Asexuel : personne qui ne ressent pas le besoin d'avoir des rapports sexuels Amis-A
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018, 22:48

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Oct 2010, 19:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Août 2010, 16:57
Localisation : 06
vous savez, j'aime la vie, rire et je ne pense pas à la mort, je pense même que je ne serais jamais aussi heureuse qu"à la retraite ou j'aurais enfin le temps de qui sait ...avoir un ami...j"ai encore du temps devant moi...la plus mauvaise blague c que peut être mon temps se finira au moment ou je serais la plus heureuse
ce serait balot ça....je n'aime pas penser à la mort surtout qu'il y a tellement de personne malade qui se battent pour vivre comme dit Roland.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Oct 2010, 23:40 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Sep 2010, 22:02
Moi non plus je ne pense pas à la mort mais je pense que parfois c'est bien de se poser la question "qu'est ce qui se passerait si je mourrait?" cela n'a rien de bizarre c'est juste que cela permet de se demander qu'est ce que l'on aimerait vraiment faire dans sa vie. S'interroger sur la mort c'est s'interroger sur la vie.

_________________
L'illusion c'est la beauté. Lorsque l'on pense que l'une chose est belle, l'est elle? Ou est-ce une illusion?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Oct 2010, 11:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Août 2010, 16:57
Localisation : 06
lautremonde,

je pense que la vie est un hasard et je n'arrive pas à lui trouver un sens ni une utilité.

nous faisons des enfants car nous avons besoin d'amour , de fonder une famille et que nous sommes ou étions éduqués ainsi et quand on est jeune on croit que la vie et le monde nous appartient, que tout est possible.
Et puis la vie nous entraîne et on a beau se débattre comme un beau diable, nous sommes entraînés et alors reste plus qu'à essayer de faire au mieux pour ceux qu'on aime.

La mort, je comprends mieux car tout dans l'univers meure un jour c inévitable tandis que nous donnons la vie soit par égoîsme soit par ignorance car 1 enfant par couple serait plus raisonnable pour notre vielle terre, pour moi, la vie c comme si nous nagions sans cesse à contre courant.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Oct 2010, 21:41 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Sep 2010, 15:08
Localisation : Gers - Midi Pyrénées
Pour moi la vie c'est le comme la navigation à la voile. Il faut atteindre la côte en composant avec le vent, les courants et les marées; éviter les tempêtes et les calmes plats, profiter des vents portants et se battre contre les vents contraires.
Le hic, c'est que plus on avance et plus la côte semble s'éloigner. :gratte:

_________________
On s'ennuie très vite lorsque on ne s'occupe que de soi.
Une vie ne suffit pas lorsque on s'occupe des autres.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2010, 16:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Pas encore eu le temps de m'étaler sur ce sujet, bientôt!...

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Oct 2010, 05:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Juil 2009, 15:16
J'avais fais u beau tres beau reve et voulez ne plus me reveiller, mourrir er noyer dans ce reve parfait, c'est cela que je voudrais mourrir , dans un un sommeil reve hydillique !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Nov 2010, 18:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
J'ai enfin le temps de faire un petit passage sur ce sujet.

Pour moi la mort c'est vaste. Tout d'abord elle ne m'effraie pas, au contraire je l'attends patiemment (parfois impatiemment). J'y ai fait face très tôt car elle a emporté quelqu'un qui m'est très cher aujourd'hui encore, au bout de 13 ans.
Elle me passionne, elle arrive quand on ne l'attend pas, elle peut être douce ou cruelle, mais la fin est toujours similaire, la mort! J'ai envie de croire qu'il y a une vie après la mort, pour pouvoir découvrir un autre univers, mais j'espère aussi qu'il n'y a plus rien, parce que la réincarnation, la souffrance etc, je n'ai pas envie de passer par là, même si c'est inévitable.

En bref, pour moi la Mort symbolise une fin, mais évidemment un nouveau début.

PS : en restant dans le sujet, qui connaît quelqu'un, ou a déjà vécu une expérience de mort imminente?

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Nov 2010, 09:49 
Hors-ligne

Inscription : 04 Nov 2010, 01:52
LadyOldTime a écrit :
J'ai enfin le temps de faire un petit passage sur ce sujet.

Pour moi la mort c'est vaste. Tout d'abord elle ne m'effraie pas, au contraire je l'attends patiemment (parfois impatiemment). J'y ai fait face très tôt car elle a emporté quelqu'un qui m'est très cher aujourd'hui encore, au bout de 13 ans.
Elle me passionne, elle arrive quand on ne l'attend pas, elle peut être douce ou cruelle, mais la fin est toujours similaire, la mort! J'ai envie de croire qu'il y a une vie après la mort, pour pouvoir découvrir un autre univers, mais j'espère aussi qu'il n'y a plus rien, parce que la réincarnation, la souffrance etc, je n'ai pas envie de passer par là, même si c'est inévitable.

En bref, pour moi la Mort symbolise une fin, mais évidemment un nouveau début.

PS : en restant dans le sujet, qui connaît quelqu'un, ou a déjà vécu une expérience de mort imminente?



Tu parles de la mort, comme d'une personne.
c'est quoi ce patiemment (parfois impatiemment) ?..... une tristesse profonde ?

Et pourquoi espérer qu'il n'y aura plus rien tout en ayant envie de croire que si ? c'est juste pour qu'il y ait une autre solution que cet univers ci qui ne te convient pas trop ?

Je suis curieuse , hein ?? Je l'avoue

si je le suis trop , désolée
dans les deux cas, belle journée à toi.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Nov 2010, 12:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Déc 2009, 18:31
Localisation : Ailleurs serait mieux...
Griselda a écrit :
Tu parles de la mort, comme d'une personne.

Oui parce qu'elle est réellement quelqu'un, elle se cache partout (un type bourré au volant de sa voiture, un psychopathe...). J'ai appris à la connaître et à en faire mon alliée, pas mon ennemie!

Citer :
c'est quoi ce patiemment (parfois impatiemment) ?..... une tristesse profonde ?

Je l'attends, parfois je ne m'en souci pas et parfois j'aimerais qu'elle se dépêche de venir...C'est plus qu'une tristesse profonde, c'et une mélancolie noire, le grand spleen.

Citer :
Et pourquoi espérer qu'il n'y aura plus rien tout en ayant envie de croire que si ? c'est juste pour qu'il y ait une autre solution que cet univers ci qui ne te convient pas trop ?

Envie qu'il n'y ait plus rien pour éviter de souffrir aussi dans la mort, alors que ce devrait être un repos éternel, et envie qu'il y ait quelque chose pour découvrir un autre monde, peut-être meilleur, faut espérer.
Et oui, cet univers, le monde, l'époque dans laquelle nous vivons ne me convient pas du tout, ça n'est pas moi, je souffre en silence mais je me débrouille pour avancer, en attendant...

Citer :
Je suis curieuse , hein ?? Je l'avoue

si je le suis trop , désolée
dans les deux cas, belle journée à toi.

Pas grave, on l'est tous un peu. Bonne journée à toi aussi.

_________________
Une vie sans elle est un vide perpétuel qui ne se comblera jamais


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Nov 2010, 09:08 
Hors-ligne

Inscription : 04 Nov 2010, 01:52
Bonjour,

Et cette mélancolie profonde, ce grand spleen, t'apportent ils des moments qui s'approchent de la sublimation artistique et donc une certaine forme de bien-être même si cela peut sembler paradoxal. Ou ne sont ils que des moments douloureux, pour toi ?
Et surtout est ce tu peux ou veux les partager avec quelqu'un d'autre que toi , quelqu'un qui aurait ce même tempérament mélancolique ou bien l'autre est-il totalement exclu de cette sphère là ?

Je te demande cela Parce que si l'asexualité est supportable à condition de ne pas se forcer à des actes à contre coeur et même plutôt contre corps ..Lol...il nous faut bien trouver des domaines autres de tendresse bien sur mais aussi de grande intimité avec un(e) autre que nous mêmes..et partager les émotions liées à la mélancolie me semble être une bonne occasion de rapprochement.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisUtiliser phpBB avec un certificat SSL