Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 22 Mai 2018, 04:22

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Pouvez vous , vous passez d'internet pendant plus d'un mois ?
Oui ! 10%  10%  [ 2 ]
Surement. 5%  5%  [ 1 ]
Probablement. 30%  30%  [ 6 ]
Non ! 15%  15%  [ 3 ]
Je suis addicté. 5%  5%  [ 1 ]
Impossible. 20%  20%  [ 4 ]
Je ne sais pas. 15%  15%  [ 3 ]
Ni plus ni moins. 0%  0%  [ 0 ]
Ne veut pas le dire. 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 20
Auteur Message
Message Publié : 20 Oct 2009, 00:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
*** Freud nous dis que tout les enfants passent par l'angoisse de castration , avant de passer a la phase du complexe d'oeudipe.

Mais j'ai du mal a y adhérer, moi même j'ai jamais eu peur de perdre mon Sexe Phallique en étant gosse, ca ne me viendrais meme pas a l'esprit d'avoir eu peur qu on me castre.
>> JAMAIS je crois ?

Rappellons que la castration continue meme à l 'age adulte - si j ai bien compris a mes cours de concepts freudiens, toutes les angoisses vécues sont originelles a l'enfance *** , et continue meme à l etat adulte.
En ayant ou pas un sexe, en le perdant ou pas, on s'angoisse de cette histoire de castration du sexe masculin , du sexe phallique .

Mais je repete, j'ai deja poser la questions a d'autres etudiants et ils me disent , que eux aussi n ' ont jamais ressenti cette fameuse castration de Freud ( hypothese centrale de freud ? ) .
Freud a t il fais le plus gros projection de la psychoogie moderne ? :D ^^

Bref avez vous deja ressenti la castration etant enfant , de perdre votre sexe ou en espererant qu'il pousse un de ces jours .... je ne sais pas du tout .

J'ai toujours eu du mal a comprendre et a adherer à cet hypothese centrale je repete - meme si je pense qu'on peut pas dire à notre cher Freud ( patriarche fondateur de la psychologie moderne ) qu 'il dise n'importe quoi .
C'est prouvé et admis comme juste ?

Oui / non ? Qu'en pensez vous ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Oct 2009, 18:33 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
:gratte: Que vient faire ton questionnaire avec le sujet que tu développes après ? Sous-entenderais-tu une castration web ? :mrgreen:

mais pour répondre à ton post, non Freud a toujours été loin de moi, sauf peut-être pendant un temps, celui de mes études de philo qui n'a duré vraiment que l'année de terminale.
et je n'ai pas de questions existentialistes ainsi, car je trouve que la vie réelle est déjà assez complexe comme ça, alors il ne faut pas trop m'en rajouter :/ :D

et pour le questionnaire,j'ai répondu probablement et je ne sais pas. Le web est entré dans ma vie tardivement, au début des années 2000, mais comment je faisais avant ?? Mais si je devais en être privée , je serais très :pleure: mais je suppose que je m'habituerai, en tout cas, je ne suis pas addicte car je m'en passe très bien 15j/3 semaines :)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Déc 2009, 21:19 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
Pour moi, je ne voulais pas "de mon sexe" des pultions sexuelles qui alaient a l'encontre de mes envies envèrs les autres(tous les autres).les rapports sexuels etaient pour moi une chose écoeurante.
Les autres me dégoutent peut etre profondément pour une raison mystèrieuse (refoulée ou tout simplement hors de porté de mes sentiments ou raisonements conscients ?)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Déc 2009, 23:15 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
Je ne sais pas si l'idée que j'ai du complexe de castration est juste,
mais dans mon cas,je crois que cela etait une envie de me faire castrer pour obéir de des raisons de pudeur ,de morale, de lois,
que les autres et la société impose a leurs membres soumis aux lois de la société ,et en meme temps ,la peur d'etre la risée en me faisant castrer ?
Par exemple,mon exhibitionisme,me culpabilisait ,et je savais que mon comportement impudique etait critiqué et condamnable .
J'évoquais meme parfois le besoin de cette castration que cèrtaines pèrsonnes comprenaient ,mais qui horrifiait bien d'autres pèrsonnes .
De plus,la castration physique est cachée ,mais aussi dénigrée autant que possible,si bien que c'est un domaine inconnu pour ceux isolés qui hésitent . :roll:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 01:59 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Sortylege a écrit :
Je ne sais pas si l'idée que j'ai du complexe de castration est juste,
mais dans mon cas,je crois que cela etait une envie de me faire castrer pour obéir de des raisons de pudeur ,de morale, de lois,
que les autres et la société impose a leurs membres soumis aux lois de la société ,et en meme temps ,la peur d'etre la risée en me faisant castrer ?

Selon Freud, le complexe de castration est la peur d'être castré ou de l'avoir été par un élément extérieur à soi. Bien sûr, c'est du domaine du fantasme.
Il semble que pour toi, ce soit exactement le contraire étant donné que la castration est réelle et que c'est toi qui as choisi d'être castré.
Tu peux avoir des complexes parce que tu es castré, comme par exemple ne plus pratiquer le nudisme, mais ce n'est pas le complexe de castration freudien.
Cependant, là où l'acte de castration pourrait correspondre au complexe de castration, c'est que pour Freud, la castration serait une punition infligée pour contrer des désirs sexuels. On pourrait donc penser que tu t'es infligé une punition en te castrant, faisant de ce qui n'est qu'une punition virtuelle - la punition étant dans la peur et non dans l'acte - une punition réelle.
Mais il n'y a peut-être pas de notion de punition si tu n'en souffres pas.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 08:19 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
"tout est sexuel"
En effet,je n'en souffre pas ,et meme c'est une libèrté .
Les seuls effets "génants en sont réduits a des troubles physiques ".
Mais j'ai comme l'impression qu'avec la castration,est parti bien d'autres choses abjèctes qui sont aussi en étroit rapport avec ces autres ;-)
En réalité,ce fut une grande révélation ,une grande libération pèrsonnelle :roll:
Une sorte de "méga égocentrisme "?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 10:00 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
Brigadoon a écrit :
Sortylege a écrit :
Je ne sais pas si l'idée que j'ai du complexe de castration est juste,
mais dans mon cas,je crois que cela etait une envie de me faire castrer pour obéir de des raisons de pudeur ,de morale, de lois,
que les autres et la société impose a leurs membres soumis aux lois de la société ,et en meme temps ,la peur d'etre la risée en me faisant castrer ?

Selon Freud, le complexe de castration est la peur d'être castré ou de l'avoir été par un élément extérieur à soi. Bien sûr, c'est du domaine du fantasme.
Il semble que pour toi, ce soit exactement le contraire étant donné que la castration est réelle et que c'est toi qui as choisi d'être castré.
Tu peux avoir des complexes parce que tu es castré, comme par exemple ne plus pratiquer le nudisme, mais ce n'est pas le complexe de castration freudien.
Cependant, là où l'acte de castration pourrait correspondre au complexe de castration, c'est que pour Freud, la castration serait une punition infligée pour contrer des désirs sexuels. On pourrait donc penser que tu t'es infligé une punition en te castrant, faisant de ce qui n'est qu'une punition virtuelle - la punition étant dans la peur et non dans l'acte - une punition réelle.
Mais il n'y a peut-être pas de notion de punition si tu n'en souffres pas.

_________________________________________
On dirait que ce n'est que "l'envèrs typographique " finalement ? :P


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 12:58 
Hors-ligne
Membre fondateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:32
Je ne te juges pas, je n'en ai aucun droit, mais j'aimerais bien comprendre. En tant qu'asexuelle, je ne connais pas le désir, ou alors de manière très fugace, genre une seconde, mais assez pour savoir que c'est très désagréable et je comprends qu'on puisse éprouver un sentiment de liberation à ne pas éprouver de désir, et encore moins de pulsions. Mais il y a peut-être d'autres moyens de se libérer du désir sexuel pour que ce soit moins violent et moins irréversible. Est-ce que tu as essayé d'autres méthodes avant de choisir cette, j'hésite à écrire solution ?
Je pense à toutes les personnes qui souffrent de leur désir sexuel et qui pourraient avoir la pensée de se castrer.
Je rappelle que la castration est interdite en France et qu'il peut y avoir des conséquences physiques et psychologiques désastreuses.
Pourrais-tu nous dire, si tu les as essayées, pour quelle raison les autres méthodes, genre castration chimique, psychothérapies, n'ont pas fonctionné pour toi, et si tu ne les as pas essayées, pour quelle raison ?
Pas une obligation.
Juste ça pourrait aider plusieurs personnes à réguler leur désir. Je pense aux hypersexuels, et notamment à un qui nous avait dit toute la souffrance qu'il ressentait dans ce trop de désir.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 14:38 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
Brigadoon a écrit :
Je ne te juges pas, je n'en ai aucun droit, mais j'aimerais bien comprendre. En tant qu'asexuelle, je ne connais pas le désir, ou alors de manière très fugace, genre une seconde, mais assez pour savoir que c'est très désagréable et je comprends qu'on puisse éprouver un sentiment de liberation à ne pas éprouver de désir, et encore moins de pulsions. Mais il y a peut-être d'autres moyens de se libérer du désir sexuel pour que ce soit moins violent et moins irréversible. Est-ce que tu as essayé d'autres méthodes avant de choisir cette, j'hésite à écrire solution ?
Je pense à toutes les personnes qui souffrent de leur désir sexuel et qui pourraient avoir la pensée de se castrer.
Je rappelle que la castration est interdite en France et qu'il peut y avoir des conséquences physiques et psychologiques désastreuses.
Pourrais-tu nous dire, si tu les as essayées, pour quelle raison les autres méthodes, genre castration chimique, psychothérapies, n'ont pas fonctionné pour toi, et si tu ne les as pas essayées, pour quelle raison ?
Pas une obligation.
Juste ça pourrait aider plusieurs personnes à réguler leur désir. Je pense aux hypersexuels, et notamment à un qui nous avait dit toute la souffrance qu'il ressentait dans ce trop de désir.

_____________________________
Allez dis moi, ta solution "moins violente "si tu penses que la réprétion de l'exhibitionisme, n'est pas une chose violente envèrs la sexualité ? :D
N'hésite pas a écrir ta solution ,je peut meme déjas imaginer ta positon a l'égard du commèrce anti délinquance et criminalité :roll:
Je te rappèles que pour moi, l'intèrdiction de la castration physique volontaire, est pour moi une magouille trés bien organisée ,qui est dèstinée a faire payer un max aux malheuruex exclus du sexe :best:
Ne pleur pas si je te dis que c'est une excelente thérapie qui me fait décrir aussi bien ce que tu n'as pas l'ai d'aimer :lol:
De plus ne me dis surtout pas qu'aprés ça,il me faut pardoner et aimer ces bèstioles qui se prènent pour des Zumains :best:
Alors oui, donne là ta suggèstion financièrement corrècte :roll:
___________________________________________Brigadoon:
As tu bien compris que l'exhibitionisme chronique est une forme de sexualité(ou de maladie ,de pèrvèrsité ayant pour origine la petite enfance .............) inaliénable, ainsi que peut changer l'abscence de tèsticules sur un homme qui ne s'en sèrt que pour risquer des ennuis avec les lois ? :roll:
La castration physique,est exactement la meme chose que la ménopause des femmes .
A 40 ans, qu'aurais je gangé a garder mes glandes sexuelles ? :P
Bon, cèrte j'ai reçu avant et aprés ,une aide pour passer le mauvais cap des débuts de la castration,car comme tu dois le savoir, il y en a a peut prés 30 % je crois qui se sucident apres avoir ete castrés.
C'est peut etre pour cette raison qu'elle est intèrdite par la loi courageuse etc............. :confus :confus :confus :confus


Dernière édition par Sortylege le 15 Déc 2009, 08:43, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Déc 2009, 16:10 
Hors-ligne

Inscription : 10 Déc 2009, 10:49
J'oubliais ,pour les exhibitioniste on a aujourd'hui la lobotomie chirurgicale ou chimique aussi ,mais ça ne se voit pas autant de dehors


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL