Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 20 Avr 2018, 18:24

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 05 Oct 2010, 18:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Je trouve l'astronomie très intéressante et intriguante, par manque de temps je ne peux pas m'y adonner mais c'est magnifique, ça laisse énormément de place à l'imagination.

Sinon en ce moment je DOIS lire Le Temps Retrouvé de Proust pour mon cours de littérature moderne, je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà lu mais il est extrêmement barbant et c'est peu dire. J'ai vraiment du mal à avancer dans sa lecutre, il faut se forcer pour y arriver... :hausse:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 10 Oct 2010, 11:15 
Hors-ligne
Rédacteur / rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2008, 19:31
euh, oui je l'ai lu mais c'est loin, très loin :/
pour t'aider, n'oublies pas le petit sachet de madeleines ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 10 Oct 2010, 16:20 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Le sachet de madeleines n'y fera rien, il m'ennuie profondément et j'essaie de trouver le courage d'une guerrière quand je dois le lire. Fuyez-le. :mrgreen:
Les seuls passages intéressants sont peut-être ceux qui évoquent les déboires des personnages... :lol:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 13 Oct 2010, 21:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2010, 22:05
LadyOldTime a écrit :
Sinon en ce moment je DOIS lire Le Temps Retrouvé de Proust pour mon cours de littérature moderne, je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà lu mais il est extrêmement barbant et c'est peu dire.

C'est le dernier tome de « La Recherche du temps perdu », n'est-ce pas? Oh, mon courage m'a déjà abandonné lors du deuxième livre. Je trouvais « Combray » et surtout « Un amour de Swann », dans le premier tome, pas mal à suivre, à vrai dire j'étais vraiment frappé par la beauté de quelques passages; mais « Noms de pays: le nom » me torturait déjà et après que je trouvais mon espoir renouvelé par « Autour de Mme Swann », la reprise de « Noms de pays: le nom » me donnait le coup de mort. - Mais « A côté de Guermantes » se trouve encore dans mon étagère, intouché, et un jour je vais me mettre encore une fois à Proust. Mais il faut que je grandisse encore un peu pour cela; au moment je manque encore du courage suffisant.

Dans le dernier tome, n'est-ce pas, le garcon se révèle comme écrivain du cycle et trouve son véritable destin dans la vie d'un écrivain? - Mais ne me dis pas autre chose de plus. Je ne veux pas être privé des petits surprises qui pourraient encore m'attendre. La voie va être dure et sèche, si un jour je l'entreprendrai à nouveau, et j'aurai besoin de chaque petit rafraîchissement qu'on pourra espérer de trouver en chemin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 14 Oct 2010, 14:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
LeDisparu a écrit :
Dans le dernier tome, n'est-ce pas, le garcon se révèle comme écrivain du cycle et trouve son véritable destin dans la vie d'un écrivain? - Mais ne me dis pas autre chose de plus. Je ne veux pas être privé des petits surprises qui pourraient encore m'attendre.

C'est toi qui dis tout là, je n'en suis pas encore arriver à ce passage!!! Sinon les 100 premières sont extrêmements chiantes, là j'en suis vers les pages 150 et ça va un peu mieux, l'histoire passe plus facilement on va dire. Mais "Le Temps Retrouvé" est bien le dernier tome, il est en fait le premier, en gros ce dernier livre est le début de l'histoire par rapport aux autres, voilà pourquoi le prof nous fait lire celui-ci et pas les autres.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Oct 2010, 23:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2010, 22:05
LadyOldTime a écrit :
C'est toi qui dis tout là, je n'en suis pas encore arriver à ce passage!!!


Ah, et c'est moi qui t'avertis de rien me révéler? - Mais c'est seulement oui-dire et peut bien être faux. Et même si c'est vrai, je ne crois pas que cela représente un grand moment de suspense que j'aurais eu imprudemment devancé maintenant.


Ohhh... je veux encore utiliser ce message pour recommander deux livres superbes. Depuis quelque temps je me plonge dans des audiolivres francais. Je pense que c'est la deuxième étape dans l'apprentissage d'un langage étranger. La première, lire avec perfection, la deuxième, écouter parfaitement, la troisième, écrire merveilleusement et la quatrième, parler éloquemment. Alors, je suis toujours collé à la deuxième étape.

Librivox.org offre quelques audiolivres francais et litteratureaudio.com un tas de ceux-ci(dans la dernière page Internet on trouve aussi quelques liens aux autres pages qui valent l'exploration). Tous ces audiolivres font partie du domaine publique et ainsi on les peut enregistrer et graver sur CD en parfait accord avec la loi. Et cela veut dire aussi que tous ces livres sont très... vieux. Depuis quelque temps je cherche des perles parmi cette offre et des auteurs à aimer.

Par exemple, je me suis arrêté sur Gaston Leroux. J'ai une très forte inclination pour ce genre littéraire qui borde sur la royaume de la phantaisie mais reste néanmoins fidèle au réalisme. Mais, à vrai dire, les deux seuls livres de Leroux qui m'ont vraiment plu jusqu'à maintenant, ces sont « Le mystère de la chambre jaune »(qui se trouve ici: http://librivox.org/le-mystere-de-la-ch ... on-leroux/ ) et « Le parfum de la dame en noire » (ici: http://www.bibliboom.com/rubrique,le-pa ... 74896.htmlattention! Surtout ne lise pas le texte d'introduction avant d'avoir écouté le premier livre). Ces deux livres racontent les aventures détectives de Rouletabille, jeune reporter très sympathique et très génial. Ils sont racontés par la perspective de son ami, un avocat bien plus âgé, qui accompagne Rouletabille. Le deuxième livre est la suite directe de le premier; les événements qui ont commencé se développent et rencontrent leur final.

Mathilde Stangerson, fille d'un professeur, est attaqué, presque mortellement, dans une chambre auprès du laboratoire de son père. Il y a seulement un problème ici que la police ne peut avaler: la chambre était hermétiquement fermé et personne ne pouvait entrer, ni sortir. Mais comment la tentative de meurtre était-il possible? Et qu'il est le coupable(bien sûr, il y a des suspects)? Avec beaucoup d'impertinence, le jeune Rouletabille se mêle dans ce cas et essaye de trouver le clé du mystère. - L'histoire se développe avec rapidité et prend souvent des tournures extraordinaires et qui aurait pu deviner la révélation d'identité d'attaquant qui prit place à la fin?

La suite, le Parfum de la dame en noire, m'a encore plus électrifié. Quoique je crois, en général, que les deux livres s'égalent en valeur parce que le Parfum souffre un peu des petites malaises qu'on trouve toujours dans une suite; par exemple, on ne peut à guère se méprendre que le livre contient un gros élément répétitive inutilement employé pour augmenter encore le suspense, mais cela n'excite pas le suspense, c'excite seulement le ressouvenir chez le lecteur: Leroux se mit à évoquer encore une fois une situation comparable à Le Mystère de la Chambre et le dénouement du mystère est bien plus facile à deviner que dans le premier cas.
Le parfum m'avait si bien pris que je me rappelle que je pouvais à peine faire autre chose, toute la journée, qu'écouter la suite des événements. Pour une partie, j'étais sûrement captivé par l'habilité et par l'effet hypnotique(au moins cela m'apparaissait ainsi) de la voix de Mà, la locutrice. Mais, bien sûr, la plus grande partie de cette fascination révélait de la structure de l'histoire. Leroux lance toujours de petits surprises au lecteur et prend plaisir à le dérouter. Et, troisièmement, le caractère de Rouletabille gagne en profondeur – on apprend plus de lui, on le comprend mieux. Il n'est plus le jeune génie, l'image de Sherlock Holmes qui résoudre des mystères avec une distance personnelle énervante, mais prend forme sur les yeux de lecteur comme une personne parfois très dure, parfois très génial, parfois très vulnérable et parfois très misérable - en somme, une personne humaine. Et Le parfum contient aussi une des plus déchirants descriptions de l'amour filial que j'ai jamais lu. -

Il me semble que dans les deux livres, aucun passage n'est jamais superflu, au point de vue dramatique, mais servit toujours à augmenter le suspense – à l'exception déplorable des deux descriptions trop longues, une fois de l'intérieur du château de professeur et, dans le deuxième livre, du château Rouge(je ne me souviens pas très bien, mais je crois que c'était le nom). Surtout la deuxième description fatigue réellement parce que l'imagination peut à peine dessiner les proportions et détailles que Leroux décrit avec abondance(dans les livres, il y a des cartes pour l'aide de lecteur, mais l'écouteur est forcé de se débrouiller dans ces passages sans ce recours).
Depuis ce temps-là, j'ai aussi écouté autre oeuvres de Leroux, parmi eux le fameux « Le Fantôme de l'Opéra », mais aucun m'a si fortement captivé que les deux histoires de Rouletabille brièvement présentées plus haut.


S'il y a quelqu'un(La Lady..?) qui connaît encore des vieux oeuvres francaises qu'on pourrait recommander, et aussi trouver sur les sites indiqués, s'il te plaît, nomme-les. -
Moi aussi je vais explorer d'autres livres et peut-être écrire un autre message si j'ai trouvé un autre petit bijou.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Oct 2010, 11:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
LeDisparu a écrit :
S'il y a quelqu'un(La Lady..?) qui connaît encore des vieux oeuvres francaises qu'on pourrait recommander, et aussi trouver sur les sites indiqués, s'il te plaît, nomme-les. -
Moi aussi je vais explorer d'autres livres et peut-être écrire un autre message si j'ai trouvé un autre petit bijou.

(La Lady... :D ), heu d'autres vieilles oeuvres ou plutôt écrivains, pour moi il y a Molière, Flaubert, Baudelaire, A. Conan Doyle, Lovecraft et tellement d'autres.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 07 Nov 2010, 00:16 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Je ne lis toujours pas de livres !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 23 Mars 2011, 00:00 
En ce moment, je lis une biographie de Michael Jackson. J'ai un peu de mal à avancer car les biographies ne m'intéressent pas tellement (ce livre m'a été offert) même si j'aime écouter Michael.
Un des derniers livres que j'ai lus est Le Parfum de Patrick Süskind. Je l'ai beaucoup aimé, c'est un livre agréable et facile à lire, et avec selon moi de très belles images à imaginer. Il a été écrit en 1985, mais l'histoire se passe au dix-huitième siècle. Voici le résumé :

Au dix-huitième siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille avait un don, ou plutôt un nez unique au monde, et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car "qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le coeur des hommes".

J'ai aussi lu la collection de romans ayant pour héroïne Stéphanie Plum, une chasseuse de primes, et écrits par Janet Evanovich. Ce sont des romans policiers très drôles. Je les recommande à ceux qui aiment les livres policiers et d'humour.

C'est tellement agréable d'avoir l'imagination stimulée par la lecture...


Haut
  
 
 Sujet du message : Re: Livres
Message Publié : 27 Mai 2011, 12:55 
Hors-ligne

Inscription : 25 Avr 2011, 03:15
Localisation : Ghost Town
M'étant remis à la "vraie" lecture depuis le mois dernier (après plus de 10 ans d'arrêt :oops: ), j'ai acheté un roman qui, waouuuuh... Ca a beau être seulement des lignes, c'est décrit tellement précisément qu'une âme sensible serait choquée!

Il s'intitule "au-delà du mal" et ce roman démontre ô combien les ténèbres de l'âme humaine peuvent être sombres!

I love it! Il est vachement prenant...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL