisation.
- La remise en cause de l'autorité de la source :
Seule possibilité restante pour permettre le "rééquilibrage" : La contestation de l'autorité, de la bonne foi ou de la compétence de celui qui a produit l'information rend possible l'élimination de cette information
- Le déplacement :
Il consiste à modifier les données de la situation réelle en attribuant à un autre objet les motifs du déséquilibre.
- le système de représentation :
Selon Serge MOSCOVICI, il n'existe pas de coupure entre l'univers intérieur et extérieur d'un individu : sujet et objet ne sont pas distincts. Le sujet ne réagit pas au stimulus tel qu'il est, mais à un stimulus déjà reconstruit en fonction de la relation que le sujet entretient avec l'objet. Il n'y a donc pas de réalité objective, mais une réalité représentée.
Ceci implique que :
- Toute réalité va être appropriée, reconstruite,
- Les individus réagissent non pas à la réalité, mais à la représentation qu'ils en ont.
Cette reconstruction de la réalité est déterminée par deux types de facteurs : Des facteurs sociologiques (liés au contexte) et des facteurs psychologiques (liés à l'histoire personnelle du sujet).
Dans toute situation de communication, c'est la représentation de cette situation qui détermine le comportement des individus.
- Représentation d'autrui :
C'est l'image que je me fais de l'autre : ses caractéristiques psychologiques d'une part, sociales (son statut) d'autre part. Cette représentation de l'autre joue un rôle déterminant dans la communication, relativement aux types d'attitudes ainsi qu'aux codes et supports utilisés.
L'inadéquation entre la représentation de l'autre et ce qu'il est réellement est une cause importante de dysfonctionnement dans la communication.

Pour conclure sur cette présentation simplifiée du concept de représentation, nous soulignerons les points suivants :
● Pour appréhender une situation de communication, il est nécessaire de prendre en compte les représentations de l'autre.
● Pour traiter le dysfonctionnement de la communication, il est nécessaire de prendre en compte l'existence de deux représentations contradictoires de la même situation.
● Pour qu'il y ait communication et compréhension, il doit nécessairement exister un minimum de représentations communes."

Bien entendu, la liberté d'expression est elle-même liée à tout ceci.

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Mars 2014, 21:43 
Hors-ligne

Inscription : 29 Mars 2014, 18:41
pour avoir certaines infos, le net, c'est pas mal !
pour avoir du lien social, c'est plus difficile. J'ai du mal à communiquer vraiment lorsque je ne vois pas les gens. ( je n'ai pas encore de webcam !!!)

Par contre, pour pouvoir partager sur des choses très intimes, le côté anonyme me convient parfaitement.

Ensuite, je trouve que sur les réseaux sociaux, en général, le respect n'est pas de mise ! C'est si facile d'envoyer des méchanceté à des inconnus simplement parce que la journée s'est mal déroulée ( je pense à YouTube ).

Quant à FB, il faut faire très attention. Quand je connais la personne, ça va. je sis ce qu'elle vaut et on partage les mêmes infos ou on s'échange des infos sur nos intérêts communs; Mais ça s'arrête là ! En plus, bonjour le piratage !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL