Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 27 Mai 2018, 14:04

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Jan 2010, 02:00 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Imaginez votre vie actuelle / et d'avant , laquelle préfériez vous ?

Imaginez que vous avez 2 vies , une actuelle et l'autre, du passé.
Faites une dichotomie entre votre vie que vous avez maintenant et celle d'avant.

Je fais l'hypothese suivante :

Si vous vous sentez bien maintenant, ete que vous etes bien actuellement , vous allez préférer votre vie de maintenant
et si vous vous sentez mal , ou pas bien actuellement, vous aller aussitot changer d'avis et dire que vous préférez votre vie d'avant.
Il faudrait faire une expérience pour modéliser cette projection de notre vie idéale d'avant ou de maintenant.

Est ce juste ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Jan 2010, 19:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Si je lis bien entre les lignes et qu'il est question de réincarnation, j'ai une hypothèse à propose de la mienne.
Par exemple, j'ai une vie sentimentale totalement néante, compliquée, bref j'ai l'impression que c'est une malédiction. A chaque fois qu'un type s'intéresse à moi c'est pour le sexe, me manipuler, me mentir etc. Et si je retombe sur quelqu'un de bien, il y a toujours un problème qui se pose.
Alors mon hypothèse, c'est que dans une vie antérieure, je devais être un homme, j'ai fait souffrir beaucoup de femmes, ce qui fait qu'aujourd'hui je me retrouve à la place d'une femme et je vois ce que c'est que de souffrir de la faute des hommes. Pas si tordu que ça quand on y réfléchi bien!! :mrgreen:

Après, je pense que notre vie actuelle, et en relation avec celle(s) qu'on a pu avoir avant, c'est à dire si tout allait bien aujourd'hui dans cette vie c'est identique, et si au contraire tout allait mal, c'est pareil aujourd'hui. Et il n'appartient qu'à nous de faire en sorte de changer notre destin, de le prendre en main, afin que les choses d'une vie antérieures ne se reproduisent pas.
Enfin, après je dis ça mais je ne suis pas experte, c'est juste ma vision de la chose.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Jan 2010, 22:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
@ LadyOldTime :
Je pense, que c'est la nature humaine , des hommes ou encore des femmes a etre ainsi.
On est loin d'avoir tous des attitudes / comportements naturels comme les indigènes ou
les peuples "primaires" , nous, Francais on a une societe civile , de la publicité , de la connection internet,
etc , et bref , je pense qu'on est pervertis par les medias ou encore la télé , la mode, notre surconsommation,
donc, " ce n'est pas de notre faute ", on a tous été conditionné ( PNL = Programmation ) a faire des choses pas tres sympas,
je ne suis pas parfait , j'ai deja fais souffrir , et on m'a deja fais souffrir, la boucle est bouclée !

Bref, je ne sais pas soc'est juste comme ca , mais moi j'essaie de ne pas trop le comprendre ,
le comment du pourquoi, dans la relation entre une mec et une nana !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Jan 2010, 13:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 2009, 00:20
Quand je me dis "c'était mieux avant", je pense à ma jeunesse, disons jusqu'au collège.
Après je dirais que ma 2ème vie d'avant, c'est entre l'entrée au lycée et mon entrée dans la vie active.
Et ma vie actuelle c'est donc depuis cette entrée dans la vie active.

Pendant ma 2ème vie j'ai souvent pensé que la 1ère était mieux, plus insouciante, plus amusante, je voyais presque l'avenir en noir - disons en anthracite.

Et puis finalement, je me sens bien dans ma 3ème vie actuelle. Je crois même que ce sera probablement ma meilleure vie. Je me sens de mieux en mieux dans ma tête depuis que je bosse, et tous mes proches sont en vie.

Mais la fin de mes 2 premières vies correspond aussi aux périodes où j'ai perdu mes 2 chiens. Ca a "cassé" quelque chose, je ne sais pas trop comment l'expliquer mais ça m'a vraiment marqué et peiné, même encore aujourd'hui j'ai du mal à parler d'eux à voix haute, c'est trop "bouleversant".
J'ai du mal à supporter la mort apparemment. La mienne ne me fait pas peur, mais c'est une vie sans mes parents qui m'effraie.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Jan 2010, 17:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
kitaki a écrit :
Quand je me dis "c'était mieux avant", je pense à ma jeunesse, disons jusqu'au collège.
Après je dirais que ma 2ème vie d'avant, c'est entre l'entrée au lycée et mon entrée dans la vie active.
Et ma vie actuelle c'est donc depuis cette entrée dans la vie active.

Pendant ma 2ème vie j'ai souvent pensé que la 1ère était mieux, plus insouciante, plus amusante, je voyais presque l'avenir en noir - disons en anthracite.

Et puis finalement, je me sens bien dans ma 3ème vie actuelle. Je crois même que ce sera probablement ma meilleure vie. Je me sens de mieux en mieux dans ma tête depuis que je bosse, et tous mes proches sont en vie.

Mais la fin de mes 2 premières vies correspond aussi aux périodes où j'ai perdu mes 2 chiens. Ca a "cassé" quelque chose, je ne sais pas trop comment l'expliquer mais ça m'a vraiment marqué et peiné, même encore aujourd'hui j'ai du mal à parler d'eux à voix haute, c'est trop "bouleversant".
J'ai du mal à supporter la mort apparemment. La mienne ne me fait pas peur, mais c'est une vie sans mes parents qui m'effraie.



Moi aussi quand je me dis c'était mieux avant, le bon vieux temps, c'est la période qui se situe entre ma naissance(même si je ne me souviens de rien avant mes 4 ans évidemment!!) et mes 10 ans. Ensuite l'entrée au collège, la puberté etc à tout détruit, c'est là où je suis devenue très sombre, réservée, à moitié asociale, et c'est ce qui fait ce que je suis aujourd'hui.

Sinon pareil, j'ai perdu mes deux chiens, lesquels avec qui j'ai vécu pendant seize ans, et ça a été horrible, aujourd'hui encore c'est très dur, l'un est parti il y a un an et un mois, et l'autre il y a six mois. Je n'arrive pas à parler d'eux à voix haute, et quand mon entourage en parle, je me mets tout de suite à pleurer.

C'est la même chose avec une personne de ma famille qui est décèdée il y a maintenant treize ans, la douleur est toujours aussi vive, je n'arrive pas à parler d'elle et quand on se retrouve en famille et que tout le monde en parle, je suis obligée de m'éloigner sinon je risque d'éclater en sanglots....
Pourtant je suis très proche de la mort, on peut dire que j'en suis obsédée et qu'elle ne m'effraie pas au contraire, mais perdre un être cher c'est toujours comme ça que ça se passe ensuite. :roll:

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Jan 2010, 17:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Oct 2008, 23:06
Bof, en ce qui me concerne, j'ai l'impression d'être poursuivie (ainsi que ma famille) par une malédiction ..... peut être issue d'une autre vie où tout été peut être "rose" et que nous "payons".
Alors la vie d'avant (enfance) ou la vie de maintenant = même galère :(
En espérant que ça change enfin ....

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Jan 2010, 18:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Je crois que je préfère ma vie actuelle meme si elle est un peu plus compliqué et moins simple qu'avant.
Mais la vie de tout monde a des bons et des mauvais cotés : pour moi je crois que j'aime bien les bons cotés
de ma vie actuelle et moins les mauvais coté, lol , c 'est normal !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Jan 2010, 21:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Soleil: Sans vouloir prétendre que je te comprends parfaitement, comparer nos situations respectives et te faire la morale...Je crois qu'une partie de nous-même est toujours libre. Libre de choisir d'adopter une attitude de victime ou non. Cette attitude n'est pas dictée par la lâcheté ni la mauvaise foi, mais bien par un sentiment d'impuissance qui résulte souvent d'une piètre estime de soi ou de confiance en ses moyens. Ça peut prendre la forme d'un sentiment quasi viscéral d'être indigne de profiter de tout ce qui nous arrive de bien, dans la vie. D'être indigne d'aimer et d'être aimé, même...Alors, on abdique en se faisant à l'idée, on en prend notre parti, on devient pessimiste et on se replit sur soi. Mais en agissant ainsi, on se pénalise pour une croyance qui n'a pas lieu d'être et on entretient notre malheur, en quelque sorte.

Je me permets de t'écrire tout ça parce que je crois savoir à quel point il est important d'accéder à l'espoir, lorsqu'on est englouti dans un tel marasme. Je suis parvenue à transcender la dépression, beaucoup d'angoisses, de phobies et de comportements autodestructeurs. Puis je côtoie régulièrement quantité de gens qui l'ont fait aussi, et ce, malgré leur lourd passé. Je ne dis pas que c'est facile, rapide et sans douleur. Je ne dis pas que tout le monde à accès aux ressources extérieures et intérieures pour le faire non plus­. Je dis juste que c'est possible.

Au risque d'avoir l'air d'une info-pub, l'important est d'accepter de lâcher prise (Donnez-moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer celles que je peux et la sagesse d'en connaître la différence, dit le proverbe), de faire preuve d'indulgence envers ses limites actuelles (non seulement culpabiliser ne change strictement rien au passé et au présent, mais ça nous empêche de conserver et de maintenir l'énergie nécessaire à notre épanouissement), de respecter son rythme et de s'encourager à persévérer en se concentrant sur nos réussites quotidiennes, aussi infimes nous semblent-elles...Pour être heureux, il faut d'abord s'en accorder le droit et s'en donner la chance.

MAIS POUR REVENIR AU SUJET INITIAL, m'exclamé-je...Dans mon esprit, ma vie actuelle et ma vie d'avant s'imbriquent pour ne faire qu'une. Je ne serais pas la personne que je suis aujourd'hui si je n'avais pas traversé toutes ces galères. Et j'apprécie les caractéristiques que ces mêmes galères m'ont permis d'acquérir et de développer. Je suis plus disposée à m'aimer et à aimer mon prochain, au sens large du terme. Et pour moi, cet amour réside dans l'essentiel de la vie. C'est ce qui me rend fondamentalement heureuse et épanouie.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Jan 2010, 21:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
Préfériez vous votre vie actuelle / d'avant , laquelle préfériez vous ?

Fac Versus Fac,
Job Versus Job,
ou encore Ancienne routine Versus Nouvelle routine,
rien ne change vraiement je crois .

Ou alors des microchangements tres lentes dans nos vies respectives de tous les jours --- . Non ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Jan 2010, 21:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010, 06:19
Ce sont tellement des contextes différents, je ne peux pas vraiment comparer...Par contre, c'est clair que je suis plus qu'heureuse d'avoir passé le cap du lycée et de sa micro-société pourrie! Et j'ai enfin trouvé ma voie, professionnellement parlant...mais tout cela me paraît bien superficiel, car j'ai l'ultime conviction que le bonheur est surtout un état d'esprit. Certains ont l'air d'avoir tout ce qu'il faut pour être heureux, mais ne le sont pas.

_________________
«For a sexual, sex expresses intimacy, but, for an asexual, it compromises it.»

- Greybird (on Aven)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
cron

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL