Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 27 Avr 2018, 00:45

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 19 Jan 2015, 20:19 
Hors-ligne

Inscription : 19 Jan 2015, 02:34
Pour ma part, j'ai un exemple qui, je pense, pourrai illustrer ce que tu dit a propo des parents ou de la famille qui "transmet" cette envie de se reproduire. Cet exemple tout le monde le connais de nom ou pour l'avoir vécu. C'est la religion. Personnellement je ne suis pas du tout croyant dans la religion chrétienne et dans la plupart d'ailleurs. Mais quand vous réfléchissez .le fait de croire en un être suprême qui accorderai au bon le paradis et l'enfer et tout autres choses, ce sont les parents qui transmettent ce savoir. Ce "devoir" chez certaines familles. Cependant il y a de moins en moins de pratiquant . pourquoi ? Car les gens ont choisit de ne plus pratiquer. Pour moi ils ont évolué. Je ne cherche pas a dire que les A sont des gens super évolué par rapport au autres. Juste qu'ils se sont rendus compte de leur choix. ( je suis conscient que pour certain c'est due a un traumatisme. Mais sa reste un choix de ne plus le faire).
Pour conclure, les A ne sont pas des défauts ou des erreurs, pour moi ils ont juste fait le choix de ne pas cédé aux pulsion de la reproduction.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 19 Jan 2015, 20:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 2013, 14:39
CoolStef a écrit :
Et que donc le fait de généraliser comme tu l'as si bien fait remarquer ne sert qu'a théoriser la problématique à toutes fin utiles et rien de plus, c'est à dire pour l'amour de la discussion et donc le plaisir d'échanger.

Comme tu l'as dit dans un message précédent:
Citer :
l'être humain quand il est confronté à un problème dont il n'a pas la réponse, cherche trop souvent cette réponse selon des standards qui lui correspondes et un des synonymes de standard est la norme, donc ce qui touche donc le plus grand nombre


On prend une base référentielle et ensuite on établit une théorie en fonction de celle-ci.
Par exemple l'hétérosexualité (et plus précisément le comportement hétérosexuel) entraine potentiellement la reproduction, d'où la naissance de théories comme "est-ce que les homosexuels existent pour réguler la surpopulation ?"
Mais une telle théorie est partiale car on considère comme acquis, l'idée que l'orientation sexuelle est innée, donc de nature biologique. Je doute que de telles questions existaient dans les sociétés antiques comme à Rome ou en Grèce puisque les comportements homosexuels étaient courants et "naturels" dans ces cultures où les valeurs judéo-chrétiennes n'existaient pas encore. Car oui, l'homme est aussi un être de culture, et les individus ont tendance à raisonner en fonction de l'environnement dans lequel ils ont été élevés.

CoolStef a écrit :
Et si les scientifiques ne tente pas d'expliquer l'hétérosexualité, c'est simplement quel est considérée comme normale (héritage religieux) ce serait pour eux comme vouloir expliquer pourquoi on respire... ou pourquoi on doit manger... bref inutile...

Oui effectivement, il y a un héritage religieux qui n'est pas à négliger. Et donc même dans le monde scientifique il existe des idées que l'on ne remet pas en question par simple tradition et non par preuve scientifique irréfutable. Ce qui est contraire à la vraie démarche scientifique: c'est à dire neutre, sans parti-pris et dont les résultats doivent répondre à la problématique de départ, sans chercher à manipuler le processus pour que celui-ci aille dans notre sens.
Mais contrairement au processus de respiration et d'alimentation qui eux sont parfaitement démontrés, on ne connait pas les mécanismes de l'hétérosexualité.
Dire que l'hétérosexualité existe pour permettre la reproduction ne m'explique pas pour autant les mécanismes bien précis de celle-ci.
C'est comme si on me demandait "pourquoi les corps se décomposent après la mort ?" et que je répondais "c'est parce que les personnes sont mortes". Il y a pourtant un processus bien précis entre les deux.

CoolStef a écrit :
Quand à l'homosexualité elle a été longtemps source de conflit parmi le corps scientifique et je ne parle même pas du corps religieux...
Son acceptation à part entière dans la société actuelle en tant qu'orientation sexuelle est en fait assez récent, il y a 30 voir 40 ans ils se cachaient et mentait à leur entourage.

Par la simple évolution des moeurs, pas grâce aux recherches scientifiques.
Mais cette orientation était parfaitement reconnue. Acceptation et reconnaissance sont différentes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 19 Jan 2015, 20:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 2013, 14:39
somone a écrit :
Pour conclure, les A ne sont pas des défauts ou des erreurs, pour moi ils ont juste fait le choix de ne pas cédé aux pulsion de la reproduction.

Ne pas "céder" me fait plus penser à de l’abstinence. Et j'aurais plutôt parlé de "pulsion sexuelle", qui me semble plus neutre.

Après on a tendance à présenter l'orientation sexuelle comme quelque chose de subi, contre laquelle on ne peut rien faire. Que si on avait pu choisir, on aurait été hétérosexuel.
Pour ma part c'est pas le cas, je ne me sens pas prisonnier de quelque chose.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 20 Jan 2015, 22:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2014, 14:12
Adény à lâché le sujet ;) (dommage)

Donc il y auras donc toujours des divergences de points de vue sur ce sujet, tout comme les S sont loin d'être toujours d'accord entre eux ainsi que les Homos (Femmes comme Homme) donc le cercle est sans fin et la boucle jamais bouclée...

L'hétérosexualité est la norme de la société Judéo-chrétienne comme l'a fait remarquer Piccolo, à l'époque des empire Romains et Grecs il y avait des orgies (en langage moderne on appelle cela les clubs échangistes... et oui on à rien inventé alcool et sexe on toujours fait bon ménage) et à ces même époque l’Homosexualité était aussi très répandue et très bien acceptée quand à ce qui est de l'Asexualité... étrangement les livres d'histoires n'en parle pas, cela n'existait-il pas ? J'en doute fort... mais surement comme aujourd’hui ces derniers devaient représenter une minorité.

Alors de nos jours avec l'acceptation toujours plus répandue de l’homosexualité on appelle cela le progrès et l'ouverture d'esprit... pourquoi pas après tout.
Moi j'appelle ça une régression lente mais inexorable vers le monde Gréco-romain de l'époque (on parle là de plus de 2000 ans pour les Romains et de près de 5000 ans pour les Grecs !!!), et quand on sait ce qu'il est advenus de ces empires... l'avenir est pas glorieux...

Car mis à part technologiquement elle ce situe ou l'évolution de l'être humain ?? On tue (meurtres ou guerres) toujours pour les mêmes raisons si je ne m'abuse (jalousie, ambition, colère, vengeance, l'argent, etc...) géniale l'évolution !!! Ceci dit c'était déjà le cas il y a 5000 ans et même plus si on remonte le fil de l'histoire connue...

Bref mais là je m'égare, je m'égare...

Il n'y a donc pas de réponse toute faite, ce serait trop simple sinon, alors partant du postulat que chacun est différent et que par conséquent donc chacun vis sa sexualité ou l’absence de cette dernière à sa manière et comme il le peut !!!

Mais c'est pas bien grave, car en fait mis à part ergoter sur le sujet jusqu'à s'en user les doigts sur le clavier. On ne changeras pas le monde ce soir LOL

_________________
Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 21 Jan 2015, 00:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2014, 22:50
(Non-non, je ne suis pas encore morte :D Juste quelques soucis familiaux qui m'ont accaparée hier, mais me revoici en force!)

Ah, la Grèce Antique :)
Est-ce qu'on est en train de retourner à cette délicieuse époque, j'espère que non, parce que vu la place qu'y occupait (entre autres) la gent féminine, c'est très peu enviable. C'est d'ailleurs en partie la raison pour laquelle l'homosexualité masculine y était si bien acceptée.
En revanche (contradiction étonnante) les femmes avaient beau ne pas être citoyennes et avoir des droits plus que limités, il y avait la parité au Parthénon. L'excuse de la Mythologie à ce sujet était que les femmes avaient abandonné une bonne partie de leurs droits pour calmer la fureur de Poséidon, offusqué qu'on ait nommé la capitale de la Grèce d'après le nom d'Athéna (il faut dire, un olivier est plus utile qu'un puits d'eau salé :D )
Quelle ironie... Belle république en vérité.

Désolée, il ne faut pas me parler de Grèce Antique, je suis une fada de mythologies et je risque très vite de m'égarer :mrgreen:

Enfin, tout ça pour dire qu'il y a eu des époques meilleures que d'autres à certains niveaux, pires que d'autres sur des sujets différents.

C'est étrange, mais tout ça, l'homosexualité, l'asexualité, l'hétérosexualité, la transsexualité (oui celui-là n'est pas une orientation sexuelle, mais on en parle aussi souvent ces temps-cis), ça me parait tellement "normal", en fait. Quand j'entends ou lis certaines réflexions par rapport aux LGBT, j'ai tellement l'impression que certains vivent encore au Moyen-âge. Ce genre de mentalité, dans le genre "un tel mérite moins d'être traité en être humain qu'un tel", ou "un tel doit être ceci est pas cela", ça me parait, au delà de ridicule, complètement dépassé.

Effectivement, la religion n'aide pas toujours.

Enfin, pour moi, finir par accepter tout ça ne peut être que positif; ce n'est pas une régression.

Comme dirait Plaute, "l'homme est un loup pour l'homme"... Aussi longtemps que l'humanité existera, il y aura toujours des conflits aux quatre coins du monde. Je ne sais pas si c'est pire aujourd'hui qu'hier, ou si ce sera pire demain.

On vivra toujours dans un monde injuste et terrible, alors, même si c'est un peu tard, qu'il ne devrait même pas y avoir d'ouverture d'esprit par rapport à quelque chose qui n'est en rien anormal, l'acceptation et l'évolution de certaines mentalités qui nous empoisonnent ne sont peut-être pas si négligeables que ça :)

Par rapport à ma théorie, c'est juste une petite réflexion de rien du tout à ne pas prendre au sérieux, comme les 769 autres que je me fais lorsque je n'arrive pas à dormir (c'est-à-dire à peu près tout-le temps :mrgreen: ), sans aucun doute moins vraisemblable que d'autres.

Et de toute façon, même s'il s'avérait que l'asexualité était un grave dysfonctionnement neurophysiologique, je crois que je m'en ficherais comme de la première chaussette trouée de Mick Jagger :D
Certains ont beau avoir l'air de tenir à cœur de me faire culpabiliser pour avoir commis le crime de ne pas ressentir ce que ressent la majorité, ça n'y changera rien, alors autant vivre avec.

Et puis quand je vois ma voisine de cours me chuchoter entre deux diaporamas "Je suis trop en chien, il faut que je b****!", je me dis qu'en fait être asexuel doit être bien plus reposant. :best:

_________________
« J'ai des questions à toutes vos réponses. » Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 21 Jan 2015, 03:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2014, 14:12
C'est génial que tu soit pas morte :mrgreen: LOL

C'est pas grave, égare toi car j'adore aussi les mythologies dans la grecque j'ai d'ailleurs un faible pour la légende d'Ulysse un mélange de héros et d'anti-héros qui galère un max pour retrouver sa femme Pénélope et son fils Télémaque... le tout finit dans une ironie mordante, il quitte sa femme se remarie et quand il revient en Ithaque il se découvre un second fils illégitime Télégonos fils de Circé la sorcière de laquelle il avait été le prisonnier 8 ans pendant son odyssée, ce dernier le tue d'une lance empoisonnée, se marie avec sa belle-mère Pénélope selon la volonté d'Athéna et son fils légitime Télémaque se marie lui avec aussi sa belle-mère Circé !!! Et avec la mort d'Ulysse prends fin les légendes des héros...

C'est presque Shakespearien !!! Que du bonheur. voila j'ai bien dérivé :roll:

Le rapport avec l'asexualité ? Heuuu on verra plus tard hein ?

PS : L'homme est un loup pour l'homme... moi je dirai plutôt un cancer pour la planète (et je suis pas particulièrement écolos)
Moi je préfère celle là de Plaute : Il faut prendre les hommes comme ils sont... si cette citation était appliquée les A aurait moins de soucis :mrgreen:

_________________
Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 21 Jan 2015, 20:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 2013, 14:39
CoolStef a écrit :
étrangement les livres d'histoires n'en parle pas, cela n'existait-il pas ? J'en doute fort... mais surement comme aujourd’hui ces derniers devaient représenter une minorité.

Un peu comme l'athéisme. On peut imaginer que ça a toujours touché une petite catégorie de personnes, mais jamais elle n'a fait l'objet d'une étude bien poussée à travers l'histoire.

CoolStef a écrit :
Alors de nos jours avec l'acceptation toujours plus répandue de l’homosexualité on appelle cela le progrès et l'ouverture d'esprit... pourquoi pas après tout.
Moi j'appelle ça une régression lente mais inexorable vers le monde Gréco-romain de l'époque (on parle là de plus de 2000 ans pour les Romains et de près de 5000 ans pour les Grecs !!!), et quand on sait ce qu'il est advenus de ces empires... l'avenir est pas glorieux...

Moui enfin...c'est pas l'homosexualité qui a conduit à la chute de l'Empire Romain non plus, le christianisme s'était diffusé avant. :mrgreen:
La société a toujours été plus ou moins décadente, même quand le comportement homosexuel était sévèrement puni. Et puis bon, ça rejoint plus le mythe de Sodome et Gomorrhe qu'autre chose.
La plupart des régimes politiques, des empires, des civilisations, etc; finissent par disparaitre un jour où l'autre, et en raison de causes qui n'ont absolument rien à voir avec l'homosexualité. C'est le cycle de la vie.
Après l'idée d'acceptation ne signifie pas que l'on doit glorifier/sanctifier ceci ou cela: on peut tout à fait avoir ses idées tout en respectant la liberté d'autrui.
Parce qu'autrement c'est le début de la police de la pensée, l'asservissement des femmes, la persécution des homosexuels....et on vite fait de se retrouver dans un régime totalitaire.

CoolStef a écrit :
Car mis à part technologiquement elle ce situe ou l'évolution de l'être humain ?? On tue (meurtres ou guerres) toujours pour les mêmes raisons si je ne m'abuse (jalousie, ambition, colère, vengeance, l'argent, etc...) géniale l'évolution !!! Ceci dit c'était déjà le cas il y a 5000 ans et même plus si on remonte le fil de l'histoire connue...

Je suis tout à fait d'accord. Nous serions l'espèce la plus évoluée, mais en même temps...le monde est encore mené par ce que tu décris.

Adény a écrit :
Et de toute façon, même s'il s'avérait que l'asexualité était un grave dysfonctionnement neurophysiologique, je crois que je m'en ficherais comme de la première chaussette trouée de Mick Jagger

C'est surtout que le terme "asexuel" n'est finalement qu'une étiquette, utilisée par des personnes qui se définissent elles-mêmes ainsi. Ce n'est pas une catégorie scientifique, de même pour les autres orientations.
Entre une personne qui subit un état non désiré et une autre qui n'aime pas du tout telle idée à la base; ce n'est pas le même cas de figure.
Peut-être que cette "asexualité" a une origine neurobiologique pour certains, et absolument pas pour d'autres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 22 Jan 2015, 01:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2014, 14:12
C'est clair que c'est pas l'homosexualité qui à fait chuter les empires, ils ont eut besoin de personne pour ce prendre les pieds dans le tapis avec notamment une grosse crise économique au cinquième siècle... no comment !!!

De plus comme tu le dis le christianisme est apparut avant la chute de l'empire romain et à fichu une bonne claque à leur propres croyances polythéistes, Jupiter, Neptune et consorts on pris une grande claque :mrgreen:

Ceci dit je trouve après réflexion étrange que derrière des cultures polythéistes et débauchées à succédé en retour une culture Judéo-chrétienne aussi strict que rigide un virage à 180°...
Et là on est en plein revirement sauf que dans nos sociétés modernes on a remplacé le polythéisme archaïque par l’athéisme, mais la débauche, elle, est bien au RDV !!!

_________________
Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 22 Jan 2015, 14:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 2013, 14:39
C'est en partie dû à la libération sexuelle et à la diffusion des valeurs libérales/libertaires de l'idéologie américaine.
La diffusion de masse de la pornographie y est également pour beaucoup, c'est un business très lucratif.

Trop de liberté tue la liberté, et cela conduit à des dérives; mais ce sont les gens les premiers fautifs. Quand on est adulte, on doit être raisonnable et se fixer des limites.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Théorie
Message Publié : 24 Jan 2015, 13:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2014, 14:12
Piccolo a écrit :
La diffusion de masse de la pornographie y est également pour beaucoup, c'est un business très lucratif.

Ça c'est clair, pour être lucratif c'est l'est... ce marché particulier répond aux même lois que les autres, l'offre est la demande, s'il n'y avait pas de demande il n'y aurait pas de diffusion de masse !!!

Piccolo a écrit :
Trop de liberté tue la liberté, et cela conduit à des dérives; mais ce sont les gens les premiers fautifs.

Ce n'est pas faux mais les gens sont maternés depuis l'enfance et arrivé à l'age de l'émancipation c'est la société qui prends le relais... La moyenne des gens est donc incapable de gérer une trop grande liberté d’où l’existence de lois parfois même stupides et limite enfantines...

Piccolo a écrit :
Quand on est adulte, on doit être raisonnable et se fixer des limites.

Depuis quand l'être humain dans son sens le plus large est-il adulte ?
Il vit (pour la plupart pas tous heureusement) comme un enfant même si il l'ignore, il perpétue des traditions et s'adapte volontiers aux dérives du monde moderne tout comme un enfant adhère beaucoup plus vite au bêtises proposé qu'a la bonne conduite...

En fait l’être humain reproduit le même schéma depuis très très longtemps, la vie "normale" repose sur trois pillier :
1) La réussite sociale (boulot, argent, amis, etc...)
2) La réussite familiale, une union et des enfant même les homos revendique ce droit à être parents...
3) La réussite sexuelle, donc une vie sexuelle épanouie.

Les A ne rentre pas dans le moule car il ne veulent pas du troisième pilier... d’où l’incompréhension de la part des autres voir même le rejet. et pour certains et certaines il ne réalisent par conséquent pas le deuxième pilier. Ceux là deviennent vraiment des marginaux de la norme de la société...
De la même façon qu'une personne qui n'a pas réalisé le deuxième pilier se sentira la plupart de temps incomplète...
Quand au premier pilier la différence se fait sentir d'elle même, les gens n'ayant pas bien réussit dans ce domaine ne pourrons jamais prétendre évoluer dans les mêmes milieux socio-professionnels !!!

_________________
Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL