Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 16 Août 2018, 15:39

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

L'école vous a-t-elle donné confiance en vous ?
1) Pas du tout, elle vous a fait perdre confiance. 47%  47%  [ 7 ]
2) Cela a parfois été difficile, mais cela n'a jamais atteint votre confiance en vous. 27%  27%  [ 4 ]
3) Vous avez toujours été serein, l'école n'y a rien changé. 13%  13%  [ 2 ]
4) L'école vous a donné confiance en vous, vous a permis de dépasser des obstacles extérieurs (famille, etc) 13%  13%  [ 2 ]
Nombre total de votes : 15
Auteur Message
 Sujet du message : Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 11:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Certains psychologues qui s'intéressent de près à l'éducation à l'école ont défini la notion de "secure". Se sentir sécurisé lorsqu'on apprend jouerait sur notre capacité à apprendre. C'est un peu lié au mécanisme de la récompense. D'un point de vue cognitif, un enfant a besoin de se sentir rassuré, sécurisé, et dans ce cas son cerveau est dans de bonnes dispositions pour accepter ce qui va inévitablement avec tout apprentissage : la difficulté, le fait de ne pas savoir, l'hésitation, l'échec. C'est pourquoi il revient à l'enseignant, surtout en primaire, de construire son cours en établissant les conditions de la sécurité psychologique.
Cela passe par le fait d'être très clair et précis dans la demande faite à l'élève, cela passe par la décomposition des étapes pour atteindre les objectifs, cela passe aussi par les encouragements.

Et vous, si vous vous remémorez votre expérience de l'école, estimez-vous qu'elle vous a permis de construire une certaine estime de vous, un sentiment de sécurité, ou au contraire comme on l'entend parfois, pensez-vous avoir été cassé par le système scolaire ?

Moi c'est 4. Sûrement c'est de là que vient ma "vocation" à vouloir à mon tour transmettre :)

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 12:19 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
:oops: Moi c'est 1, et en beauté ! Période à laquelle je préfère ne plus penser ! :twisted:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 12:28 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
:bise: d'une prof
Considère ça comme une petite réparation :mrgreen:

La question que je me pose concernant les personnes qui répondent comme toi, c'est justement de savoir si ça vient de toi, ou si ça vient de l'école/ de l'enseignant. Ce que j'ai écrit plus haut correspond à des recherches en psy relativement récentes (10 ans environ). Certains jeunes profs sont très à la page avec ça, d'autres moins. Certains "anciens sont ouverts à ça, d'autres pas du tout. L'éducation a énormément évolué comme on le sait. Et il est vrai que suivant votre âge et suivant les enseignants que vous avez eu, vous pouvez avoir eu des expériences radicalement différentes...oui je sais il paraît que l'Ecole est la même pour tous :roll: Mais ne soyons pas hypocrites, hein !
Mais ça peut venir de l'élève lui-même, de sa personnalité (voir l'article sur les personnalités créatives, dans le sujet "talents" posté par Mee-Yung).
Est-ce qu'il y a des élèves inadaptés à l'école, ou est-ce qu'il y a de mauvais enseignants qui ont gâché la scolarité de certains élèves ? Et si ça vient de l'élève, qu'est-ce qui fait qu'il est inadapté à l'école, ou si on veut inverser le problème, que l'école ne sait pas s'adapter à ce type d'élèves ...? Question qui m'intéresse de près :)
La formation enseignante, qu'elle soit initiale ou continue, est largement défaillante dans ces domaines, ce qui est choquant car c'est pourtant fondamental. Moi je serais la première intéressée à apprendre sur ce sujet :)

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2012, 00:55
J'ai voté 1, je n'ai jamais vraiment aimé l'école, et aurais préféré être scolarisée à la maison (ce qui est arrivé un peu trop tard, malheureusement).
Mais le souci ne vient pas des profs, j'ai eu la chance de tomber sur de bons enseignants. Le souci, c'était... eh bien, tout le reste :lol:

J'ai la particularité de cumuler une certaine précocité et des soucis de santé, qui font que l'école n'est pas du tout adapté à mon cas, ce que malheureusement nous n'avons remarqué qu'au niveau du lycée. J'ai toujours eu du mal à me lever pour aller à l'école toute la journée, supporter des camarades insupportables, et revenir exténuée pour faire mes devoirs...
Mais je n'ai pas que de mauvais souvenirs heureusement; je me suis fait quelques ami(e)s, et j'étais souvent intéressée par les cours donnés.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:16 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Là je ne sais pas trop quoi voter, rien ne correspond vraiment à ma situation :gratte:

Honnêtement, j'ai pratiquement pas de souvenirs précis des cours reçus en primaire et encore moins de la maternelle. A cette époque j'étais très bonne élève, mais je ne me posais pas de questions sur l'intérêt d'étudier, je le faisais parce qu'il fallait le faire, sans trop faire d'efforts d'ailleurs, et aussi par un excès de fierté personnelle... Ne pas être dans les 3 premiers m'aurait vexée :mrgreen:

Au collège, ça a été pareil jusqu'en 5ème, mais à partir de la 4ème j'ai commencé à basculer du côté obscur de la force : mon désintérêt a pris le dessus. Je fais partie de ceux qui ont besoin d'apprendre des choses utiles, des choses qui me serviront. Ca ne signifie pas que je n'ai pas une foule d'informations totalement inutiles dans ma tête, mais apprendre par coeur les dates "importantes" de l'histoire, connaître des formules mathématiques et les appliquer, chercher les intentions cachées de l'auteur d'un texte du XIXème... non. Je m'en fous.

Concernant l'estime de soi, j'ai toujours été abasourdie devant les commentaires et les jugements des profs : "grandes capacités, fera de longues études"... Hahaha raté. Ils croient connaître un élève à travers ce qu'ils en voient en classe, à travers ses devoirs, ses notes, mais on ne se résume pas qu'à ça. Bien sûr que j'aurais pu faire de longues études. Mais je n'en ai jamais eu envie.
On m'a poussée à faire des études générales et au final je n'ai jamais vraiment su quoi faire. J'aurais préféré qu'on m'aide à trouver un domaine qui me plaise.

En bref, j'ai toléré l'école parce que j'y étais bien entourée, j'ai toujours eu beaucoup de potes (même si évidemment j'ai eu quelques conflits avec d'autres), mais ce n'est pas ce qui a forgé ma personnalité. Ou alors uniquement en ce qui concerne les relations humaines, mais rien à voir avec les profs et leurs cours.
L'école n'était pas et n'est toujours pas adaptée aux élèves qui ont besoin de concret, d'utilité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
Normalement, un enfant précoce, et qui visiblement s'ennuie à l'école, doit être "repéré" par les enseignants, c'est un de leur rôles. Ensuite il doit en parler à la psy scolaire, ou s'il n'y en a pas, à l'infirmière. Il y a des tests à réaliser, qui sont proposés aux parents avec leur accord. Donc il n'est pas normal que personne ne se soit pas inquiété de ton cas avant le lycée :)
Je crois que si l'EN avait des moyens, et moins d'immobilisme, on pourrait prendre en compte des élèves comme toi. On sait déjà s'occuper des élèves en difficulté car en retard cognitif, ou ayant d'autres types de problèmes. Donc on doit pouvoir s'intéresser au cas des surdoués. On en parle beaucoup déjà, mais on ne fait rien d'autre que dire aux enseignants d'adapter leur cours, au sein de la classe (sans les former !). Or comme tu le dis, ce n'est pas le contenu du cours uniquement, mais le reste :)

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:20 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2013, 14:46
kitaki a écrit :
A cette époque j'étais très bonne élève, mais je ne me posais pas de questions sur l'intérêt d'étudier, je le faisais parce qu'il fallait le faire, sans trop faire d'efforts d'ailleurs, et aussi par un excès de fierté personnelle... Ne pas être dans les 3 premiers m'aurait vexée :mrgreen:


Mais si, c'est clair :) Tu as toujours été sereine, et l'école n'y a rien changé. Donc 3 ;)

kitaki a écrit :
Au collège, ça a été pareil jusqu'en 5ème, mais à partir de la 4ème j'ai commencé à basculer du côté obscur de la force : mon désintérêt a pris le dessus.


Classique !! Moi qui enseigne au collège, je le vois tout le temps :lol: Je suppose que ça correspond au passage de l'enfance à l'adolescence :)

kitaki a écrit :
j'ai toujours été abasourdie devant les commentaires et les jugements des profs : "grandes capacités, fera de longues études"...


Oui alors je crois que t'es tombée sur la vieille école... normalement un prof ne doit pas émettre de jugement, mais une appréciation. Grande nuance ! Quant à faire de la voyance, c'est juste ridicule ;)

kitaki a écrit :
On m'a poussée à faire des études générales et au final je n'ai jamais vraiment su quoi faire. J'aurais préféré qu'on m'aide à trouver un domaine qui me plaise.


Oui c'est vrai que l'orientation par défaut à encore la côte. Tu es bon, tu vas en générale, tu n'as pas le niveau, c'est lycée pro voire apprentissage.
Une vision très dommageable. Moi j'ai enseigné en lycée pro aussi, et j'ai vu ce que de mauvaises orientations donnent. Sans parler des élèves qui sont réorientés en fin de seconde générale.
Mais ce système est parfois plus entretenu par les parents que par les profs.

kitaki a écrit :
L'école n'était pas et n'est toujours pas adaptée aux élèves qui ont besoin de concret, d'utilité.


Je ne suis pas d'accord. L'école c'est aussi les voies professionnelles, et là c'est que concret. Pour l'enseignement général, c'est aux enseignants de mieux faire ressortir leurs objectifs d'apprentissage afin que les élèves ne trouvent pas tout cela inutile. On peut ne pas être très porté sur l'histoire ou la littérature, mais de là à ne pas voir l'utilité c'est autre chose encore, et le résultats d'un apprentissage qui ne sait pas donner du sens.
Pour parler de moi, j'enseigne une matière "particulièrement inutile" aux yeux de certains. J'ai démarré en entendant souvent cette rengaine de la bouche de mes élèves. Puis en réfléchissant, j'ai peu à peu adapté ma façon de faire pour que le sens soit visible. Et je dois dire que je n'ai plus ce problème. Mes élèves ne sont pas tous des artistes en herbe, cependant je n'ai plus droit à des moue d'ennui et à des "De toute façon ça sert à quoi ?" :)

_________________
Quiconque juge se place au-dessus des autres, est un faible par la pensée.
Le monde est complexe, il n'existe pas de réponses simples.
Aujourd'hui chacun revendique son avis sur tout. C'est l'expression de l'égo, pas de l'intelligence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:38 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
ewe a écrit :
Normalement, un enfant précoce, et qui visiblement s'ennuie à l'école, doit être "repéré" par les enseignants, c'est un de leur rôles. Ensuite il doit en parler à la psy scolaire, ou s'il n'y en a pas, à l'infirmière. Il y a des tests à réaliser, qui sont proposés aux parents avec leur accord. Donc il n'est pas normal que personne ne se soit pas inquiété de ton cas avant le lycée :)


:oui: c'est exactement mon cas ! J'en ai vu des psy ! Mais, cela a dû évoluer depuis, mais lorsque j'étais à l'école, on ne savait pas vraiment gérer les "têtes d' :idea: " :mrgreen: Les médias ne s'y intéressaient pas, donc, mes parents étaient un peu dépassés et croyaient en ce que les enseignants disaient...

je me suis donc fait principalement en autodidacte... :oops:

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 14:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2012, 00:55
ewe a écrit :
Normalement, un enfant précoce, et qui visiblement s'ennuie à l'école, doit être "repéré" par les enseignants, c'est un de leur rôles. Ensuite il doit en parler à la psy scolaire, ou s'il n'y en a pas, à l'infirmière. Il y a des tests à réaliser, qui sont proposés aux parents avec leur accord. Donc il n'est pas normal que personne ne se soit pas inquiété de ton cas avant le lycée :)

Ils n'avaient pas de quoi s'inquiéter: je ne m'ennuyais pas à l'école, au contraire j'adorais recopier les cours ou faire des exercices de maths... J'étais bonne élève, donc aucun souci particulier vis-à-vis des profs ou des cours.
Non, ma précocité me gênait plutôt au niveau des autres élèves, au niveau de ma sensibilité. Je vous passe un lien d'un interview récent d'un enfant "surdoué" qui explique étonnement bien, beaucoup mieux que moi en tout cas: http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/l-enfa ... 75191.html (bien sûr je n'ai pas eu la même expérience exactement, mais je me retrouve dans pas mal de ce qu'il raconte).
Et j'ai pas mal refoulé ma peine, aujourd'hui encore d'ailleurs, et à l'époque je ne voyais même pas que je souffrais je crois. Je l'ai compris assez récemment; depuis que je ne suis plus à l'école, je respire enfin et je vois mieux ce qu'il se passait ^^

Par ailleurs, j'avais été testé petite par un psy, ce pourquoi je sais que je suis au-dessus de la moyenne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Education et sécurité
Message Publié : 11 Mars 2014, 15:32 
Hors-ligne
Membre fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:34
Shiroi-chan a écrit :
Et j'ai pas mal refoulé ma peine, aujourd'hui encore d'ailleurs, et à l'époque je ne voyais même pas que je souffrais je crois. Je l'ai compris assez récemment; depuis que je ne suis plus à l'école, je respire enfin et je vois mieux ce qu'il se passait ^^


+1
pas récemment, mais lorsque j'avais dans les 20 ans...

J'ai du mal à supporter les (télé)films se passant dans les écoles, genre l'instit... Je me rends compte du malaise que j'avais, sans en être conscient... bien des choses s'expliquent sur mon comportement de l'époque...
Et comme j'ai toujours été qq'un de secret, ma famille ignorait la profondeur de ce malaise

_________________
«The sex is the biggest nothing in all the times» Andy Warhol


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL